Global Statistics

All countries
597,482,200
Confirmed
Updated on August 17, 2022 9:43 pm
All countries
553,612,224
Recovered
Updated on August 17, 2022 9:43 pm
All countries
6,460,986
Deaths
Updated on August 17, 2022 9:43 pm

Comment perdre des seins ?

Les êtres humains possèdent des métabolismes très différents. Chez certaines personnes, le stockage des graisses se fait au niveau du ventre, chez d’autres, au niveau des fesses, des seins, etc. Chez la femme, plusieurs raisons peuvent également expliquer une soudaine prise de volume au niveau des seins. Dans certains cas, cela est dû à une prise de poids, et dans d’autres, le volume des seins est la conséquence qu’une fluctuation hormonale.

Si certaines femmes rêvent d’avoir une forte poitrine et désespèrent à l’idée de ne pas en avoir une, d’autres vivent ce don comme un cauchemar et cherchent différentes solutions pour perdre des seins. Existe-t-il des méthodes pour diminuer le volume des seins ? Quelles sont-elles ?

Adopter un nouveau type de soutien-gorge

Le soutien-gorge de sport ou le soutien-gorge minimiseur ne sont pas des solutions pour perdre des seins. Ce sont plutôt des accessoires qui permettent sur le moment de dissimuler une trop forte poitrine, en la comprimant. Il faut toutefois rappeler que ces soutiens-gorge ont une limite, car vous ne pouvez pas les porter à toutes les occasions.

En effet, sur le long terme, ils provoquent un inconfort et peuvent même blesser les utilisatrices. Il est donc préférable de s’en servir, uniquement en cas de force majeure.

Perdre des seins grâce à l’alimentation

On peut perdre des seins en observant une alimentation saine et équilibrée. Les seins sont composés de glandes, mais surtout de graisses. Par conséquent, en adoptant un régime minceur, il est tout à fait possible de réduire leur volume.

Il faut toutefois garder à l’esprit que vous ne pouvez pas perdre de la graisse de manière localisée. Cela signifie essentiellement qu’en perdant du tour de poitrine, vous devez vous préparer à perdre de la graisse à d’autres endroits de votre corps.

Pour une alimentation visant à perdre des seins, il faut se focaliser sur des aliments complets, consommer des fruits et des légumes, éviter l’alcool et le tabac, etc. L’objectif ici est surtout de brûler le maximum de calories. Se faisant, le corps sera obligé d’utiliser ses réserves de graisse pour combler le vide et ainsi, vous faire perdre du poids.

Le thé vert pour perdre des seins

Le thé vert est connu à travers le monde pour ses multiples vertus. Celle qui revient le plus est sa capacité à aider le corps à mincir. Il s’agit donc du thé parfait pour les personnes qui souhaitent perdre des seins. Le thé vert est très riche en antioxydant, et est connu pour éliminer la graisse corporelle. En l’intégrant dans votre alimentation, vous pouvez obtenir des résultats significatifs au bout de quelques mois. Il est également important d’ajouter que la consommation de thé vert prévient contre le cancer du sein.

Les graines de lin pour perdre des seins  

Comme mentionné plus haut, l’une des causes de l’augmentation des seins chez la femme est la forte production d’œstrogènes. Les graines de lin ont la particularité de réduire cette production. En les consommant, il devient alors possible de freiner le développement de la poitrine. Elles se consomment en infusion ou sous la forme d’huile.

Les graines de lin sont également riches en oméga 3, une substance qui joue un rôle important dans l’élimination des toxines dans l’organisme.

Faire du sport

Le changement d’alimentation à lui seul ne suffit évidemment pas pour perdre des seins. Il faut y ajouter une activité physique.

En réalité, faire du sport ne permet pas de diminuer la taille des seins, ceux-ci étant dépourvus de muscles. Par contre, en faisant du sport, vous allez tonifier la poitrine, la rendant plus ferme et limitant ainsi la prise de volume. C’est pourquoi il faut surtout se concentrer sur les exercices physiques qui visent à muscler la partie supérieure du corps.

L’une des activités allant dans ce sens est le cardio. Grâce à ce type d’exercice, il est possible de muscler la poitrine. En plus du cardio, vous pouvez également vous mettre à d’autres activités telles que le footing, le jogging, la natation, le cyclisme, etc. Il faut cependant éviter de se disperser et se concentrer sur les exercices qui permettent de brûler rapidement des calories.

Par ailleurs, il est impossible de perdre des seins, si les activités sportives ne sont pas rigoureusement prises au sérieux. En effet, pour obtenir des résultats, il faut faire du sport en moyenne 4 fois par semaine avec un minimum de 30 minutes pour chacune des séances. 

Masser les seins

Le massage est la technique pour perdre des seins la plus banalisée. Pourtant, il s’agit d’une pratique vieille de plusieurs générations et qui a déjà fait ses preuves. En effectuant des mouvements circulaires autour des seins, la circulation sanguine devient plus fluide dans les seins, et la graisse diminue progressivement. Il faut cependant procéder au massage des seins de manière régulière, pour que ceux-ci perdent réellement du volume.

La technique du massage est très efficace. Elle est d’ailleurs utilisée pour venir en aide aux femmes qui, à cause de l’allaitement, voient leurs seins prendre considérablement du volume. Il convient toutefois de rappeler qu’un massage efficace ne peut se faire sans l’utilisation d’huiles. Les plus recommandées sont celles à base d’aloès vera, de coco, d’olive, etc.

Changer de méthode contraceptive

Il s’agit d’une des solutions les plus rapides pour perdre des seins naturellement. La plupart du temps, c’est la prise de poids conjuguée à consommation de contraceptifs, qui est à l’origine de l’augmentation des seins.

Il faut en effet savoir que certains contraceptifs tels que la pilule, agissent sur le système hormonal. Ce qui a pour effet d’augmenter le volume de la poitrine. Si vous essayez plusieurs méthodes pour perdre des seins sans succès, il faut penser à changer de contraceptifs ou à mettre fin à la méthode de contraception.

Par contre, avant de prendre une décision, il faut toujours se référer à son médecin traitant. Il est la personne la plus qualifiée, pour vous indiquer une autre méthode de contraception compatible avec votre organisme. Les contraceptifs sans influence sur les hormones sont d’ailleurs nombreux, mais vous pouvez aussi utiliser les préservatifs, qui sont eux aussi sans incidence sur le corps.

Réguler la rétention d’eau

C’est un détail souvent négligé, mais la rétention d’eau stimule fortement la croissance des seins. En effet, l’eau est inégalement répartie dans le corps humain. Elle s’accumule beaucoup dans des parties telles que les fesses, ou les seins. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, ces parties du corps sont beaucoup plus volumineuses que d’autres.

Pour éviter la rétention d’eau, il faut boire régulièrement de l’eau. En empêchant le corps de se déshydrater, on empêche l’eau de s’y stocker. Par ailleurs, empêcher la rétention d’eau, c’est également soulager l’organisme des toxines qui s’y trouvent. Réduire la consommation de sel participe également à la régulation de la rétention d’eau.        

La solution de la réduction mammaire

Tous les tissus mammaires ne sont pas des tissus adipeux. Certaines femmes possèdent naturellement un tissu dense. Il leur est donc difficile de perdre naturellement des seins, ce qui les oblige à se tourner vers une autre solution.

La réduction mammaire est une opération chirurgicale qui a pour objectif de diminuer le volume de la poitrine. De manière générale, la réduction mammaire est recommandée lorsque la femme est en surpoids, ou lorsque le volume par sein est supérieur à 400 g. Toutefois, certaines réductions mammaires sont réalisées, alors même que le volume du sein est en dessous des 300 g. Dans ce cas de figure, l’intervention chirurgicale a généralement une portée esthétique.

Comment se déroule une opération de réduction mammaire ?

Une réduction mammaire commence par une mammographie. L’examen a pour but d’identifier ou d’écarter la présence d’une éventuelle anomalie au niveau des seins. La réduction mammaire fait partie de ces opérations qui se déroulent sous anesthésie générale. L’opération dure en moyenne moins de 3 heures, et peut se pratiquer de 3 différentes manières en fonction du volume de sein retiré.

Ainsi, pour un petit volume, le chirurgien procède à une incision simple. Pour un volume moyen, il faut au moins 3 incisions. Enfin, si le volume du sein retiré est relativement important, le chirurgien pratique 3 incisions. Par ailleurs, même si l’opération ne dure que quelques heures, le spécialiste peut demander une nuit d’hospitalisation.

Réduction mammaire : les contre-indications

Comme beaucoup d’autres interventions chirurgicales, la réduction mammaire a des contre-indications. L’une des plus importantes concerne le tabac. En effet, les femmes qui sont habituées au tabac (même à faible dose) sont susceptibles de présenter des complications en cas d’opération.

Il faut aussi ajouter que le tabac ralentit le processus de cicatrisation. Ce qui peut entraîner des effets indésirables après l’intervention chirurgicale. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, certains spécialistes recommandent un sevrage complet avant d’opérer leurs patientes.

La deuxième contre-indication est l’obésité. En effet, chez les femmes avec un indice de masse corporel important, il faut nécessairement une perte de poids minimale avant d’avoir recours une réduction mammaire.

Les risques liés à la réduction mammaire

La plupart des opérations de réduction mammaire se déroulent sans complications, mais plusieurs risques existent. C’est d’ailleurs pour les minimiser que, les chirurgiens procèdent à plusieurs examens en amont de l’intervention chirurgicale.

L’un des risques communs à toutes les interventions chirurgicales est une anomalie dans le processus de cicatrisation. Dans d’autres cas, la patiente peut être victime d’un hématome dans la poitrine. C’est une situation qui nécessite une nouvelle admission au bloc opératoire.

Les canaux galactophores peuvent également subir une altération à la suite de l’intervention chirurgicale, occasionnant des difficultés au cours de l’allaitement.

Pourquoi perdre des seins ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, perdre des seins n’est pas toujours un caprice. Chez certaines femmes, il s’agit d’une nécessité pour des raisons de santé ou des raisons esthétiques.

Des raisons de santé

En cas d’hypertrophie mammaire avérée, la santé de la femme est toujours en danger. Celle-ci peut en effet, souffrir de nombreux maux à cause de sa poitrine disproportionnée. Certains chercheurs affirment même que des femmes peuvent présenter des troubles psychologiques, à cause du volume de leurs seins.

Une poitrine plus que généreuse peut aussi provoquer des douleurs au niveau de plusieurs parties du corps telles que les épaules, le cou et la colonne vertébrale. Chez les femmes qui travaillent en entreprise, l’excès de poitrine est une source d’inconfort constant par rapport à leur posture, lorsqu’elles sont au bureau.

Une poitrine volumineuse peut également entraver le sommeil. Beaucoup de personnes préfèrent dormir sur le dos. Par contre, pour d’autres, dormir sur le ventre est la position la plus appropriée pour un sommeil apaisant. Avec une poitrine qui déborde, il est pratiquement impossible de trouver le sommeil dans cette position.

Perdre des seins pour des raisons esthétiques

Les femmes recherchent avant tout à avoir une silhouette qui leur ressemble, avec une certaine harmonie dans leur corps. Dans un premier temps, une forte poitrine est souvent la bienvenue et laisse les autres admiratifs. Cependant, cela peut devenir problématique au fil du temps, surtout dans un domaine en particulier : l’habillement.

Les femmes avec une très forte poitrine ont généralement du mal à trouver des vêtements en accord avec leur morphologie. Pourtant, porter des habits avec plusieurs tailles au-dessus pour se sentir à l’aise au niveau de la poitrine peut plomber l’esthétique de l’habillement. Le problème est d’autant plus profond, lorsqu’il faut trouver des sous-vêtements adéquats. La plupart du temps, le seul moyen de trouver des accessoires à sa taille est de se résoudre à travailler à la perte des seins.

La perte de confiance en soi

Une très grosse poitrine n’entraîne pas uniquement des complications par rapport à la santé ou à l’habillement. C’est un détail qui n’est pas toujours pris en compte, mais en plus de la gêne, cette morphologie provoque aussi un mal-être profond.

Certaines femmes subissent souvent des moqueries (surtout à l’adolescence), lorsque leur poitrine se met subitement à prendre du volume. D’autres encore vivement mal le fait d’avoir une grosse poitrine, et essaient de le cacher. Leur confiance peut en prendre un coup et influencer leur vie au quotidien. Le malaise est souvent si profond que certaines femmes ont du mal à se mettre nue devant leur partenaire, à cause la taille disproportionnée des seins.

Vous aimerez aussi :

Related Articles