Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-01-07
Pratique médicale


Publicité

L’Anaes actualise les évaluations existantes de la technique du ganglion sentinelle dans le cancer du sein. (suite)

Page précédente (1 / 4)

toujours en cours d'étude.

L'apprentissage est un facteur clé du succès de la technique de biopsie du ganglion sentinelle. Le groupe de travail propose deux étapes : l'apprentissage (qui doit avoir lieu sur au moins 20 cas) et sa validation par le chirurgien et l'équipe multidisciplinaire qui doivent obtenir un taux d'identification entre 85% et 90% et un taux de faux négatif inférieur à 5%.

Les méthodes anatomopathologiques sont hétérogènes. La pratique de l'examen extemporané est variable selon les équipes et sa technique optimale n'est pas déterminée. L'interprétation et la comparaison des résultats de l'examen immunohistochimique (IHC) sont difficiles. Enfin, les modalités de l'étude histologique ne sont pas standardisées.

L'impact de la biopsie du ganglion sentinelle sur la phase opératoire est en cours d'étude. La plupart des études ont inclus des patientes ayant des tumeurs de 0,1 à 2 cm (T1) jusqu'à 5 cm (T2), sans adénopathies palpables. La technique serait fiable chez les patientes dont la tumeur est inférieure à 3 cm. Néanmoins aucune étude ne compare la technique de la biopsie du ganglion sentinelle au curage axillaire en termes de complications locales et loco- régionales à court et moyen terme, ni de suivi à long terme. Sa place dans les stratégies thérapeutiques du cancer du sein est encore en cours d'étude.

Les recommandations et consensus internationaux reposent principalement sur des avis d'experts pour lesquels la performance diagnostique de la technique de la biopsie du ganglion sentinelle est démontrée. Elle pourrait remplacer le curage axillaire pour la stadification et le diagnostic de métastases chez certaines patientes. Des indications et contre-indications de la technique, des critères définissant l'expérience requise pour le chirurgien ont été proposés dans le cadre de consensus internationaux.

La technique du ganglion sentinelle serait une procédure susceptible de réduire les risques pour les patientes ...

Page suivante (3 / 4)

Article écrit le 2003-01-07 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus