Publicité
Accueil > Resultats
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Resultats


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (117 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (35 résultats) +

Réglementaire (4 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (7 résultats) +

Santé & Environnement (1 résultats) +

Organisation des soins (1 résultats) +

Vie de l'Hôpital : actus (1 résultats) +

  • L'American Heart Journal publie les résultats de l'étude ERATO montrant que la dronédarone (Multaq(R)) améliore le contrôle de la fréquence ventriculaire chez les patients atteints de fibrillation auriculaire permanente
    MONTPELLIER, France, September 1 -- L'étude ERATO publiée aujourd'hui dans l'American Heart Journal montre, que pour la première fois chez des patients atteints de fibrillation auriculaire (FA) permanente, la dronédarone (Multaq(R)) réduit significativement la fréquence ventriculaire moyenne sur 24 heures. Cette réduction s'ajoute à l'effet des autres médicaments ralentissant la fréquence cardiaque administrés simultanément. La dronedarone réduit très significativement la fréquence cardiaque de 11,7 battements par minute (p<0,0001) par rapport au placebo. L'effet de la dronedarone sur le contrôle de la fréquence cardiaque s'est maintenu pendant les six mois de l'étude et s'est ajouté à l'effet des autres médicaments ralentissant la fréquence cardiaque. La dronédarone a aussi significativement réduit la fréquence ventriculaire maximale d'effort de 24,5 battements par minute (p<0,0001), sans réduire la tolérance à l'effort chez ces patients. La dronédarone a été bien tolérée sans signes de toxicité organique ni d'épisodes pro-arythmiques rapportés pendant les six mois de suivi de l'étude.


Vie professionnelle (2 résultats) +

Pratique médicale (1 résultats) +

  • Résultats des travaux du réseau EUNetPaS, (European Union Network for Patient Safety)
    Le colloque intitulé « les progrès de la sécurité des soins en Europe » organisé ce 1er juillet à Bruxelles a permis de présenter les résultats des travaux du réseau EUNetPaS (European Union Network for patient Safety) lancé en février 2008. Plusieurs grands thèmes ont été abordés : les résultats et l’impact sur le développement de plateformes nationales de sécurité du patient, les perspectives offertes par ces travaux au niveau communautaire et leur prise en compte au niveau international. Une action conjointe impliquant les Etats Membres et la Commission Européenne permettra dès 2011 de poursuivre la dynamique enclenchée par le réseau EUNetPaS.


Revue de presse (251 résultats) +

Fil actus Santé (4 résultats) +

  • Greffes du vagin, des premiers résultats prometteurs
    Des chercheurs américains viennent de confirmer le succès des premières transplantations de vagins naturels. C’est ce que révèle une étude qui vient de paraître dans la dernière édition de la revue médicale The Lancet.


  • Alzheimer : des chercheurs invalident les résultats d’une étude
    Certains travaux scientifiques, fautes de ne pas être reproductibles, ne passent pas à la postérité et tombent dans l’oubli. C’est le cas d’une étude américaine qui montrait, chez la souris, les effets positifs d'un traitement anticancéreux pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Un an après sa parution, les conclusions de cette dernière sont remises en cause par quatre équipes de chercheurs dans la dernière édition de la revue Science.


  • Baromètre santé 2010 : Les premiers résultats
    La consommation en substances psychoactives des Français a été passée au peigne fin par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Les premiers résultats qui viennent d’être publiés montrent que les comportements ont évolué en 5 ans : recul de l’usage de l’ecstasy, hausse du nombre d’usagers de cocaïne, augmentation du nombre de fumeurs, et baisse de la consommation d’alcool au quotidien, etc...


  • Sida : Des résultats prometteurs
    Libération relate « les résultats d’un essai sur plus de 16.000 volontaires thaïlandais montrent une réduction d’un tiers du risque d’infection ».


ANSM (2 résultats) +

  • Dialyse et risques de réactions allergiques : Résultats d’une enquête de matériovigilance
    Entre 2009 et 2011, plusieurs signalements décrivant des réactions allergiques, parfois graves, liées à l’utilisation des dispositifs d’hémodialyse, en particulier avec des dialyseurs composés d’acrylonitrile (AN69ST) et en polysulfone ont été enregistrés en matériovigilance. Suite à ce constat, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a réalisé une enquête auprès des établissements de santé et des industriels concernés. Les résultats de cette enquête, émis en décembre 2013, concluent que les réactions allergiques peuvent être graves mais que leur fréquence demeure très faible.


  • Vaccins pandémiques grippe A (H1N1) et narcolepsie : Résultats de l’étude européenne et de l’étude cas-témoins française
    En août 2010, plusieurs cas de narcolepsie ont été signalés en Finlande et en Suède, chez des personnes ayant été vaccinées contre la grippe A (H1N1) avec Pandemrix®, seul vaccin utilisé dans ces pays durant la campagne de vaccination pandémique 2009-2010. L’Agence européenne des médicaments (EMA) a immédiatement engagé une réévaluation du bénéfice/risque du vaccin Pandemrix®. Elle a conclu, en juillet 2011, que le bénéfice du vaccin restait supérieur au risque. En parallèle, des investigations épidémiologiques ont été menées. Les premiers résultats de l’étude européenne multicentrique « VAESCO[1] » financée par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC) sont en faveur d’une association entre vaccination et narcolepsie chez les enfants et les adolescents dans les deux pays lanceurs d’alerte (Finlande et Suède). Dans les autres pays participant à l’étude VAESCO, aucune association n’a été retrouvée quelle que soit la tranche d’âge, à l'exception d'une augmentation du risque de narcolepsie chez l'adulte, à partir de l’analyse des données françaises de cette étude européenne. Par ailleurs, dans l’étude cas-témoins menée spécifiquement en France (étude NarcoFlu-VF), une association significative est apparue, aussi bien chez les adultes que chez les enfants et les adolescents.