Publicité
Accueil > Bipolaire
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

Bipolaire


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (4 résultats) +

  • Le trouble bipolaire implique une pire qualité de vie, aussi bien mentale que physique, même pendant les périodes de normalité
    - Une étude réalisée à l’UGR démontre que la pire qualité de vie de ces patients pourrait être due à une plus grande utilisation de substances addictives comme l’alcool et le tabac, aux effets secondaires que le traitement pharmacologique produit à long terme et à un style de vie plus sédentaire. - Pour réaliser ce travail, les chercheurs ont analysé 108 patients présentant un trouble bipolaire face à un groupe comparatif formé par 1 210 personnes provenant d’un échantillon de population générale. Nouvelles de la Science Une étude réalisée à l’Institut de Neurosciences de l’Université de Grenade et à l’Unité de Santé Mentale de l’Hôpital Neurotraumatologique de Jaén, a évalué la qualité de vie des patients qui souffrent de trouble bipolaire, comparé à la population générale, et quelles variables chez les patients sont associées à une pire qualité de vie. Une partie des résultats de cette recherche a paru dans un article scientifique du numéro d’août 2008 de la prestigieuse revue internationale Bipolar Disorders. De plus, le bulletin Headlines de l’American Psychiatric Association a désigné cet article, parmi ceux publiés dans les revues psychiatriques à impact, le plus important du mois quant à troubles psychiatriques et à leur traitement.


  • Les études révèlent que des structures du sommeil stables et des routines régulières amélioreraient les résultats du trouble bipolaire
    Les conclusions donnent une idée de l’influence des rythmes circadiens.


  • Une nouvelle molécule contre les troubles bipolaires
    Les troubles bipolaires (ou psychose maniaco-dépressive) qui affectent environ 1% des adultes sont en général traités par des "régulateurs d'humeur" tels que des sels de lithium ou l'acide valproïque. Cette médication, découverte depuis plusieurs décennies, provoque des désagréments tels que la prise de poids ou une soif excessive. Mais on n'a encore développé aucun médicament pus efficace.


  • Le gène responsable des troubles bipolaires
    Après 12 ans de travail, Nicholas Barden, neuroendocrinologue du Centre de recherche du CHUL (université de Laval) de Québec a isolé le gène responsable de la maladie bipolaire et des troubles dépressifs.


Revue de presse (6 résultats) +

Fil actus Santé (1 résultats) +

Dico Santé (1 résultats) +

Dico Pharma (1 résultats) +