Publicité
Accueil > Somniferes
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Somniferes


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (2 résultats) +

  • La consommation de mélatonine, une hormone naturelle que secrète le propre corps humain, règle mieux le sommeil que les somnifères
    Des scientifiques de l’Université de Grenade affirment que l’administration exogène de mélatonine corrige le rythme sommeil/veille lorsque l’horloge biologique humaine se dérègle. Dans l’actualité, cette substance s’emploie beaucoup dans l’industrie pharmaceutique pour dessiner des médicaments synthétiques qui supposent un outil thérapeutique très intéressant pour le traitement des dérèglements du sommeil.


  • Adieu somnifères
    Des psychologues mettent au point un programme pour libérer les insomniaques chroniques de leurs médicaments. L'approche combinant un sevrage graduel des médicaments et un traitement psychologique aide les insomniaques chroniques à décrocher des somnifères en moins de trois mois.


Fil actus Santé (5 résultats) +

  • Une consommation importante de somnifères en cause dans la survenue de la maladie d’Alzheimer
    C’est confirmé. Une consommation supérieure à trois mois de benzodiazépines augmenterait de prés de 50 % le risque de survenue de la maladie d’Alzheimer. C’est ce que révèle les conclusions d’une étude française publiées dans la dernière édition du British Medical Journal (BMJ).


  • Somnifères : des effets au-delà de la nuit…
    Quand l’insomnie guette, le meilleur moyen pour s’en prémunir consiste à prendre un somnifère. Utilisés pour permettre aux personnes ayant un sommeil difficile de dormir, certains de ces médicaments, tels que le zolpidem (Stilnox®), pourraient avoir des effets bien après le réveil. C’est ce que révèle une étude menée par le Centre pour la recherche et l'évaluation des médicaments, la Food and Drug Administration (FDA).


  • Sommeil des plus de 65 ans : la HAS entre en guerre contre l’utilisation systématique des somnifères
    Avec l’âge, le sommeil se fait plus léger, plus fractionné, et plus court. Ces modifications physiologiques, souvent mal interprétées, suscitent, en consultation, les plaintes de nombreuses personnes de plus de 65 ans. Face à ce constat, les praticiens sont souvent enclins à prescrire des somnifères, de façon quasi systématique. D’après la Haute Autorité de santé (HAS), cette pratique n’est pas bonne et la consommation chronique de benzodiazépines hypnotiques ou d'anxiolytiques pourrait bien être contre-indiquée dans plus de la moitié des cas.


  • Somnifères : un risque accru de mortalité
    Quand le sommeil ne vient pas, que les insomnies se font plus régulières, il suffit de prendre un somnifère pour enfin fermer les paupières et s’endormir. Si les Français usent et abusent de ce type de médicaments, ce n’est pas pour autant que le geste est anodin. Une étude américaine publiée dans le British Medical Journal (BMJ) OPEN révèle que le risque de mortalité est multiplié par 4,6 chez les personnes qui prennent des somnifères par rapport à celles qui n’en prennent pas.


  • « Anxiolytiques et somnifères : gare aux risques de chute »
    « Les effets secondaires des somnifères et anxiolytiques ne sont pas à prendre à la légère ».