Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-11-12
Actualité médicale


Publicité

Dyslexie et oculomotricité (suite)

Page précédente (1 / 7)

collaborateurs est le meilleur élément prédictif des performances de lecture. Isabelle Eyom et Cécile Malecot, orthophonistes, ont présenté le cas clinique d'un enfant dyspraxique et dyslexique, dont les performances ont été améliorées par une rééducation visuo-attentionnelle. L'après midi, Françoise Vitu, a présenté une étude comparative du comportement oculomoteur lors de la lecture d'écoliers de 10-12 ans comparés aux adultes. La grande régularité stratégique du guidage du regard dans les mots identifiés chez l'adulte (atterrissage du regard à une position privilégiée vers le milieu du mot) est acquise par les enfants; mais les durées des fixations sont plus longues et plus variables, les saccades régressives (saccades de vérification) plus fréquentes - donc coûteuses en temps. Françoise Vitu privilégie une interprétation cognitive de cette différence de comportement oculomoteur et souligne l'utilité des études oculomotrices pour mieux comprendre les déficits du sujet dyslexique. Laurent Sparrow, enseignant-chercheur à l'Université de Lille 3, a présenté une étude pilote du comportement oculomoteur de cinq sujets dyslexiques au cours de la lecture de lignes de texte. Si aucune anomalie n'est signalée au début de la lecture, des durées de fixation anormalement longues apparaissent plus tard, en particulier sur des mots peu fréquents dans notre langue. La suite de la réunion a pris un caractère plus didactique en faisant le point sur des aspects fondamentaux de la physiologie oculomotrice impliquée lors de la lecture. Zoï Kapoula a souligné que si la lecture repose d'une part sur la vision, elle est d'autre part un acte moteur à part entière. Lors de la lecture, le système nerveux central exerce un contrôle du regard dans trois dimensions (à l'horizontale, à la verticale et en profondeur) pour les deux yeux simultanément. Si le regard parcourt la ligne de gauche à droite avec des saccades horizontales suivies chacune d'une fixation, ...

Page suivante (3 / 7)

Article écrit le 2002-11-12 par Zoï Kapoula
Source: source Accéder à la source


Publicité

En savoir plus