Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-11-20
Fil actus Santé


Publicité

Picardie : la télémédecine en marche (suite)

Page précédente (1 / 3)

examens qui ont été effectués pendant la consultation. « Très vite, le patient oublie les écrans et se sent en confiance malgré la distance , constate Christine Boutet-Rixe. Le contact humain indispensable pour ce type de pratique est l'affaire du télé-assistant qui manipule aussi les différents outils d’aide au diagnostic (stéthoscope, fond d’œil, tensiomètre, etc.). »
Un an après son lancement, la plateforme COMEDI-e tient ses promesses : chaque mois, un peu plus de 1 000 patients sont pris en charge, à distance, et plus d’une centaine de professionnels de santé picards ont déjà été formés. Actuellement, le système permet de réaliser des examens de radiologie là où il manque des radiologues, de se référer à un confrère pour un second avis et, grâce à une unité mobile, de soigner à distance les patients victimes d’accidents vasculaires cérébraux. Dans ce dernier cas, le gain de temps est primordial et la plate-forme de télémédecine de Picardie montre tout son intérêt. Par ailleurs, le système a été conçu pour permettre aux établissements publics, aux cliniques privées, mais aussi aux médecins de ville et aux infirmières, de communiquer entre eux et d’inter-agir, chacun pouvant se connecter au système via sa carte professionnelle, son ordinateur de bureau, ou sa tablette numérique.
Si, pour l’instant, le coût en infrastructure, uniquement supporté par l’ARS, reste élevé, les équipes de travail du GCS e-Santé Picardie étudient différentes pistes pour inclure les actes de télémédecine dans une nouvelle grille tarifaire permettant à la fois de rémunérer le médecin référent, mais aussi le médecin "effecteur".
Plusieurs projets sont actuellement à l’étude : mise en place de téléconsultation avec les EPAD, soutien aux infirmières faisant le suivi des diabétiques (contrôle des plaies au pied), etc.
Il est aussi important de rappeler que la plateforme COMEDI-e a obtenu l’accord ...

Article écrit le 2012-11-20 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Conférence de presse PolycomAccéder à la source


Publicité

En savoir plus