Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-14
Actualité médicale


Publicité

L’anémie due à la chimiothérapie augmente le risque de la récurrence locale d’un cancer du sein (suite)

Page précédente (1 / 3)

de survie plus longue sans rechute locale que les patientes anémiques, selon l’étude.

D’autres facteurs qui augmentèrent considérablement la période de survie sans rechute furent le jeune âge au moment du diagnostique et le statut négatif de follicule lymphoïde. Les chercheurs signalèrent que toute relation entre l’anémie et la taille de la tumeur, les radiations postopératoires ou le type de chirurgie, n’affecta pas la survie sans rechute locale.
La survie sans rechute locale ne différa pas considérablement en la présence ou l’absence d’anémie. « Aucune différence n’apparut lorsque des évènements distants ou contralatéraux faisaient partie de l’analyse, » précisa Dubsky. « L’effet était limité aux récurrences locales. Toute explication de cette limite n’est que pure spéculation. »

Aucune différence an matière de survie générale ne fut observée, mais Dubsky exprima son doute, vu le nombre de patientes et la longueur du suivi. Ce dernier devrait être prolongé de 10 à 15 ans afin d’observer des différences considérables, expliqua-t-il.

Article écrit le 2008-05-14 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: American Association for Cancer Research - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus