Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

08 astuces pour choisir sa téléassistance

En France, de multiples offres relatives à la téléassistance sont proposées pour les séniors. Le recours à un tel service est souvent effectué après une chute à domicile, une hospitalisation, mais il peut parfois être prescrit par le médecin traitant. En effet, pour choisir sa téléassistance, il est crucial de prendre en compte certains paramètres, comme vos besoins, votre budget, etc. Voici huit conseils pour procéder au choix de votre téléassistance.

Évaluer votre situation

Bien avant, notez que la Téléassistance aide l’utilisateur à donner une alerte lorsqu’il chute dans son domicile, afin qu’il n’y ait point de conséquences graves. Pour son fonctionnement, ce service a besoin d’un boitier et d’un pendentif que la personne âgée aura à porter en continu. Alors, avant de procéder au choix de la téléassistance adaptée, il est important de lister vos besoins. Il faut à cet effet se poser certaines questions, qui vous permettront d’y arriver :

  • L’équipement est-il encombrant ?
  • Quelle est ma surface de vie quotidienne ?
  • Quel est le coût d’une téléassistance ?
  • Mes proches peuvent-ils m’aider dans le cadre d’un besoin ? Et sont-ils loin de moi ou pas ?
  • Puis-je essayer le matériel et le service à moindre coût ?
  • Puis-je bénéficier des aides financières ?

Comparer les tarifs des abonnements

De nombreuses offres et prestations de téléassistance sont disponibles sur le marché, cela traduit que chaque entreprise propose ses propres offres. En ce qui concerne les prix des abonnements qui varient, il faut prévoir entre 20 € et 35 € comme tarif mensuel, sans oublier les frais d’installation ou de dossier, qui seront ajoutés. Tous les frais additionnels doivent être notifiés dans le contrat, et il faut faire très attention aux offres trop alléchantes. Même s’il faut quelques euros de plus, il est préférable d’opter pour une téléassistance de confiance, réputée pour ses services et son expertise.

Cependant, certaines entreprises proposent des formules qui ne vous seront pas forcément d’une utilité (telles que les appels de convivialité, les dispositifs gadgets, etc.). Il est donc recommandé de faire le point concernant les formules, avant de procéder à une quelconque souscription. Par ailleurs, l’abonnement mensuel est recommandé plutôt qu’un prélèvement annuel. Cela vous évite d’éventuels remboursements, dans le cas d’une résiliation.

Faire un récapitulatif des aides financières en téléassistance

Il existe plusieurs aides financières en téléassistance qui facilitent l’accessibilité à ces services aux personnes âgées. Les offres que l’État a agréées vous donnent droit au crédit d’impôts, qui correspond à 50% des dépenses annuelles effectuées par la téléassistance. Vous devez par conséquent vous assurer que le prestataire choisi possède l’agrément dénommé « Services à la personne« .

Il est possible que les collectivités locales supportent une partie du coût de l’abonnement. Il ne faut donc pas négliger cette option. Rendez-vous à la mairie de votre commune, pour plus de renseignements.

Prendre connaissance des modalités de maintenance de l’équipement

Le choix de sa téléassistance passe également par l’étude des conditions de maintenance de votre équipement. En cas de survenue d’une panne, d’une défaillance ou autre problème, le service de téléalarme doit pouvoir vous offrir un service après-vente adapté, qui vous permet de toujours bénéficier de l’offre.

Les composants de la téléassistance (boitier, transmetteur ou capteurs de chute) doivent être testés fréquemment.  Ces contrôles sont faits dans l’optique de s’assurer que le matériel fonctionne quotidiennement.

Apprécier l’impact de la téléassistance sur votre mode de vie

La téléassistance doit pouvoir faciliter le maintien de l’utilisateur à domicile. D’autres matériels peuvent toutefois être utilisés non seulement à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur (le balcon, la terrasse, le jardin, etc.).

Il faut se renseigner sur les caractéristiques du bracelet ou du pendentif de téléassistance :

  • L’équipement peut-il résister à l’eau ?
  • Il vous gêne lors de la réalisation de mouvements ou pas ? ;
  • Il vous convient du point de vue esthétique ou pas ?.

Pour y arriver, il faut prendre connaissance des avis sur la marque, et demander au technicien de procéder aux tests prouvant le bon fonctionnement lors de l’installation de l’équipement.

Connaître les modalités du contrat

Dans le cadre d’une suite d’hospitalisation par exemple, la téléassistance peut être indiquée pour une courte durée.  Face à cela, il convient de connaître le temps d’engagement chez l’opérateur choisi. Les marques de téléassistance sérieuses proposent des formules sans engagement de durée, avec résilience simple sur appel téléphonique. Certaines entreprises vont même jusqu’à proposer des périodes d’essai gratuites.

Opter pour un partenaire certifié

Hormis la vérification de détention de l’agrément « Service à la personne », il faut aussi s’assurer que votre partenaire dispose d’une certification ou d’un label. Il est un peu difficile cependant de se retrouver dans cette vérification, en raison de nombreuses offres disponibles sur le marché.

Notez au moins qu’une marque de téléassistance dite certifiée, comme Linote, présente des caractéristiques spécifiques : un réel professionnalisme, une véritable performance et un service de qualité. Quant à une marque labellisée, elle se démarque par son utilité et sa facilité à être utilisée par un grand public cible. Elle fournit également une tablette vous permettant de passer des appels visio automatiquement avec Skype, Whatsapp et Facetime, pour ne citer que ceux-là.

Miser si nécessaire sur le côté design

Il a été rapporté que plusieurs seniors, pour ne pas se faire stigmatiser, hésitent à prendre une téléassistance. Les équipements moins esthétiques ne favorisent pas l’adoption du service par le public. Lorsque les utilisateurs s’équipent finalement d’un matériel jugé inesthétique, ils n’en font pas usage. Avant l’achat, il faut donc miser plus sur le matériel qui vous semble bien esthétique.

Vous aimerez aussi :

Related Articles