Publicité
Accueil > Melatonine
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Melatonine


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (6 résultats) +

  • La consommation de mélatonine, une hormone naturelle que secrète le propre corps humain, règle mieux le sommeil que les somnifères
    Des scientifiques de l’Université de Grenade affirment que l’administration exogène de mélatonine corrige le rythme sommeil/veille lorsque l’horloge biologique humaine se dérègle. Dans l’actualité, cette substance s’emploie beaucoup dans l’industrie pharmaceutique pour dessiner des médicaments synthétiques qui supposent un outil thérapeutique très intéressant pour le traitement des dérèglements du sommeil.


  • La mélatonine : une fontaine de jouvence ?
    La mélatonine aurait la vertu de ralentir les effets du vieillissement. Une équipe du laboratoire Arago de Banyuls sur Mer (CNRS / Université Pierre et Marie Curie) a en effet constaté qu'un traitement à base de mélatonine sur un petit mammifère retarde l'apparition des premiers signes de vieillissement. Ces résultats paraissent dans la revue PLoS ONE du 15 juin 2009.


  • La mélatonine ralentirait la progression des cancers
    La mélatonine est une molécule ayant une fonction d'hormone, fabriquée par une glande du cerveau qui intervient dans l'alternance veille/sommeil. Cependant d'après une récente étude de McMaster University, Hamilton, elle pourrait aussi aider à traiter le cancer en modifiant sa progression.


  • Des scientifiques de l'UGR utilisent la mélatonine contre les sepsis
    La mélatonine est une substance naturelle que produit l'organisme humain et qui peut freiner la mort cellulaire provoquée par un processus infectieux aigu, connu techniquement sous le nom de sepsis, qui affecte tout l'organisme.


  • La mélatonine au service de la protection des neurones
    15/01/02 - Les résultats publiés ce mois-ci par l’équipe de Pierre Gressens (Equipe Inserm 9935, Paris, dirigée par Philippe Evrard), montrent que la mélatonine* joue un rôle protecteur sur les neurones du cerveau à un stade prénatal. Les chercheurs de l’Inserm concluent en effet que cette hormone naturellement secrétée par l’organisme humain est capable, chez le souriceau nouveau né, d’empêcher la survenue d’une pathologie proche de la paralysie cérébrale humaine, une des maladies caractéristiques du grand prématuré. C’est la première fois que cette action neuroprotectrice de la mélatonine est mise en évidence. Si elle se confirme chez l’homme, cette propriété pourrait ouvrir la voie à un traitement, jusque-là inexistant, de la paralysie cérébrale qui affecte entre 4 et 15% des enfants prématurés nés avant 33 semaines.


  • La mélatonine ralentirait la progression des cancers

Fil actus Santé (1 résultats) +

  • Cancer du sein : la mélatonine, un allié de poids
    Baptisée aussi « hormone du sommeil », la ? mélatonine pourrait agir sur certains cancers du sein en bloquant la croissance tumorale. D’après les travaux, dont les résultats viennent d’être publiés dans le dernier numéro PLoS ONE, la molécule permettrait non seulement d’empêcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins, mais aussi bloquerait la formation de nouvelles cellules cancéreuses.


Dico Pharma (1 résultats) +