Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-07-02
Actualité médicale


Publicité

La "double personnalité" des neurones inhibiteurs (suite)

Page précédente (1 / 2)

mettent en évidence la "double personnalité" de l'inhibition qui est donc fonction de la concentration des ions chlorure et surtout, de la localisation des entrées inhibitrices et excitatrices à la surface du neurone.

Autre résultat de prime importance : la régulation de la concentration des neurones en ions chlorure est une fonction vitale. Ce qui conduit à remettre en cause l'efficacité des stratégies thérapeutiques visant à augmenter l'inhibition des neurones à l'aide de substances mimant l'effet des neurotransmetteurs inhibiteurs. Le bénéfice de ces thérapies ne peut être effectif qu'en présence d'une concentration en ions chlorure faible dans les cellules. Dans le cas contraire, leur action pourrait être délétère. Cette étude implique le développement d'une nouvelle voie thérapeutique, ciblée sur les systèmes de régulation du chlorure.

Article écrit le 2007-07-02 par auteur
Source: source Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Notes :
(1) Le "National Institute of Neurological Disorders and Stroke" (Institut national des troubles neurologiques et accidents vasculaires) appartient au "National Institute of Health" ou Institut national de la santé américain.
(2) Les neurotransmetteurs sont des substances chimiques permettant la communication entre neurones.
(3) KCC2 est responsable du pompage des ions chlorure vers l'extérieur des cellules nerveuses.
(4) Cette approche a fait intervenir de la neurophysiologie, de l'immunohistochimie, de la modélisation et des simulations.

Références :
Dual personality of GABA/glycine-mediated depolarizations in immature spinal cord. Céline Jean-Xavier, George Z. Mentis, Michael J. O'Donovan, Daniel Cattaert, and Laurent Vinay. PNAS, 27 juin 2007

Contacts :
Chercheur
Laurent Vinay
T 04 91 16 40 86
vinay@dpm.cnrs-mrs.fr

Presse
Priscilla Dacher
T 01 44 96 4606
priscilla.dacher@cnrs-dir.fr