Publicité
Accueil > Poids
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Poids


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (66 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (1 résultats) +

  • surpoids et obésité chez les adolescents scolarisés en classe de troisième
    La deuxième vague du cycle triennal d’enquêtes sur la santé des élèves s’est déroulée durant l’année scolaire 2000-2001 auprès d’un échantillon représentatif des adolescents scolarisés en classe de troisième. Dans les classes, la plupart des élèves ont 14 ans (44 %) ou 15 ans (38 %) (4 % des élèves avaient moins de 14 ans au jour de l’examen et près de 14 % seize ou plus).


Réglementaire (1 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (2 résultats) +

  • Héparine de bas poids moléculaire (HBPM) : Point d’étape et rappel de la voie d’administration préconisée par l’AMM
    Des effets indésirables graves ont été observés aux Etats-Unis et en Allemagne à la suite de l’administration d’héparine sodique, fabriquée à partir de matière première d’origine chinoise. Les résultats des premières analyses de la qualité pharmaceutique sur les lots retirés montrent la présence anormale d’une substance, la chondroïtine persulfatée. Les procédés de fabrication des héparines de bas poids moléculaire (HBPM), à partir de l’héparine sodique, n’éliminent pas cette substance. En conséquence, certains lots d’HBPM sont susceptibles d’être contaminés. Les effets indésirables graves ont été observés après une injection intraveineuse d'héparine sodique. L’Afssaps recommande, dans l’attente d’informations complémentaires sur les HBPM, de restreindre leur utilisation à la voie d’administration sous-cutanée pour laquelle aucune augmentation des effets indésirables n’a été rapportée.


  • Risques hémorragiques liés à la prescription des héparines de bas poids moléculaire (HBPM)
    Dans le cadre du programme d'évaluation du risque iatrogène, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) fait un point sur les risques hémorragiques liés à la prescription des héparines de bas poids moléculaire (HBPM).


Droit et Santé (1 résultats) +

Revue de presse (4 résultats) +

Fil actus Santé (5 résultats) +

  • Cancer du sein : la mélatonine, un allié de poids
    Baptisée aussi « hormone du sommeil », la ? mélatonine pourrait agir sur certains cancers du sein en bloquant la croissance tumorale. D’après les travaux, dont les résultats viennent d’être publiés dans le dernier numéro PLoS ONE, la molécule permettrait non seulement d’empêcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins, mais aussi bloquerait la formation de nouvelles cellules cancéreuses.


  • Obésité : la flore intestinale, un allié de poids pour maigrir
    Si chez les personnes en surpoids excessif, les interventions chirurgicales du type by-pass montrent une certaine efficacité, des chercheurs américains ont mis en évidence, chez la souris, l'importante influence de la flore intestinale sur la perte de poids. C’est ce que révèle une étude publiée dans la dernière édition de la revue Science Translational Medicine. Cette découverte pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes de recherche dans la lutte contre l’obésité.


  • Surpoids et Obésité : mieux vaut prévenir que faire des régimes
    Les années passent, les messages des autorités sanitaires aussi. Mais les chiffres sont là et inquiètent toujours autant les experts de la nutrition et de la santé. En France, 15 % d’adultes et 3 ,5 % d’enfants sont obèses et respectivement 30 % et 14 % sont en surpoids. Face à ce constat, la Haute Autorité de santé (HAS) a décidé d’agir et d’édicter de nouvelles recommandations favorisant le dépistage précoce et surtout qui soulignent l’effet néfaste pour l’organisme des régimes.


  • Quand le surpoids joue sur la fertilité
    Le surpoids chez les hommes jouerait un rôle sur la fertilité. Selon une étude française menée sur environ 2 000 français âgés de 24 à 48 ans, un lien existerait entre le poids et la qualité du sperme. Les résultats de ces travaux viennent d’être annoncés au cours d’un congrès sur la reproduction à Stockholm.


  • L heure des repas influe t-elle sur la prise de poids ?
    Le Figaro indique que que « pour prévenir l'obésité, il faut manger sainement, mais aussi à la bonne heure ».


ANSM (2 résultats) +

Livres (1 résultats) +