Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-03
Actualité médicale


Publicité

Lésion méniscale et développement d’une douleur persistante au genou (suite)

Page précédente (1 / 4)

School of Medicine, « et non du fait d’un lien direct entre les deux. »

Les chercheurs ont commencé à étudier 3 026 individus âgés de 50 à 79 ans, qui présentaient des signes d’OA du genou ou qui étaient à haut risque de la développer. Recrutés dans deux villes des Etats-Unis – Birmingham, en Alabama, et Iowa City, dans l’Iowa – les participants étaient composés de femmes et d’hommes appartenant à la communauté blanche et aux minorités ethniques. Par des entretiens téléphoniques et des visites cliniques auprès des membres de la population de l’étude, 110 participants à ‘genou malade’ ont été retenus. Le critère de sélection fut basé sur des personnes ne souffrant au départ d’aucun symptôme au genou, puis qui ont développé une douleur fréquente ou une raideur au point de culmination – 15 mois – de l’étude. 220 ‘genoux de contrôle’ ont été sélectionnés au hasard parmi les participants ne présentant aucun symptôme fréquent au départ et dont l’état n’a pas évolué.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM), réputée pour sa haute sensibilité dans la détection des modifications des tissus et des cartilages, a été utilisée sur les genoux malades et de contrôle au début de l’étude puis 15 mois plus tard. Ensuite, 2 radiologues musculosquelettiques ignorant le statut de leurs patients, ont évalué la présence de lésions méniscales en utilisant l'échelle suivante : 0 = intact, 1 = lésion mineure, 2 = lésion non déplacée ou réparation chirurgicale et 3 = lésion déplacée, résection, macération, ou destruction. Enfin, l’effet de la lésion méniscale sur le développement de la douleur fréquente au genou ou de la raideur du genou a été analysé par des tables de contingence et la méthode de régression logistique.

Au départ, une lésion méniscale fut détectée chez 38% des genoux malades et ...

Page suivante (3 / 4)

Article écrit le 2007-12-03 par "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Article: “Effect of Meniscal Damage on the Development of Frequent Knee Pain, Aching, or Stiffness,” M. Englund, J. Niu, A. Guermazi, F.W. Roemer, D.J. Hunter, J.A. Lynch, C.E. Lewis, J. Torner, M.C. Nevitt, Y.Q. Zhang, and D.T. Felson, Arthritis & Rheumatism, December 2007.





: Sur le même thème...