Publicité
Accueil > Prouver
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Prouver


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (4 résultats) +

  • Une lésion cérébrale empêche d'éprouver le sens du remords
    Une recherche réalisée par une équipe de neuropsychologues français et italiens de l'Institut des sciences cognitives (ISC) de Lyon, dirigée par la neuropsychologue Angela Sirigu, a mis en évidence l'absence totale de regrets chez les personnes atteintes d'une lésion cérébrale de la région orbito-frontale (zone située derrière la jonction entre le nez et le front). Ces résultats ont été mis en évidence par le biais d'un test décisionnel mis au point par l'italien Giorgio Coricelli.


  • Une étude cherche à prouver que la sauce tomate peut prévenir contre le cancer
    Un pigment caroténoïde, le lycopène, rencontré dans peu d'aliments, parmi lesquels la tomate, jouerait un rôle important dans la lutte contre le cancer. L'Institut de Chimie de l'USP - Université de São Paulo étudie l'effet protecteur du lycopène contre les lésions de l'oxydation de l'ADN et de la membrane, provoquées par le fer suite au stress de la cellule.


  • La FDA vient d'approuver le nouveau système LUMA qui permet de détecter les pré cancers cervicaux
    L'administration américaine du médicament vient le 16 mars 2006 d'approuver un nouveau système qui permet d'aider à la détection des précurseurs du cancer cervical en identifiant les endroits du col contenant des cellules pré-cancéreuses.


  • Comment éprouver du regret influence nos décisions
    Non, je ne regrette rien ! La chanson d'Edith Piaf ne croyait pas si bien dire, le regret est un facteur clé de la prise de décision. Chercheuse du CNRS à l'Institut des sciences cognitives de Lyon (1), Angela Sirigu a coordonné les recherches d'une équipe sur “ le rôle du cortex orbitofrontal dans l'expérience du regret ”. Les résultats, publiés le 21 mai dans la revue Science, montrent que les émotions, comme le regret, n'influencent pas à elles seules nos décisions. Ainsi, éprouver des regrets implique un processus cognitif complexe, mêlant l'acquisition de cette expérience émotionnelle, son anticipation et une analyse du contexte.