Publicité
Accueil > antidiabetique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

antidiabetique


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (5 résultats) +

  • Le nouvel antidiabétique de Poxel, l’Imeglimine, atteint les objectifs d’évaluation du contrôle glycémique dans un essai de Phase 2b
    POXEL SA, société biopharmaceutique développant des médicaments innovants pour traiter le diabète de type 2, a présenté aujourd'hui des résultats de Phase 2b sur son candidat médicament phare, l’Imeglimine, premier d’une nouvelle classe de traitements pour le diabète de type 2, à l’occasion des 75èmes sessions scientifiques de l'American Diabetes Association (ADA) à Boston. Les résultats démontrent que l’Imeglimine a atteint les objectifs glycémiques dans une étude en doses croissantes menée chez 382 sujets aux États-Unis et en Europe, avec une réduction statistiquement significative de l'HbA1c (contrôle de la glycémie) de 0,63%. Ces résultats consistent en une analyse complète des données présentées synthétiquement en décembre 2014 et corroborent les excellentes données de tolérance et de sécurité d’emploi de l’Imeglimine dans l’ensemble des études cliniques déjà réalisées. Cette étude de Phase 2b a été sélectionnée pour présentation dans un tour guidé de posters en plus de la présentation générale à l’ADA.


  • Une nouvelle étude de phase 2 établit les caractéristiques uniques de l’Imeglimine, l’antidiabétique oral de Poxel, sur le contrôle glycémique
    POXEL SA, société biopharmaceutique développant des médicaments innovants pour traiter le diabète de type 2, annonce aujourd'hui des résultats préliminaires positifs d'un nouvel essai de Phase 2 évaluant l’Imeglimine, le candidat-médicament de Poxel, premier dans une nouvelle classe d’antidiabétiques oraux. Les résultats démontrent que l’Imeglimine a atteint, de manière statistiquement significative, les critères primaires et secondaires de cette étude, en confirmant sa bonne tolérance et sa sécurité d’emploi. Il s’agissait d’une étude de Phase 2, randomisée, en double aveugle, chez 59 sujets traités pendant 18 semaines, soit par 1500mg d'Imeglimine deux fois par jour, soit par un placebo.


  • Médiator® : le lien entre la prise de l’antidiabétique et valvulopathie confirmé
    C’est un nouveau coup dur pour les laboratoires Servier. Deux études, une française et l’autre européenne, confirment le lien entre la prise du Médiator® et les risques de développer une valvulopathie cardiaque.


  • L'extrait de noix de cajou serait un antidiabétique efficace
    Résultats d'une nouvelle étude publiée dans Molecular Nutrition & Food Research.


  • Un antidiabétique pourrait « révolutionner » les traitements anticancéreux
    Une découverte inattendue sur les lymphocytes T pourrait potentialiser les traitements anti-infectieux et anticancéreux.


Revue de presse (1 résultats) +

Fil actus Santé (4 résultats) +

  • Médiator® : 1 300 morts potentiellement imputables à l’antidiabétique
    D’après les résultats d’une étude épidémiologique française, l’antidiabétique des laboratoires Servier pourrait être responsable d’au moins 1 300 morts et serait à l’origine d’un peu plus de 3 100 hospitalisations. Ces résultats confirment le bilan avancé fin 2010 par les spécialistes, quand le scandale avait éclaté.


  • Antidiabétiques Actos® et Competact® : France 0 –Europe 1
    L’Agence Européenne du Médicament (EMA) vient d’annoncer qu’elle était pour le maintien de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de deux antibiotiques (Actos® et Competact®) fabriqués par les laboratoires Tadeka et contenant de la pioglitazone. Cette décision va à l’encontre de celle prise par l’Afssaps le 9 juin dernier, suite à différents signalements faisant état d’un lien possible entre la prise de cette molécule et le risque accru de cancer de la vessie. L'agence avait alors préféré suspendre l’AMM en France.


  • Deux autres antidiabétiques sur la sellette
    Après le Médiator, c'est au tour de deux autres antidiabétiques, l'Actos® et le Compectat® des laboratoires Takeda, d'être dans une mauvaise passe. Selon le site internet du quotidien Le Figaro, en raison d’un risque accru de survenue de cancer de la vessie chez des patients diabétiques, ces deux médicaments sont sous surveillance renforcée par l'Afssaps. Une étude, dont les premiers résultats sont attendus début mai, devrait décider de leur sort.


  • « L'antidiabétique Avandia bientôt interdit en Europe »
    La rosiglitazone « devrait rapidement quitter les rayons des pharmacies européennes. […] Le comité des experts de l'Agence européenne des médicaments (EMA) […] a conclu au vu de l'ensemble des données disponibles, que les bienfaits apportés par l'Avandia n'étaient pas suffisants compte tenu des risques cardiovasculaires qu'il présentait ».


ANSM (1 résultats) +

Dico Pharma (1 résultats) +