Publicité
Accueil > Traumatismes
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Traumatismes


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (4 résultats) +

  • Le CUSM met en garde contre la gravité des traumatismes cranio-cérébraux
    16 août 2005 - L'été a été chaud et le temps idéal pour pratiquer une foule d'activités bicyclette, patin à roues alignées et planche à roulettes. Ces sports d'été sont certes amusants et bons pour la santé, mais ils comportent des risques. Les chutes et les collisions peuvent causer des blessures graves à la tête de même que des traumatismes cranio-cérébraux (TCC), certains fatals ou pouvant entraîner une invalidité permanente ou de longue durée.


  • Les traumatismes de l'enfance "prédisent" les risques d'inflammation de l'adulte
    On a longtemps suspecté que les mauvais traitements infligés à des enfants avaient des répercussions sur leur santé lorsqu'ils atteignent l'âge adulte. En particulier, les risques de développer des maladies d'origine inflammatoire étaient accrus, par exemple certaines pathologies cardiaques, le diabète ou encore des pathologies normalement associées à l'obésité de l'adulte.


  • Nouvelle méthode de tunnel vasculaire pour le traitement des tumescences du cerveau dues à des traumatismes graves
    András Csókay, neurologue hongrois exerçant à l'institut National de Traumatologie de Budapest a développé une méthode entravant la tumescence du cerveau et les dégradations neurovasculaires chez les malades dont le cerveau ou la colonne vertébrale a été gravement touché.


  • Traumatismes cérébraux graves : l'hypothermie ne semble d'aucun secours
    Des chercheurs de l'Ecole de Médecine de l'Université du Texas, à Houston, viennent de publier les résultats d'une étude dans laquelle ils soulignent les risques que peut entraîner un traitement hypothermique appliqué à des patients souffrant d'un traumatisme cérébral grave.


Organisation des soins (1 résultats) +

  • Traumatismes craniens graves chez l'adulte
    L'objectif était d'étudier la prise en charge des traumatisés crâniens graves à la phase précoce, afin de comparer les pratiques professionnelles aux recommandations de l’Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé (ANAES), publiées en 1998. Traumatismes crâniens graves de l'adulte : prise en charge à la phase précoce en Île-de-France.


Revue de presse (1 résultats) +

Fil actus Santé (2 résultats) +

  • Un test sanguin pour évaluer la gravité des traumatismes crâniens
    Des chercheurs français viennent de montrer qu’un test sanguin pourrait être utilisé en première intention pour déterminer la gravité réelle d’un traumatisme crânien. Ainsi, il ne serait plus nécessaire d’avoir recours systématiquement à un scanner, examen plutôt coûteux et chronophage. C’est ce que révèle des travaux publiés dans les Annals of Emergency Medicine.


  • « Les traumatismes crâniens graves mieux pris en charge »
    « Avec plus de 100000 traumatismes crâniens hospitalisés chaque année, le premier souci des médecins est de faire la part entre les traumatismes crâniens mineurs (80% des cas) et les traumatismes crâniens graves (moins de 10 000 par an) qui seront sources de séquelles invalidantes, physiques et/ou psychiques ».