Publicité
Accueil > Moleculaire
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Moleculaire


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (54 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (2 résultats) +

  • Héparine de bas poids moléculaire (HBPM) : Point d’étape et rappel de la voie d’administration préconisée par l’AMM
    Des effets indésirables graves ont été observés aux Etats-Unis et en Allemagne à la suite de l’administration d’héparine sodique, fabriquée à partir de matière première d’origine chinoise. Les résultats des premières analyses de la qualité pharmaceutique sur les lots retirés montrent la présence anormale d’une substance, la chondroïtine persulfatée. Les procédés de fabrication des héparines de bas poids moléculaire (HBPM), à partir de l’héparine sodique, n’éliminent pas cette substance. En conséquence, certains lots d’HBPM sont susceptibles d’être contaminés. Les effets indésirables graves ont été observés après une injection intraveineuse d'héparine sodique. L’Afssaps recommande, dans l’attente d’informations complémentaires sur les HBPM, de restreindre leur utilisation à la voie d’administration sous-cutanée pour laquelle aucune augmentation des effets indésirables n’a été rapportée.


  • Risques hémorragiques liés à la prescription des héparines de bas poids moléculaire (HBPM)
    Dans le cadre du programme d'évaluation du risque iatrogène, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) fait un point sur les risques hémorragiques liés à la prescription des héparines de bas poids moléculaire (HBPM).


Vie de l'Hôpital : actus (1 résultats) +

Pratique médicale (1 résultats) +

Revue de presse (23 résultats) +

Fil actus Santé (3 résultats) +

  • Anorexie mentale et hyperactivité physique, un mécanisme moléculaire en commun
    Des chercheurs de l’Inserm et du CNRS auraient mis en évidence un mécanisme moléculaire commun entre l’anorexie mentale et l’hyperactivité physique. C’est ce que révèle une étude publiée dans la revue Translational Psychiatry. Cette découverte pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques pour soigner ces troubles du comportement.


  • Un test moléculaire pour prédire l’évolution du cancer du poumon
    Deux études menées, l’une en Chine, et l’autre en Californie, ont permis de montrer qu’un test prédictif pourrait donner précocement des indications fiables quant au pronostic vital, suite au développement d’un cancer des poumons. Basée sur l’analyse d’activité de 14 gènes, cette méthode pourrait aider les médecins dans le choix des traitements à administrer aux patients. C’est ce que révèlent des travaux qui viennent d’être publiés dans The Lancet.


  • Déficience intellectuelle : découverte d’une signature moléculaire
    Maladie aux causes encore mal connues, la déficience intellectuelle pourrait bien être liée à une mutation génétique qui jouerait un rôle sur la plasticité du cerveau. D’après les chercheurs français à l’origine de la découverte, cette anomalie génétique pourrait être une signature moléculaire et spécifique de ce trouble. C’est en tout cas que révèle les travaux qui viennent d’être publiés dans la revue Science .


Dico Pharma (2 résultats) +

Livres (5 résultats) +