Publicité
Accueil > Prothese
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

Prothese


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (24 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (2 résultats) +

  • Implants mammaires PIP : un an après … seule une prothèse sur deux retirée
    Devant les potentiels risques encourus par les femmes porteuses de prothèses mammaires défectueuses de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP), le gouvernement de l’époque et les autorités sanitaires avaient décidé de rembourser l’explantation. Un an plus tard, un peu moins de la moitié des 30 000 implants concernés ont été retirés, bien que de nombreuses femmes se disent inquiètes de porter en elle des implants contenant un gel frauduleux.


  • Impact des niveaux de garantie des complémentaires santé sur les consommations de soins peu remboursées par l'Assurance maladie : le cas des lunettes et des prothèses dentaires
    Aujourd’hui, plus de 9 personnes sur 10 vivant en France sont couvertes par un contrat de couverture complémentaire maladie. Cette large diffusion ne doit pas faire oublier que les niveaux de garantie sont variables, notamment en optique et en dentaire. Ainsi, pour les prothèses dentaires et les lunettes, la dépense laissée à la charge de l’assuré après remboursement de la complémentaire peut varier de plusieurs centaines d’€uros. Ceci conduit à s’interroger sur l’influence des niveaux de garantie sur le recours à ces soins ainsi que les dépenses s’y rapportant.


Bonne pratique du Médicament (3 résultats) +

  • Implants mammaires en gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse : actualisation des informations
    En mars 2010, l’Afssaps a suspendu la mise sur le marché et l’utilisation des implants mammaires à base de gel de silicone fabriqués par la société Poly Implant Prothèse (PIP). Cette décision faisait suite à une augmentation du nombre de ruptures prématurées de ces implants mammaires et à la mise en évidence lors d’une inspection de l’utilisation d’un gel de remplissage à base de silicone différent de celui qui avait été déclaré dans le dossier de conception et de fabrication de ces implants. (Lire l'article de mars 2010)


  • Prothèses dentaires : une meilleure traçabilité
    Les prothèses dentaires sont des dispositifs médicaux fabriqués sur mesure. Leur fabrication nécessite la prescription d’un chirurgien dentiste qui précise les caractéristiques de conception pour chaque patient. De nouvelles dispositions introduites en 2009 et 2010 améliorent la traçabilité de la chaine de fabrication des dispositifs médicaux sur mesure et renforcent l’information délivrée aux personnes concernées par la pose d’une prothèse dentaire. Sur simple demande, il est dorénavant possible de disposer de la déclaration de conformité qui accompagne la prothèse dentaire.


  • Implants mammaires en gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse
    Une augmentation du nombre d’incidents de ruptures de prothèses mammaires pré remplies de gel de silicone fabriquées par la société Poly Implant Prothèse a conduit l’Afssaps à effectuer une inspection dans les locaux de cette société. Les éléments recueillis mettent en évidence l’utilisation d’un gel de silicone différent de celui qui avait été déclaré lors de la mise sur le marché. L’Afssaps a pris une décision de suspension de la mise sur le marché et de l’utilisation des implants mammaires pré remplis de gel de silicone fabriqués par la société Poly Implant Prothèse, assortie d’un retrait des produits. L’Afssaps recommande aux femmes implantées avec ces prothèses mammaires de consulter leur chirurgien afin qu’il les examine et qu’il leur prescrive la réalisation d’une échographie annuelle (ou d’un examen adapté le cas échéant). Un n° vert (0800 636 636) est également mis à leur disposition. Les chirurgiens qui ont implanté ces prothèses sont informés directement par l’Agence, et il leur est demandé de porter ces informations à la connaissance des femmes concernées.


Organisation des soins (1 résultats) +

  • Endoprothèses coronaires
    L'objectif était de comparer les pratiques professionnelles d'implantation des stents coronaires au sirolimus, aux critères médico-administratifs de prise en charge dans les établissements de soins de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). Endoprothèses coronaires au sirolimus : évaluation des pratiques dans les établissements de soins.


Pratique médicale (1 résultats) +

  • Évaluation des prothèses dentaires à infrastructure céramique
    La CNAMTS a sollicité l’avis de la Haute Autorité de Santé afin de faire le point sur les prothèses dentaires à infrastructure céramique, en vue de l’évolution de la prise en charge et de la nomenclature. La HAS met en ligne sur son site Internet www.has-sante.fr un rapport d’évaluation technologique sur ces prothèses.


Revue de presse (34 résultats) +

Fil actus Santé (6 résultats) +

  • Prothèses mammaires défectueuses : 8 000 retraits déjà effectués
    Suite au scandale des prothèses mammaires de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP) contenant du gel frelaté, l’agence des produits de santé (Ansm) avait recommandé aux femmes porteuses de ce type d’implant de les faire explanter. Sur les 30 000 personnes concernées, 8 000 ont déjà franchi le pas.


  • Implants mammaires défectueux : plus de 5 000 prothèses PIP retirées en 3 mois
    D’après les données que vient de publier l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 20 % des porteuses françaises de prothèses de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP) se sont fait retirer les implants potentiellement défectueux. Ainsi, 3 mois après les préconisations du ministère de la Santé, pour 2 000 des 5 000 femmes qui ont subi une explantation, des ruptures ont été constatées par les chirurgiens sur les implants incriminés.


  • Prothèses mammaires défectueuses : deux autres victimes potentielles
    Suite au décès, la semaine dernière, d’une quinquagénaire ayant porté des prothèses mammaires de la marque Poly Implants Prothèse, l'association des victimes de ces implants a annoncé, ce matin, que deux autres femmes connaissent de graves problèmes de santé liés à la pose de faux seins.


  • Prothèses mammaires défectueuses : une première victime est décédée
    La nouvelle est tombée hier en fin de journée. La première victime des prothèses mammaires défectueuses fabriquées par Poly Implant Prothèse (PIP) aurait succombé à un lymphome qui, d’après le certificat de décès, serait lié à la présence de silicone à usage industriel et non médical dans l’organisme, suite à la rupture des implants incriminés. C’est en tout cas l’information qui est relayée par l’association des Porteuses de Prothèses PIP.


  • Plaintes pour des prothèses mammaires défectueuses
    Le Parisien indique que « 2 mois après la révélation du scandale des prothèses mammaires défectueuses fabriquées par PIP, 350 plaintes ont été transmises au parquet [de Marseille] ».


  • « Alerte aux prothèses mammaires défectueuses »

ANSM (3 résultats) +

Lexique (1 résultats) +