Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-12-01
Revue de presse


Publicité

easyDNA lance son Test de Paternité Non Invasif,un nouveau test sans aucun risque (suite)

Page précédente (1 / 4)

analysés à l'aide de la technologie de puce à ADN. Comme ces marqueurs changent d'une personne à l'autre, l'analyse d'un tel nombre de marqueurs permet d'obtenir une empreinte génétique individuelle. A l'aide d'un logiciel de bioinformatique, nous comparons ces empreintes pour confirmer ou infirmer la paternité. »
Dans sa réponse à la question de savoir quelle est la différence entre les tests ADN standard et le test prénatal proposé, Dr Demko a précisé: « Ce test diffère des tests traditionnels visant les microsatéllites (aussi appelés analyse STR), qui examinent des régions spécifiques du génome où le nombre des copies du code génétique change d'un individu à l'autre. Quand elle est utilisée sur de longues séquences d'ADN intactes, l'analyse STR est très précise. Par contre, dans le cas de l'ADN fœtal libre très fragmenté que l'on peut trouver dans le sang maternel, l'analyse STR devient inefficace comme une méthode de test de paternité prénatal."
easyDNA a lancé ce service dans un nombre de pays et la réponse est très positive. « Nous venons seulement de lancer ce test, mais nous recevons déjà des réactions très positives », M. Alexander ajoute. « Il est bien clair que les clients se rendent compte des avantages de ce test par rapport aux méthodes traditionnelles. Nous nous attendons donc à l'augmentation continue de la demande grâce à nos efforts de marketing et notre campagne d'information sur ce nouveau test de paternité prénatal. »
La technologie propriétaire de l'analyse génétique réalisée à partir de très petites quantités d’ADN fœtal, même d’une seule cellule, est utilisée dans plus d'une centaine de centres de fécondation in vitro et d'hôpitaux partout dans le monde et qu'elle a été publiée dans le journal Human Reproduction (Reproduction humaine). La procédure a été validée sur l'ADN libre (non-cellulaire) pour l'analyse de paternité. ...

Page suivante (3 / 4)

Article écrit le 2011-12-01 par easyDNA
Source: communiqué de presse easyDNAAccéder à la source


Publicité

En savoir plus