Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-25
Actualité médicale


Publicité

L’Agression aussi gratifiante que le sexe, la nourriture et la drogue (suite)

Page précédente (1 / 2)

cage ouverte observés. Ils ne présentèrent pas de changements significatifs dans leurs mouvements généraux, en comparaison avec leurs mouvements avant d’avoir reçu le médicament. Cette expérience fut effectuée afin de démontrer que l’agression décroissante dans l’expérience précédente ne fut pas causée par une léthargie générale en réaction au médicament, un problème qui confondit des expériences précédentes.

Les expériences de Vanderbilt sont les premières à démontrer la présence d’un lien entre le comportement et l’activité des récepteurs de la dopamine en réaction à un événement agressif.

“Nous avons appris de ces expériences qu’un individu provoquera intentionnellement une rencontre agressive dans le seul but d’en tirer un sentiment gratifiant,” indiqua Kennedy. “Ceci révèle pour la première fois que l’agression, seule, est motivante, et que la dopamine renforçante bien connue y joue un rôle critique.”

Article écrit le 2008-01-25 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Vanderbilt University - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus