Global Statistics

All countries
232,243,912
Confirmed
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
207,121,812
Recovered
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
4,756,403
Deaths
Updated on September 25, 2021 11:48 pm

3 maladies que la femme enceinte doit éviter à tout prix

La santé de la femme enceinte est fragile, car celle du fœtus en dépend également. Ainsi, certaines maladies qui peuvent être inoffensives en temps normal peuvent être à risques au cours d’une grossesse. De ce fait, il est très important d’établir une liste des quelques maladies que les femmes enceintes doivent absolument éviter. Découvrez dans ce texte les 3 pathologies les plus dangereuses durant la grossesse.

La toxoplasmose

D’une manière générale, la toxoplasmose est sans danger pour l’être humain. Cette infection due par un parasite nommé Toxoplasma gondii est transmise par les animaux domestiques tels que les chats. Toutefois, la consommation de viande rouge ou de viandes et poissons crus permet aussi de contracter ce parasite.

La toxoplasmose est effectivement dangereuse pour la femme enceinte. En effet, lorsque celle-ci est infectée, les risques pour son bébé sont grands. Ainsi, dans la majorité des cas, ce dernier peut soit naitre sans aucun symptôme spécifique, soit présenter certains problèmes visuels ou cérébraux.

Cette maladie parasitaire se manifeste généralement à travers de la fièvre, de la fatigue et par la formation de ganglions au niveau du cou. La plupart des patientes qui sont atteintes de toxoplasmose ne savent pas qu’elles ont cette infection.

Pour le diagnostic, une sérologie de la toxoplasmose est automatiquement recommandée au début de la grossesse. Le but de cela est d’éviter que le parasite ne traverse la barrière placentaire afin d’atteindre le fœtus. Ce dernier risque en effet la mort in utero, mais aussi des difficultés neurologiques ou visuelles.

Le cytomégalovirus

Attraper ce virus est très fréquent, surtout si vous êtes constamment au contact de jeunes enfants. Si en temps normal, le cytomégalovirus n’est pas dangereux, chez la femme enceinte, il peut présenter des risques durant la grossesse.

En effet, ce virus peut entraîner la mort in utero de 4% des bébés. Il provoque aussi un accouchement prématuré. À part cela, le cytomégalovirus expose aussi le bébé à des risques de surdité et des séquelles neurologiques.

Ce virus se retrouve surtout dans les sécrétions corporelles comme la salive. Ainsi, afin d’éviter le cytomégalovirus, les femmes enceintes sont conseillées de se laver régulièrement les mains. Elles doivent également éviter d’embrasser des enfants sur la bouche ou d’utiliser les mêmes outils qu’eux.

En ce qui concerne le diagnostic, le cytomégalovirus est désormais détecté à travers des tests spécifiques. Toutefois, ces derniers ne sont pas systématiques pour les femmes enceintes. En effet, même si le diagnostic est confirmé, aucun traitement spécifique ne peut être apporté au fœtus infecté.

La rubéole

Lorsque la rubéole est contractée durant la grossesse, elle peut facilement se transmettre vers le fœtus. Les risques pour ce dernier sont un retard de croissance, une surdité, des problèmes oculaires, des malformations cardiaques ou du retard au niveau du développement du cerveau.

Il faut néanmoins savoir qu’actuellement, la plupart des femmes sont immunisées contre cette maladie. Deux cas peuvent en être à l’origine. Soit elles ont attrapé la rubéole étant petite, soit elles se sont fait vacciner.

Néanmoins, la sérologie de la rubéole reste un examen effectué durant la grossesse. De cette manière, la femme enceinte peut bénéficier des surveillances médicales nécessaires dans le cas où elle ne serait pas immunisée. Il faut savoir que même si la mère ne montre pas de symptômes particuliers de la rubéole, le fœtus peut toutefois être contaminé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles