Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-10-08
Revue de presse


Publicité

Le médicament oral contre le cancer, REVLIMID®, reçoit l'autorisation de mise sur le marché de Santé Canada pour le traitement du myélome multiple (suite)

Page précédente (1 / 2)

avec ou sans autres anomalies cytogénétiques. REVLIMID a obtenu le statut de médicament orphelin en Europe, aux Etats-Unis, en Suisse et en Australie.

Article écrit le 2008-10-08 par Celgene Corporation
Source: Business wire Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

A propos du REVLIMID®

REVLIMID est un composé d'IMiDs®, membre d'un groupe déposé constitué de nouveaux agents immunomodulateurs. REVLIMID et les autres composés IMiDs sont toujours en cours d'évaluation dans plus de 100 essais cliniques dans une longue série de maladies cancéreuses et hématologiques. Le pipeline d'IMiDs est riche en propriété intellectuelle et comprend des demandes de brevets américains ou étrangers, déposés ou en cours, aux Etats-Unis, en Europe et dans d'autres régions, y compris des brevets portant sur la composition de la matière et utilisation.

A propos du myélome multiple

Le myélome multiple (également connu sous le nom de myélome ou myélome des cellules plasmatiques) est un cancer hématologique au cours duquel la moelle osseuse produit trop de plasmocytes malins. Les plasmocytes sont des globules blancs sanguins qui aident à produire des anticorps appelés immunoglobulines combattant infections et maladies. Cependant, la plupart des patients atteints de myélome multiple ont des cellules qui produisent une forme d'immunoglobine appelée paraprotéine (ou protéine M) dont le corps ne profite pas. De plus, les plasmocytes malins remplacent les cellules plasmatiques normales et d'autres globules blancs importants pour le système immunitaire. Les cellules du myélome multiple peuvent également se fixer sur d'autres tissus du corps, tels les os, et produire des tumeurs. La cause de la maladie reste inconnue.

A propos de Santé Canada

La Direction des produits thérapeutiques (DPT) de Santé Canada est l'autorité fédérale canadienne qui réglemente les produits pharmaceutiques et matériels médicaux pour l'utilisation humaine. Avant d'obtenir l'autorisation de mettre le produit sur le marché, le fabricant doit présenter une preuve scientifique substantielle de l'innocuité, de l'efficacité et de la qualité du produit comme le requiert la Loi sur les aliments et drogues et ses règlements.

A propos de Celgene International Sàrl

Basé à Boudry, dans le Canton de Neuchâtel en Suisse, Celgene International Sarl est une filiale à 100% ainsi que le siège international de Celgene Corporation. Celgene Corporation, basée à Summit, New Jersey, est une entreprise pharmaceutique internationale intégrée spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes pour le traitement du cancer et des maladies inflammatoires au moyen de la régulation des gènes et des protéines. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site de la société à l'adresse suivante : www.celgene.com.

REVLIMID® est une marque déposée de Celgene Corporation.

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives comprenant risques connus et méconnus, retards, incertitudes et autres facteurs indépendants de la société, qui pourraient causer une différence avec les résultats, les performances et autres attentes, implicitement contenus dans ces déclarations prospectives. Ces facteurs comprennent les résultats d'études et d'activités de développement en cours et imminents, des actions de la FDA et autres organes régulateurs, ainsi que des facteurs détaillés dans les documents de la société avec la Securities and Exchange Commission tels le formulaire 10-K, et les rapports 10-Q et 8-K.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.