Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-02-28
Actualité médicale


Publicité

Selon des cardiologues du CUSM, il faut maintenant dépasser le cholestérol (suite)

Page précédente (1 / 2)

B, qui l'enveloppe et la stabilise. La taille des particules de LDL varie selon la quantité de cholestérol qu'elles renferment. Les plus petites ont moins de cholestérol, mais elles sont davantage associées à la maladie coronarienne et leur circulation dans le sang est plus dangereuse que celle des plus grosses molécules contenant davantage de cholestérol. En général, un nombre plus grand de particules de LDL dans le sang élève le risque de crises cardiaques ou d'accidents vasculaires cérébraux. La réduction du nombre de particules LDL est la méthode la plus efficace actuellement pour abaisser le risque de crise cardiaque.

Article écrit le 2003-02-28 par Christine Zeindler
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source


Publicité

En savoir plus