Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-15
Vie professionnelle


Publicité

Le CNOM lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée pour tous les médecins (suite)

Page précédente (1 / 3)

entre médecins hospitaliers et médecins libéraux . En effet, alors qu’aujourd’hui les médecins hospitaliers utilisent leur messagerie essentiellement pour des échanges internes à leur établissement, 79% d’entre eux affirment que le développement des NTIC dans le domaine de la santé améliorera leurs échanges d’informations avec les médecins libéraux.

« A l’heure de la réorganisation du système de santé, le développement des échanges informatisés entre médecins de ville et médecins hospitaliers est un enjeu essentiel, afin d’améliorer la qualité et la continuité des soins dispensés aux patients », souligne le Dr Jacques Lucas, Vice-Président du CNOM délégué aux systèmes d’information en santé.

L’utilisation de la boîte de messagerie proposée par le CNOM répond à la demande de sécurité et de confidentialité des échanges exprimée en mai par 78% des patients

Actuellement, les médecins hospitaliers dont la messagerie est accessible par délégation à d’autres personnes (19% des médecins interrogés), sont peu nombreux à pouvoir garder une trace des personnes qui y ont accédé (1 sur 5) et des messages consultés par ces personnes (moins de 2 sur 5).

L’utilisation par les médecins de la boîte de messagerie professionnelle proposée par le CNOM permettra de garantir aux patients un niveau de confidentialité, de notarisation et de traçabilité certifiés.

Ce modèle de boîte de messagerie professionnelle sécurisée pourrait à terme être proposé à d’autres professionnels de santé, d’autres Ordres ayant déjà fait part au CNOM de leur intérêt. L’Ordre des médecins s’en félicite, car la mise en place de boîtes de messageries par les autres Ordres sera un atout pour développer les échanges entre tous les professionnels de santé qui coopèrent dans la prise en charge et le suivi des malades.

Le CNOM souligne que cette initiative vient soutenir les autres chantiers ouverts par l’ASIP auxquels il apporte son ...

Page suivante (3 / 3)

Article écrit le 2009-10-15 par Conseil National de l'Ordre des Medecins
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus