Publicité
Accueil > Urgences
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

Urgences


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (5 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (4 résultats) +

Réglementaire (5 résultats) +

Organisation des soins (1 résultats) +

  • De nouvelles recommandations pour en finir avec la saturation des urgences …
    C’est ce matin que Pierre Carli, président du Conseil national de l'urgence hospitalière (CNUH), a remis son rapport à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur la situation des établissements de santé en France. Suite à une analyse détaillée, une série de recommandations a été proposée afin de fluidifier le parcours hospitalier des patients admis aux urgences, en améliorant notamment la gestion des lits d'hospitalisation.


Vie de l'Hôpital : actus (4 résultats) +

  • Urgences de l’Hôtel-Dieu : la fermeture, la seule solution possible ?
    Dans le bras de fer qui oppose depuis plusieurs mois le personnel hospitalier du plus vieil hôpital de Paris (Hôtel-Dieu) et l’administration de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le dernier coup vient du président de la Commission médicale d'établissement (CME), le Pr Loïc Capron. Ce dernier dans un communiqué publié jeudi soir, a estimé que dans l’état actuel du service d’urgences, la fermeture est la seule solution envisageable.


  • Hôtel-Dieu : un sursis pour le service d’urgences
    Après la polémique suscitée par la décision de la direction de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) de démettre de ses fonctions, le responsable du SMUR, Gérald Kierzek, Marisol Touraine, ministre de la Santé a souhaité jouer l’apaisement. Elle a ainsi décidé de repousser à une date ultérieure la fermeture du service d’urgences de l'Hôtel-Dieu prévue à l’origine le 4 novembre prochain.


  • Hôtel-Dieu : un médecin démis de ces fonctions pour s’être opposé à la fermeture des urgences ?
    Depuis l’annonce de la fermeture définitive le 4 novembre prochain, du service d’urgences de l'Hôtel-Dieu, rien ne va plus entre la direction de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) et le personnel du plus vieil établissement hospitalier de la ville de Paris, situé au cœur de l’île de la Cité. Dernier épisode en date, hier, le responsable du SMUR, Gérald Kierzek, a été démis de ces fonctions… au motif de ne pas avoir respecter ses obligations de réserve et avoir contesté la décision de fermer ce service historique.


  • AP-HP : Démission du chef des urgences de l'hôpital Saint-Louis
    Malgré l’annonce faite il y a quelques semaines par Marisol Touraine, ministre de la Santé, d'une réforme du système hospitalier et tout particulièrement des urgences, les moyens manquent cruellement dans certains services. Afin de dénoncer ce problème récurrent qui empêche les soignants de faire leur travail dans de bonnes conditions, Pierre Taboulet, chef des urgences à l'hôpital parisien Saint-Louis, a remis hier sa démission à l'AP-HP.


Vie professionnelle (5 résultats) +

Revue de presse (3 résultats) +

Fil actus Santé (8 résultats) +

  • Les services d’urgences en grève pour les fêtes de fin d’année ?
    Être malade durant les fêtes de Noël pourrait s’avérait compliquer. L’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), ainsi que des médecins libéraux a annoncé qu’ils se mettraient en grève, s’ils constataient qu’aucune avancée significative n’était faite par le ministère de la Santé sur le dossier de la pénibilité.


  • Vers une refonte des urgences de l’AP-HP pour réduire les délais d’attente ?
    Hier matin, lors d’une conférence de presse, Martin Hirsch, récemment nommé directeur général de l'Assistante publique-Hôpitaux de paris (AP-HP), a annoncé qu’il souhaitait une « transformation en profondeur » des urgences en région parisienne. L’ambition affichée de cette réforme est de diviser par deux le temps d’attente des patients tout en humanisant le passage dans ces services…


  • Bronchiolite : les urgences débordées
    D’après les dernières informations communiquées par l'Institut de veille sanitaire (InVS), la bronchiolite aurait franchi son pic épidémique la semaine dernière. Si les services d'urgences hospitalières ont semblé un temps débordés par l’arrivée en masse de parents de nourrissons de moins de 2 ans qui respirent très difficilement, le recours à ces derniers serait légèrement en baisse depuis quelques jours.


  • VIH/sida, vers un dépistage généralisé aux urgences ?
    Suite aux dernières découvertes dans la lutte contre le VIH/sida qui ont montré que le fait de connaître son statut VIH et d'être sous traitement réduisait considérablement les risques de contaminer d’autres personnes et pouvait être considéré comme un moyen efficace de prévention, de nombreuses études sont menées afin de vérifier la fiabilité et la faisabilité de tests rapides. Sur le site de la version en ligne des Archives of Internal Medicine viennent de paraître les résultats de travaux menés en France sous l’égide de l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales, sur l’intérêt de tests de dépistage rapides effectués lors de séjours aux urgences hospitalières en région parisienne.


  • Traumatisme crânien aux urgences : un biomarqueur pour l'aide au diagnostic négatif
    Chaque années plus de 200 000 personnes se présentent aux urgences avec un traumatisme crânien. Si dans les cas graves ou moyens, le choix donné aux médecins est simple : faire passer un scanner. Il en est pas de même dans les cas de traumatismes mineurs. En effet, plusieurs études montrent que le taux d'un biomarqueur pourrait servir à l'aide au diagnostic, et éviter ainsi à un certain nombre de patients le passage obligé par le scanner


  • Urgences : Les médecins dénoncent des suppressions de services et de Samu

  • « Aux urgences, on parle toutes les langues »

  • Les syncopes engorgent les services d urgences

Hopitaux (4 résultats) +