Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2015-04-21
Actualité médicale


Publicité

Transgene présente à l’AACR de nouvelles données précliniques sur (i) la combinaison de TG4010 avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire ; (ii) TG3003, un anticorps monoclonal anti-CD115 (suite)

Page précédente (1 / 5)

le niveau de CSF-1 dans le sérum et présente donc potentiellement un meilleur profil de sécurité que d’autres anticorps monoclonaux anti-CD-115 actuellement en développement. Deuxièmement, les données présentées montrent que TG3003 baisse le nombre de macrophages de type M2 (immunosuppresseurs) associés aux tumeurs, qui sont souvent synonymes d’un mauvais pronostic pour les patients souffrant de cancer. Il est important de noter que TG3003 n’affecte pas les macrophages de type M1 qui sont les cellules immuno-stimulatrices présentatrices d’antigènes.

Un troisième poster retraçant l’expérience clinique de la plateforme MVA de Transgene a également été présenté.

Les copies de ces posters se trouvent sur le site internet de Transgene dans la rubrique « Portefeuille / Publication » : http://www.transgene.fr/?page_id=10487#TG1050.

« Les nouvelles données précliniques présentées à l’AACR confortent nos plans d’initiation d’études cliniques pour évaluer TG4010 en combinaison avec des inhibiteurs de point de contrôle » a déclaré Nathalie Adda, Directeur des Affaires Médicales et Règlementaires. « Afin d’explorer le plein potentiel de TG4010 pour traiter le cancer du poumon « non à petite cellules », nous envisageons le développement de TG4010, pas uniquement en combinaison avec les traitements traditionnels de chimiothérapie, mais également avec des immunothérapies novatrices, et en particulier la classe prometteuse d’inhibiteur de points de contrôle ».

« Les nouvelles données de TG3003 qui ont été présentées différencient cet anticorps d’autres anticorps anti-CD115 en développement », a déclaré Éric Quéméneur, Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement. « Nous avons maintenant un dossier préclinique solide pour ce produit, entièrement conçu à Transgene. C’est un résultat important qui soutient l’avancée de TG3003 en clinique ».

A propos de TG4010
TG4010 est en cours de développement pour le traitement de première ligne du cancer du poumon « non à petites cellules » (NSCLC, non-small cell lung cancer) au stade métastatique, associé à une chimiothérapie. ...

Page suivante (3 / 5)

Article écrit le 2015-04-21 par Business wire
Source: Communiqué de presse Trangene Accéder à la source


Publicité

En savoir plus