Publicité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-01-14
Actualité médicale


Publicité

Une équipe internationale utilise des outils génomiques pour découvrir le gène d'une maladie génétique de l'enfant (suite)

Page précédente (1 / 7)

au Whitehead Institute du MIT à Cambridge, au Massachusetts; le Centre d'innovation de Génome Québec, Centre universitaire de santé McGill, à Montréal; la société MDS Proteomics d'Odense, au Danemark; le Centre du génome de Montréal, Université McGill, à Montréal; l'Hôpital des enfants malades de Toronto; le Service de génétique médicale de l'Hôpital Sainte-Justine de Montréal et le Département de pédiatrie et l'Unité de recherche clinique de Chicoutimi, au Canada. (Voir l'article mentionné pour la liste complète des auteurs.

« Il est encourageant de trouver enfin le gène de cette maladie de l'enfant dévastatrice et de procurer à cette collectivité des outils concrets de diagnostic », déclare John Rioux, qui dirige une équipe de génétique humaine au Center for Genome Research du Whitehead Institute du MIT et qui se consacre à ce problème depuis son départ du Québec il y a sept ans. « Nous avons tant entendu parler de la puissance de la génomique qu'il est très gratifiant de la voir dans une application qui a des conséquences cliniques immédiates. »
« Je suis ravi et enthousiasmé par ces résultats », dit Vamsi Mootha, boursier postdoctoral au Center for Genome Research du Whitehead Institute du MIT. « C'est merveilleux de faire de la recherche à une époque où la découverte des gènes pathologiques, ce travail de détective, est devenue une affaire de téléchargement de données issues de banques de données publiques. »

« Cette recherche met vraiment en évidence l'esprit de la collaboration internationale et la valeur des approches pluridisciplinaires pour s'attaquer aux fondements génétiques de la maladie », dit Thomas Hudson, directeur du Centre du génome de Montréal. Thomas Hudson est également un ancien du Center for Genome Research du Whitehead Institute du MIT et un natif de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Nous sommes aussi très reconnaissants aux ...

Page suivante (3 / 7)

Article écrit le 2003-01-14 par Christine Zeindler
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source


Publicité

En savoir plus





: Sur le même thème...