Publicité
Accueil > Neuronal
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Neuronal


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (23 résultats) +

Revue de presse (5 résultats) +

  • Le 25e Prix Plasticité Neuronale de la Fondation Ipsen a été attribué à Barry J. Everitt (Cambridge, Royaume-Uni), George F. Koob (La Jolla, États-Unis) et Michel Le Moal (Bordeaux, France)
    Le 25e Prix annuel Plasticité Neuronale de la Fondation Ipsen a été attribué à trois chercheurs pour leurs travaux précurseurs dans le domaine de la "Neuropsychologie de la toxicomanie" : Barry J. Everitt (University of Cambridge, Cambridge, Royaume-Uni), George F. Koob (The Scripps Research Institute, La Jolla, États-Unis) et Michel Le Moal (Inserm U862, Bordeaux, France). La bourse de 60 000 € a été attribuée le 8 juillet 2014 durant la FENS (Federation of European Neuroscience Societies) à Milan, par un jury international présidé par le professeur Nikos Logothetis (Max Planck Institute for Biological Cybernetics, Tübingen, Allemagne).


  • 24ème Prix Plasticité Neuronale de la Fondation Ipsen : Tim V.P. Bliss, Richard G. Morris et Yadin Dudai récompensés pour leurs travaux pionniers sur « les mécanismes de la mémoire »
    Le 24ème Prix annuel consacré par la Fondation Ipsen à la Plasticité Neuronale a été attribué à trois chercheurs ayant réalisé un travail pionnier sur les mécanismes de la mémoire : Tim V.P. Bliss (NIMR. Division de Neurophysiologie, Londres, UK), Richard G. Morris (Université d’Edimbourg, Edimbourg, UK) et Yadin Dudai (Weizmann Institute of Science, Rehovot, Israël). La découverte de la potentialisation à long terme (Long term potentiation), il y a 40 ans, a constitué un événement majeur dans la connaissance des mécanismes physiologiques de la mémoire. Elle est l'oeuvre de Terje Lomo (déjà lauréat du Prix de la Fondation Ipsen) et de Tim Bliss. Elle s'est prolongée par la mise en évidence de l'implication des récepteurs du glutamate sur lesquels ont travaillé plusieurs pionniers de l'étude de la mémoire, notamment Richard Morris auquel on doit également la mise au point du test « watermaze » très largement utilisé (celui de la piscine dite de Morris). Par ailleurs, les progrès de la neurogénétique ont également permis, notamment à travers les travaux de Yadin Dudai, de mieux décoder les mécanismes moléculaires de la mémorisation. Le jury international1 réuni sous la présidence du Professeur Nikos Logothetis (Institut Max Planck de Cybernétique biologique, Tubingen, Allemagne) leur a décerné ce prix pour leurs travaux pionniers sur le thème « les mécanismes de la mémoire ». D’un montant de 60 000 euros, ce prix leur a été remis le 24 mai 2013 lors du 11ème Colloque de la Société des Neurosciences à Lyon.


  • L’extrait de Ginkgo EGb 761® favorise la génération de nouvelles connexions neuronales dans le cerveau
    KARLSRUHE, Allemagne--Des scientifiques américains ont montré que l’extrait de ginkgo EGb 761® favorisait la formation de nouvelles cellules nerveuses et de nouvelles connexions cellulaires dans l’hippocampe, le centre de la mémoire. Selon le Professeur Yuan Luo, de l’Université du Maryland, Baltimore, les composants du ginkgo responsable de ces effets sont la quercétine et le bilobalide.


  • Trois chercheurs récompensés pour leurs travaux sur les interactions cerveau-machine : Alim-Louis Benabid, Apostolos P. Georgopoulos et Miguel A. L. Nicolelis par le 20ème Prix Plasticité Neuronale de la Fondation Ipsen
    PARIS--Le 20ème Prix Plasticité Neuronale a été attribué aux chercheurs Alim-Louis Benabid (CEA Minatec LETI,Grenoble, France), Apostolos P. Georgopoulos (University of Minnesota, Minneapolis, USA) et Miguel A. L. Nicolelis (Duke University, Durham, USA). Le jury international1 réuni sous la présidence du Professeur Wolf Singer (Max-Planck Institute for Brain Research, Frankfurt, Germany) leur a décerné ce prix pour leurs travaux sur l’interaction cerveau-machine. D’un montant de 60 000 euros, il leur a été remis le 27 mai 2009 lors de la 9ème réunion de la Société des Neurosciences à Bordeaux.


  • Fondation Ipsen : Le 19ème Prix Plasticité Neuronale récompense trois éminents scientifiques
    Jean-Pierre Changeux, Peter W. Kalivas et Eric J. Nestler reçoivent 60 000 € pour leurs recherches sur les cibles moléculaires de l’addiction aux drogues.


Lexique (1 résultats) +