Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-05-23
Revue de presse


Publicité

Systagenix présente de nouvelles preuves au congrès EWMA 2012 confirmant l’importance d’un nouveau test dans la pratique clinique courante afin de déterminer l’EPA des plaies chroniques (suite)

Page précédente (1 / 3)

une probabilité de cicatrisation de seulement 10 % sans traitement. Ces résultats restent réguliers quels que soient l’âge, l’apparence ou les traitements antérieurs de la plaie.

Le Dr Rob Snyder ajoute : « Il s’agit là de nouvelles preuves enthousiasmantes. De nombreux professionnels avec lesquels nous nous sommes entretenus ont indiqué penser intuitivement que l’EPA ne survenait que dans les plaies les plus anciennes et les plus délicates, et qu’ils croyaient par conséquent que seuls les ulcères récalcitrants nécessitaient des tests et un traitement avec des thérapies modulatrices des protéases (par ex. Collagène/Cellulose Oxydée Régénérée). Cependant, les nouvelles preuves montrent clairement que l’EPA peut survenir dans n’importe quelle plaie chronique/stagnante, quels que soient son âge, son étiologie ou son apparence ; certaines plaies de 3 mois, par exemple, ont été testées « Élevées » (EPA) tandis que des ulcères de 6 ans ont affiché un résultat « Faible » au test. L’éducation concernant le diagnostic et le traitement de l’EPA reste par conséquent essentielle ; des résultats récents montrent que l’utilisation précoce de Collagène/Cellulose Oxydée Régénérée peut aboutir à des taux de réponse pouvant atteindre 88 % des plaies de moins d’un an. La détection et le traitement précoces de l’EPA seront critiques pour améliorer les taux de cicatrisation et prévenir leur caractère récalcitrant pouvant coûter des milliards d’euros. Au final, cela pourrait aboutir à une diminution de l’incapacité et de la douleur affectant des milliers de patients ».

Six nouveaux posters seront soutenus par un symposium : « Tester l’EPA– l’arrivée du diagnostic des plaies », présidé par le professeur Keith Harding, durant lequel plusieurs leaders d’opinion dans le traitement des plaies présenteront les derniers développements cliniques et recherches concernant le WOUNDCHEK™ Protease Status récemment lancé. Dans le cadre de cette session, le Dr Thomas Serena évoquera « ...

Page suivante (3 / 3)

Article écrit le 2012-05-23 par Business wire
Source: Communiqué de presse SystagenixAccéder à la source


Publicité

En savoir plus