Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-03
Revue de presse


Publicité

La plus grande conférence régionale sur le sida jamais organisée examinera le statut de l'épidémie et les défis changeants auxquels notre approche sera confrontée (suite)

Page précédente (1 / 5)

l'Est et de l'Asie centrale, l'épidémie
est aujourd'hui à un point tournant. Il y a de fortes indications d'une
croissance du leadership et des partenariats entre les gouvernements, la
société civile et les communautés >>, a affirmé Peter Piot, directeur général
de UNAIDS. << Toutefois, le préjugé social et la discrimination liés au VIH
continuent à gêner les efforts de prévention du VIH dans la région. De
nouvelles mesures politiques sont donc nécessaires si nous souhaitons faire
de réels progrès. >>


L'épidémie du VIH en Europe de l'Est et en Asie centrale : à la croisée
des chemins

Au cours de la dernière décennie, les efforts pour combattre et traiter
le VIH et le sida ont commencé à avoir un impact positif. Selon le rapport de
mise à jour sur l'épidémie du sida, publié en décembre 2007 par UNAIDS et par
l'Organisation mondiale de la Santé, le nombre estimé de nouvelles infections
au VIH dans la région est passé de 230 000 en 2001 à 150 000 en 2007. Mais
bien que l'épidémie ait ralenti depuis 2000, le nombre de personnes vivant
avec le VIH dans l'ensemble de la région ne cesse d'augmenter. De plus, les
nombres annuels de cas de VIH nouvellement diagnostiqués en 2006 et 2007 sont
plus élevés que par le passé en Ukraine, en Azerbaïdjan, en Géorgie, au
Kazakhstan, au Kirghizistan, en République de Moldavie, au Tadjikistan, en
Ouzbékistan et dans la Fédération de Russie.

<< Le fait de connaître l'épidémie et de mieux comprendre les populations
les plus vulnérables et les plus affectées sera l'élément clé qui nous
permettra de mieux cibler nos interventions, d'améliorer notre efficacité et
de maintenir notre lancée actuelle >>, a expliqué Michel Kazatchkine,
directeur général du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la
tuberculose et la malaria. << Notre approche s'appuie sur une solide lancée
en pleine essor. Cependant, nous ...

Page suivante (3 / 5)

Article écrit le 2008-05-03 par Eastern Europe and Central Asia AIDS Conference
Source: PRNewswireAccéder à la source


Publicité

En savoir plus





Eastern Europe and Central Asia AIDS Conference: Sur le même thème...