Publicité
Accueil > Malformation
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Malformation


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (5 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (1 résultats) +

Droit et Santé (1 résultats) +

  • DEFAUT DE DIAGNOSTIC POUR UNE MALFORMATION IN UTERO
    Un nouveau-né atteint d’une malformation gravissime inéluctable décède peu après sa naissance : la mère, pourtant suivie par le Centre Hospitalier de REMIREMONT n’a jamais été avisée de la cardiopathie que présentait l’enfant en raison d’un défaut de diagnostic de ce mal lors de l’échographie pratiquée à la 22ème semaine de la grossesse et de l’absence d’examen complémentaire pour identifier cette malformation.


Fil actus Santé (3 résultats) +

  • Les sprays décongestionnants, facteurs de risques de malformation pour l’enfant à venir ?
    D’après une étude publiée dans le dernier numéro de l’American Journal of Epidemiology, certains sprays utilisés par une femme enceinte pour décongestionner son nez bouché augmenteraient de façon significative les risques de malformations congénitales rares chez l’enfant à naître. Les chercheurs américains et singapouriens, à l’origine de cette découverte, estiment que le danger est d’autant plus important que le traitement serait pris au cours du premier trimestre de grossesse.


  • « La procréation assistée provoque plus de malformations »
    Le Parisien relate que « davantage de malformations congénitales ont été repérées chez les enfants nés après procréation médicale assistée que chez les autres nouveau-nés ».


  • « Les solvants doublent le risque de malformations fœtales »
    Une étude de l’Inserm, parue dans Occupational and Environmental Medicine, indique que selon laquelle « le risque d’avoir un enfant atteint d’une malformation congénitale à la naissance est en France de 2 à 3%. Mais il est multiplié par 2,5 lorsque la mère a été exposée durant sa grossesse à des solvants dans le cadre de son activité professionnelle ».