Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-04-11
Actualité médicale


Publicité

Une étude trouve des améliorations dans les soins fournis aux enfants cancéreux à la fin de leur vie (suite)

Page précédente (1 / 4)

familles, jusqu’à 54%). Il y eu également une augmentation de 16.4% des ordonnances de non réanimation (de 78%, jusqu’à 67%). Le pourcentage d’enfants ayant décédé chez eux est demeuré stable entre les deux études, mais, dans la seconde étude, il y eu une diminution de 42.1% de la proportion des enfants qui décédèrent dans l’unité de soins intensifs (22%, une baisse de 38%).

Bien que l’étude de suivi indiquât que les enfants étaient proportionnellement plus susceptibles d’être victimes de fatigue, de douleurs, d’un souffle court ou d’anxiété, ils souffrirent moins de ces symptômes, à l’exception de la fatigue.

Wolfe signale que, pour elle, l’un des résultats les plus significatifs concerne le changement de l’endroit de décès des enfants. « Peu d’enfants décèdent dans l’unité de soins intensifs et cela est probable vu les autres options disponibles aux familles, » expliqua Wolfe. « Ceci serait dû a plus d’opportunités de discuter des résultats affligeants, mais au moins cela représente une différence dans le contexte de la perte d’un enfant suite à la maladie. Le décès en USI pourrait être la bonne option pour certains enfants et leurs familles, mais au moins ils sont conscients d’avoir d’autres options. »

Les résultats de l’étude de base, rapportés par Wolfe et ses collègues dans le New England Journal of Medicine en 2000, indiquèrent que les enfants qui moururent de cancer au Dana-Farcer et au Children’s Hospital, reçurent des traitements agressifs à la fin de leur vie, plusieurs souffrirent considérablement et les efforts visant à contrôler les symptômes échouèrent souvent.

Bien qu’il soit difficile de partager les données des deux institutions publiquement, Wolfe signala qu’il était clair que la plupart des hôpitaux aux Etats-Unis avaient un manque considérable en matière de soins palliatifs pédiatriques. Elle considéré aujourd’hui que l’étude servit d’appel à l’action pour plusieurs hôpitaux, ...

Page suivante (3 / 4)

Article écrit le 2008-04-11 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Dana-Farber Cancer Institute - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

In addition to Wolfe and Jane Weeks, MD, MS, the senior author and chief of the Division of Population Sciences at Dana-Farber, the paper's other co-authors are Janet Duncan, MSN, CPNP, Charles Berde, MD and Michael Comeau, RN, MS, of Children's; and Veronica Dussel, MD, Kelly E. Edwards, Joanna Breyer, PhD, Sarah A. Aldridge, Holcombe E. Grier, MD, and Jim F. Hammel, MD, of Dana-Farber.