Publicité
Accueil > Organisme
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Organisme


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (29 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (2 résultats) +

  • Les contrats les plus souscrits auprès des organismes complémentaires santé en 2006
    L'année 2006 voit la mise en place des contrats dits « responsables » pour les organismes complémentaires santé. L'enquête annuelle de la DREES auprès des mutuelles, des institutions de prévoyance et des sociétés d'assurance analyse les garanties offertes par les contrats les plus souscrits (« contrats modaux ») et permet de faire un premier bilan.


  • les contrats offerts en 2002 par les organismes d’assurance maladie complémentaire
    L’enquête annuelle de la Drees auprès des organismes d’assurance maladie complémentaire est désormais réalisée auprès des trois types d’opérateurs (groupements mutualistes, institutions de prévoyance et sociétés d’assurance). Elle permet d’analyser pour la première fois, pour chacun d’entre eux, la population couverte en 2002 par un contrat d’assurance complémentaire et l’offre de contrats proposée.


Réglementaire (3 résultats) +

Pratique médicale (2 résultats) +

  • L’évaluation des pratiques est en marche : sept organismes agréés par la HAS
    Sept premiers organismes ont été agréés hier, le 18 janvier, par la HAS. Ils peuvent donc proposer des programmes d'évaluation de pratique ; plusieurs milliers de médecins sont concernés. Le décret du 14 avril 2005 relatif à l'évaluation des pratiques professionnelles prévoit que les actions ou programmes d'évaluation peuvent être réalisés avec le concours d'organismes agréés (OA). Cette possibilité concerne tous les médecins, quel que soit leur exercice.


  • Accréditation des médecins quatre organismes agréés par la Haute Autorité de Santé
    La Haute Autorité de Santé assure la mise en place et l’organisation de l’accréditation des médecins des spécialités dites « à risque » : chirurgiens, gynécologues-obstétriciens, anesthésistes-réanimateur, etc. Le dispositif s’appuie sur des organismes agréés par la HAS qui met à la disposition des professionnels concernés la méthode et les outils correspondants. Les organismes agréés sont chargés d’instruire les demandes d’engagement dans la démarche d’accréditation et d’assurer la gestion des risques par spécialité. Les décisions d’accréditation des médecins prises par la HAS sur proposition des organismes agréés seront rendues publiques.


Revue de presse (6 résultats) +

Fil actus Santé (3 résultats) +

  • Production de cellules souches induites au sein d’un organisme vivant
    C’est une première. Des chercheurs espagnols ont réussi, in vivo, chez la souris, à induire la transformation de cellules adultes en cellules souches. Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles perspectives en médecine régénérative. En effet dans un futur proche, il pourrait être possible de réparer des organes ou des tissus directement dans le corps du patient, sans passer par la transplantation. C’est ce que suggère l’étude publiée dans l’édition datée du 12 septembre de la revue Nature.


  • Arrêt cardiaque : et si du liquide dans les poumons pouvait protéger l’organisme ?
    Des chercheurs de l’Inserm ont peut-être découvert une technique qui permettrait de protéger les organes suite à un arrêt cardiaque. En administrant du liquide riche en fluor dans les poumons, il serait possible de refroidir l’organisme rapidement et ainsi d’éviter à ce dernier de subir les séquelles d’un accident vasculaire. C’est ce que révèle une étude parue dans la revue Circulation.


  • La cigarette du matin serait-elle la plus néfaste à l’organisme ?
    Cette première cigarette de la journée, fumée juste après le lever, est un des plaisirs préférés des « accros » au tabac. Et pourtant, ces quelques minutes de bonheur matinal pourraient bien augmenter de façon importante les risques de certains cancers, comme celui du poumon ou de la tête et du cou. C’est en tout cas ce que suggèrent deux études américaines, publiées dans le journal de la société américaine du cancer, intitulé Cancer.


Livres (2 résultats) +