Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-19
Revue de presse


Publicité

Présentation d'un essai clinique majeur évaluant un traitement endoscopique d'une affection précancéreuse de l'oesophage (suite)

Page précédente (1 / 4)

de développer un cancer de l'oesophage. Les
patients atteints de l'oesophage de Barrett qui développent un cancer
traversent habituellement une série d'étapes débutant par la manifestation de
l'oesophage de Barrett, suivie d'une dysplasie légère (changements
précancéreux mineurs) ou d'une dysplasie grave (changements précancéreux
graves) et, finalement, du cancer. L'étude actuelle comprend des patients
atteints de l'oesophage de Barrett associé à une dysplasie légère ou grave.


Dans le cadre de l'étude, les patients recevant le traitement
endoscopique ablatif à l'aide du système d'ablation HALO (BARRX Medical,
Inc.) ou une chirurgie placebo ont été sélectionnés au hasard. Par la suite,
les échantillons de tissu, ou biopsies, ont été prélevés à intervalles
réguliers au cours de l'année suivante, et soumis à une évaluation visant à y
déceler des signes de l'oesophage de Barrett, de dysplasie et / ou de cancer.
Les résultats pathologiques comparatifs amassés au terme de la première année
ont servi à l'élaboration des résultats primaires de l'essai. Parmi les
résultats finaux de l'étude, on remarque la disparition de la dysplasie,
ainsi que l'atteinte du résultat le plus important, soit l'éradication
complète de tout tissu de Barrett. Dans le deuxième cas, le tissu oesophagien
est jugé normal et ne comporte aucun signe de la présence de cellules
anormales résiduelles.


Après un an, le groupe traité affichait un taux d'éradication complète de
la dysplasie et des cellules de Barrett beaucoup plus élevé que le groupe
placebo non traité, ce qui influence les statistiques de façon considérable.
Effectivement, plus des trois-quarts des patients traités ne présentaient
aucun signe détectable de l'oesophage de Barrett au terme de la période de
traitement, tandis que l'ensemble des patients du groupe placebo étaient
toujours atteints de l'oesophage de Barrett. En outre, le taux de progression
de la dysplasie grave et du cancer de l'oesophage était beaucoup moins élevé
chez le groupe traité que chez le groupe placebo.


À propos de BARRX ...

Page suivante (3 / 4)

Article écrit le 2008-05-19 par BARRX Medical, Inc.
Source: PRNewswireAccéder à la source


Publicité

En savoir plus