Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-06-24
Fil actus Santé


Publicité

L’acide hyaluronique des rat-taupes nus, une molécule anti-cancer ? (suite)

Page précédente (1 / 3)

présent dans la matrice extracellulaire.

Afin de confirmer leur hypothèse et de montrer que c’est bien cette substance qui protège les rat-taupes des cancers, les chercheurs ont mené une série d’expériences. Ils ont d’abord exposé les rongeurs à des protéines virales qui inhibent les gènes suppresseurs de tumeurs. Si ce type de manipulation entraîne chez tout mammifère la survenue de tumeur, cela n’a pas été le cas chez ces derniers. Ils ont ensuite observé chez d’autres rat-taupes, l’impact de l’inactivation de la production d’acide hyaluronique. Rapidement, ces animaux ont commencé à développer des cancers. Pour Andrei Seluanov et Vera Gorbunova, il n y a pas de doute cette substance est la clé de l’absence de tumeur chez ces rongeurs. D’autres analyses, ont permis de montrer qu’en encerclant les cellules, l’acide hyaluronique empêche toutes multiplications anarchiques de ces dernières, bloquant ainsi la possibilité à un cancer de se développer.

Quant à la possibilité d’applications médicales pour l’homme, les chercheurs restent prudents. Si la possibilité d’utilisation locale, notamment sur la peau semble envisageable, protéger un organisme entier contre les cancers semble tout bonnement impossible. En attendant, des tests chez la souris sont en cours… Affaire à suivre…

Article écrit le 2013-06-24 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus