Publicité
Accueil > ipp
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

ipp


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (93 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (2 résultats) +

  • Vaccin anti-grippe de Novartis bloqué en France
    Après l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche, et la Suisse, c’est autour des autorités sanitaires françaises de suspendre la vente des lots de vaccins anti-grippe de la marque Novartis. Cette mesure préventive est liée à la découverte d’impuretés dans un certain nombre de produits de prophylaxie.


  • Grippe : premiers cas signalés
    Quelques jours après le lancement de la campagne annuelle de vaccination contre le virus de la grippe, le réseau des Groupes régionaux d’observation de la grippe (GROG) qui reprend, comme chaque année, la diffusion de ses bulletins hebdomadaires, rapporte les premiers cas sporadiques et isolés de patients diagnostiqués grippés.


Réglementaire (10 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (4 résultats) +

  • Cas de narcolepsie avec cataplexie notifiés en France à la suite d’une vaccination contre le virus de la grippe A/H1N1
    Le 18 août 2010, la Suède a informé l’Agence européenne du Médicament (EMA) et l’ensemble des états membres, de la survenue de 6 cas de narcolepsie chez des enfants âgés de 12 à 16 ans, un à deux mois après une vaccination par Pandemrix®. En France, depuis le 23 août, 6 cas de narcolepsie avec cataplexie constatés chez des personnes ayant été vaccinées contre la grippe A/H1N1 ont été signalés à l’Afssaps. Ces données de pharmacovigilance font actuellement l’objet d’une évaluation par l’EMA en collaboration avec les autorités de santé européennes dont l’Afssaps. A ce stade, un lien entre la vaccination contre la grippe A/H1N1 et la survenue de narcolepsie n’a pas été établi.


  • Grippe A (H1N1) : Mise au point sur l’utilisation du Tamiflu® chez l’enfant
    La mise en ligne d’une étude effectuée par des investigateurs anglais et publiée sur le site du British Medical Journal sur les antiviraux utilisés chez l’enfant dans le traitement et la prévention de la grippe saisonnière amène l’Afssaps à rappeler les conditions d’octroi des autorisations de mise sur le marché (AMM) et de leur utilisation dans le cadre de la pandémie grippale A (H1N1).


  • Grippe A(H1N1) et antiviraux - Mise à disposition dans les pharmacies des stocks gouvernementaux de Tamiflu®, Oseltamivir PG 30 mg et de Relenza®
    Compte tenu de la situation actuelle de la pandémie de grippe A(H1N1) sur le territoire national, les stocks gouvernementaux d’antiviraux seront disponibles en pharmacies à partir du lundi 21 décembre. A cette date, seuls les antiviraux provenant du stock de l’Etat seront délivrés. Ces stocks sont constitués de Tamiflu® gélules 30, 45, 75 mg, d’Oseltamivir PG® 30 mg comprimés sécables et de Relenza® 5 mg/dose, poudre inhalation en récipient unidoseLes pharmacies d’officine disposeront de Tamiflu® gélules 75 mg, d’Oseltamivir PG® 30 mg, comprimés sécables et de Relenza®. Ces médicaments seront délivrés gratuitement aux patients munis d’une prescription médicale.


  • Décès d’un enfant de neuf ans quatre jours après une vaccination contre la grippe A(H1N1)v
    L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a eu connaissance du décès d’un enfant de neuf ans, quatre jours après sa vaccination contre la grippe A(H1N1)v. Ce cas a été notifié le 9 décembre 2009 à l’Afssaps dans le cadre de la pharmacovigilance. Les éléments disponibles à ce jour ne permettent pas d’établir l’origine du décès.


Droit et Santé (2 résultats) +

  • GRIPPE AVIAIRE ET PRECAUTIONS - UN GUIDE A DESTINATION DES TRANSPORTEURS ROUTIERS
    Un guide pratique a été élaboré à l’intention des transporteurs routiers face aux menaces de grippe aviaire, dans le cadre du plan national de prévention. Il tend à informer les professionnels du transport de marchandises et préconise un certain nombre de mesures concrètes.


  • GRIPPE AVIAIRE : REFLEXIONS SUR L'INFORMATION DE CRISE
    La grippe aviaire est arrivée en France, sous la forme d'un canard milouin trouvé mort au bord d'un étang de la Dombes (Ain), le 13 février 2006, information révélée par les média le vendredi 17 février en fin d'après-midi. Au-delà de l'aspect d'abord anecdotique de cet événement, et peut être de son aspect dramatique, ce que l'avenir confirmera, c'est la gestion de la crise et surtout la diffusion de l'information qui présente l'occasion de formuler quelques remarques.


Vie professionnelle (24 résultats) +

Revue de presse (28 résultats) +

Grippe A (H1N1) / Grippe méxicaine - Grippe Porcine (140 résultats) +

Fil actus Santé (177 résultats) +

ANSM (4 résultats) +

  • Tests rapides de diagnostic de la grippe : Vers plus d’information sur les notices - Point d'Information
    La grippe est une infection respiratoire aiguë, contagieuse, due aux virus influenza. Chaque année, l’épidémie survient entre les mois de novembre et d’avril. La vaccination est le moyen le plus simple de se prémunir. Dans certains cas de suspicion de grippe, des tests rapides peuvent aider au diagnostic*. Le contrôle du marché de ces tests rapides montre des non-conformités qui ne sont pas majeures. Quand elles existent, elles relèvent de la présentation réglementaire des données relatives au produit. En ce sens, l’ANSM émet des recommandations aux fabricants pour une meilleure information des utilisateurs.


  • L’ANSM soutient la nouvelle campagne de l’Assurance Maladie de vaccination contre la grippe saisonnière - Point d'information
    Chaque hiver, la grippe saisonnière touche des millions de personnes en France. Elle peut entraîner des complications graves et des décès en nombre élevé, en particulier chez les personnes fragiles. La vaccination est le moyen le plus simple de se prémunir. L’Assurance Maladie lance une nouvelle fois sa campagne de vaccination contre la grippe et invite plus de 10 millions de personnes à bénéficier gratuitement du vaccin. L’ANSM apporte sa contribution à cette campagne en fournissant les données relatives à la sécurité de ces vaccins.


  • Vaccins pandémiques grippe A (H1N1) et narcolepsie : Mise à jour de l'information sur les dernières données scientifiques- Point d'information
    Plusieurs cas de narcolepsie ont été signalés en août 2010, en Finlande et en Suède, chez des personnes ayant été vaccinées contre la grippe A (H1N1) avec Pandemrix, seul vaccin utilisé dans ces pays durant la campagne de vaccination pandémique 2009-2010. Les autorités de santé européennes ont immédiatement engagé une réévaluation du bénéfice/risque du vaccin Pandemrix. Le signal issu des déclarations de pharmacovigilance a été confirmé par plusieurs études pharmacoépidémiologiques dont une étude française financée par l’ANSM. Ces études montrent qu’il existe une augmentation du risque de narcolepsie chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte jeune. Ce risque a été pris en compte et est en cours d'évaluation au niveau européen. Il devrait conduire à des modifications du résumé des caractéristiques du produit du Pandemrix (RCP) afin de mentionner clairement le risque de narcolepsie et le prendre en considération si ce vaccin devait être utilisé dans le cadre d'une pandémie grippale. Pour mémoire, les vaccins pandémiques dont le Pandemrix, ne sont plus commercialisés depuis la fin de la pandémie de grippe A(H1N1).


  • Vaccins pandémiques grippe A (H1N1) et narcolepsie : Résultats de l’étude européenne et de l’étude cas-témoins française
    En août 2010, plusieurs cas de narcolepsie ont été signalés en Finlande et en Suède, chez des personnes ayant été vaccinées contre la grippe A (H1N1) avec Pandemrix®, seul vaccin utilisé dans ces pays durant la campagne de vaccination pandémique 2009-2010. L’Agence européenne des médicaments (EMA) a immédiatement engagé une réévaluation du bénéfice/risque du vaccin Pandemrix®. Elle a conclu, en juillet 2011, que le bénéfice du vaccin restait supérieur au risque. En parallèle, des investigations épidémiologiques ont été menées. Les premiers résultats de l’étude européenne multicentrique « VAESCO[1] » financée par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC) sont en faveur d’une association entre vaccination et narcolepsie chez les enfants et les adolescents dans les deux pays lanceurs d’alerte (Finlande et Suède). Dans les autres pays participant à l’étude VAESCO, aucune association n’a été retrouvée quelle que soit la tranche d’âge, à l'exception d'une augmentation du risque de narcolepsie chez l'adulte, à partir de l’analyse des données françaises de cette étude européenne. Par ailleurs, dans l’étude cas-témoins menée spécifiquement en France (étude NarcoFlu-VF), une association significative est apparue, aussi bien chez les adultes que chez les enfants et les adolescents.


Dico Santé (2 résultats) +

Dico Pharma (8 résultats) +

Médicaments (23 résultats) +

Hopitaux (6 résultats) +

Officine / Pharmacie (206 résultats) +