Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2001-11-06
Pratique médicale


Publicité

Modalités, indications, limites de rééducation dans les pathologies neuromusculaires non acquises (à l'exclusion du drainage bronchique et de la ventilation mécanique) (suite)

Page précédente (1 / 7)

la preuve de son efficacité en termes d'espérance de vie et de qualité de vie. Mais les pratiques de soins sont restées hétérogènes : certaines pratiques sont admises, d'autres controversées, aucune n'est réellement codifiée.

Des disparités préjudiciables pour les patients, les professionnels et la collectivité Cette hétérogénéité des pratiques induit :

- Une qualité inégale des soins : les malades n'ont pas tous accès à un même niveau de compétences et à une même qualité des soins. Chez certains malades, la maladie et les séquelles risquent de progresser plus vite.

- Une évaluation difficile de l'efficacité des soins prodigués.

- Des dépenses de santé dont l'intérêt n'est pas établi : certains traitements, dont l'efficacité est incertaine, risquent d'alourdir la prise en charge financière des patients par la collectivité.

Une méthode rigoureuse pour ameliorer les pratiques C'est la raison pour laquelle l'AFM a décidé d'organiser en collaboration avec l'ANAES une conférence de consensus qui s'est déroulée selon la méthodologie définie et appliquée par l'ANAES (anciennement ANDEM) depuis 1990.

1. LES MALADIES NEUROMUSCULAIRES

1.1. Qu'est ce qu'une maladie neuromusculaire (MNM) ? Une maladie neuromusculaire est une pathologie du muscle et/ou de ses commandes nerveuses, qui a des conséquences multiples en termes de déficiences (motrice, respiratoire, cardiaque, digestive,…), d'incapacités et de handicaps. Il en existe 120 différentes. D'origine génétique le plus souvent, ces maladies peuvent survenir de la naissance à l'âge adulte. Bien qu'elles soient très diverses, elles ont une caractéristique commune : un affaiblissement musculaire progressif et irréversible, associé à des réfractions musculo-tendineuses et des déformations rachidiennes. Tous les tissus contractiles, striés ou lisses peuvent être concernés, ensemble ou indépendamment. Si l'intensité, la topographie et le caractère évolutif ce ces maladies sont variables selon l'âge, les pathologies et les individus, leur évolution peut être redoutable, engendrant une invalidité sévère, ...

Page suivante (3 / 7)

Article écrit le 2001-11-06 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus