Global Statistics

All countries
261,024,098
Confirmed
Updated on November 27, 2021 10:23 am
All countries
234,085,835
Recovered
Updated on November 27, 2021 10:23 am
All countries
5,209,483
Deaths
Updated on November 27, 2021 10:23 am

3ème dose de Vaccin Covid-19 : Pour qui et Pourquoi?

Souvent transmise par contact direct, la Covid-19 se manifeste principalement par la fièvre, la toux, la perte du goût ou l’odorat et la fatigue. À la fin de l’année 2020, le premier vaccin contre ce virus a été validé par l’OMS et par la suite, plusieurs autres ont été mis sur le marché.

Toutefois, plusieurs études ont montré qu’un rappel de la dose de vaccination contre le virus de Corona est nécessaire. Ceci, pour certaines couches après la prise de la première et deuxième dose, puisque ces dernières ne protègent pas définitivement. Cela a conduit à la mise en place de la troisième dose de vaccin covid-19, afin de renforcer la protection des patients concernés. Qui est éligible à la prise de la troisième dose de vaccin contre covid-19 ? Est-elle obligatoire ? Pourquoi et quand la prendre ? Quel vaccin choisir pour la troisième dose ? Quels sont les effets secondaires possibles ? Focus sur la 3ème dose de vaccin anti-covid-19.

Quelles sont les personnes éligibles ?

La troisième dose de vaccin contre le covid-19 correspond à une injection de vaccin supplémentaire, au moins six mois après la vaccination complète, pour les personnes éligibles. Ces dernières sont entre autres :

  • Des résidents des établissements d’hébergement pour les unités de soins de longue durée et les personnes âgées dépendantes ;
  • Des individus à très haut risque de forme sévère du virus ;
  • Des personnes âgées d’au moins 65 ans, vivant à domicile (priorité pour des personnes de plus de quatre-vingts ans) ;
  • Des personnes qui présentent des comorbidités (obésité, cancer, BPCO ou insuffisance respiratoire, hypertension artérielle, maladie hépatique chronique, troubles psychiatriques, démence, antécédent vasculaire cérébral, trisomie 21, transplantions d’organes solides ou cellules souches hématopoïétiques, individus présentant des maladies préexistantes rares et graves ou handicaps rares, insuffisance rénale….), pouvant augmenter le risque de forme sévère de la covid-19 ;
  • Des personnes gravement immunodéprimées (ceux qui ont déjà reçu trois doses et qui recevront une quatrième) ;
  • De ceux qui ont reçu le vaccin Janssen ; il leur est recommandé de prendre une troisième dose (Moderna ou Pfizer pour les plus âgés de trente ans), au minimum quatre semaines après la première injection ;
  • Des agents de santé, tous les salariés du secteur médico-social et du secteur de santé, des pompiers, des professionnels de transports sanitaires, des aides intervenant auprès des personnes vulnérables à domicile, quel que soit l’âge.

Les proches des personnes immunodéprimées, âgées de plus de 18 ans sont aussi concernés par la troisième dose.

Pfizer ou Moderna : lequel pour la troisième dose ?

Les vaccins Moderna et Pfizer ont tous les deux, obtenus auprès de l’Agence européenne des Médicaments, l’autorisation de mise sur le marché pour la dose de rappel. En effet, Moderna a reçu une extension d’indication pour l’injection d’une dose de rappel à 50 µg le 25 octobre 2021, chez les individus âgés d’au moins 18 ans. Que ce soit Pfizer et Moderna, ils sont des vaccins efficaces et sûrs. Toutefois, les recherches rapportent que le Spikevax (Moderna) est supérieur en matière d’efficacité, mais les risques de myocardite sont plus faibles pour Comirnaty (Pfizer), principalement pour les patients de moins de trente ans. Pour cela, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande :

  • Aux personnes âgées de moins de trente ans : de prendre la troisième dose avec le vaccin Pfizer. Selon le communiqué de HAS, le vaccin Comirnaty a environ cinq fois moins de risque de myocardite chez la population de moins de trente ans, comparativement au vaccin Spikevax ;
  • Aux personnes de plus de trente ans : de prendre la dose de rappel avec le vaccin de Moderna ou de Pfizer.

Quel est le volume de la 3ème dose ?

Les vaccins de Moderna et Pfizer sont axés sur la technologie de l’ARN messager, mais en termes de concentration, ils ne sont pas identiques :

  • Pfizer : 30 µg d’ARNm dans 0,3ml de solution saline (0,1 mg/ml) utilisé dans la troisième dose ;
  • Moderna : la troisième dose est environ la moitié de la dose utilisée dans le schéma de primovaccination, ce qui fait 50 µg d’ARNm dans 0,25 ml de solution saline ; hormis les personnes qui ont pris leur première dose avec Janssen (ils doivent recevoir la dose pleine).

Quand prendre la troisième dose et dans quel délai après la deuxième dose ?

Depuis le premier septembre 2021, la campagne de la troisième dose de vaccin contre la covid-19 a démarré, notamment pour les personnes vulnérables. Le vaccin Pfizer-BioNtech peut être administré dans des cabinets de ville, depuis le premier octobre 2021. Dès le 22 de ce même mois, l’injection concomitante des vaccins contre la covid et contre la grippe est rendue possible.

Cependant, la dose de rappel peut déjà être injectée, six mois après la dernière injection, suivant le schéma initial. Cela exclut les personnes qui ont reçu le vaccin Janssen. Ces dernières doivent prendre la troisième dose, au minimum quatre semaines après la dernière administration, suivant le schéma initial.

Que retenir de l’efficacité de la dose de rappel ?

D’après la HAS, la troisième dose sert à relever l’efficacité vaccinale sur les formes sévères et les cas d’infections. Les données d’efficacité relevées sur la dose de rappel du vaccin de Pfizer, chez les personnes d’au moins 60 ans ayant reçu deux doses, au moins cinq mois au préalable, révèlent que le risque d’infection à la covid-19 a diminué.

Les cas de formes sévères sont 19,4 fois moins élevés et les cas d’infections sont 11,3 fois moins élevés également, dans la population ayant eu la dose, comparativement à celle n’en ayant pas eu. La dose de rappel diminue aussi la charge virale et donc, la contagiosité de ceux qui développent une infection par le SARS-CoV-2.

Peut-on prendre la troisième dose après avoir contracté la Covid-19 ?

Le 19 Novembre 2021, la HAS confirme qu’à ce stade, il est possible de prendre une seule dose après avoir été infecté par la covid. Plus encore, vous n’avez pas besoin de prendre la troisième dose. Elle précise également que les données disponibles témoignent qu’une infection naturelle protège contre la réinfection.

Si vous avez été infecté au préalable, la prise d’une seule dose de vaccin contribue à l’accroissement des anticorps neutralisants, en diversifiant la réaction contre les variants, principalement contre le variant Delta. Cette action est d’ailleurs nettement supérieure à celle observée chez les personnes non infectées au préalable, et qui ont reçu deux doses de vaccin. Ainsi, la vaccination après infection correspond immunologiquement, à une troisième dose tardive.

Pour ceux qui auront besoin d’une dose supplémentaire pour des raisons d’ordre administratif, spécialement pour des voyages à l’extérieur, la Haute Autorité de Santé notifie que cette dose supplémentaire ne fait pas l’objet d’une contre-indication. Par conséquent, les personnes qui le souhaiteront pourraient se la faire administrer.

Après avoir pris une ou deux doses de vaccin, si vous êtes infecté, la HAS recommande :

  • De recevoir une dose additionnelle six mois après l’infection, si vous êtes éligible au rappel ou si l’infection est présente après le schéma vaccinal ;
  • Pour toute personne présentant une infection ayant survenu après la prise d’une première dose, de recevoir une seconde dose six mois après l’infection.

Est-il possible de prendre conjointement la troisième dose contre la covid-19 et le vaccin contre la grippe ?

Pour éviter le retard en ce qui concerne la vaccination contre la grippe et pour faciliter le parcours vaccinal, la HAS conseille d’effectuer l’injection concomitante des vaccins contre la grippe saisonnière et la covid-19. Ceci est en effet possible depuis le début de la campagne vaccinale ayant débuté le 22 Octobre 2021. À cet effet, les EHPAD ainsi que les centres de santé disposant des vaccins antigrippaux, ont la possibilité de déployer la vaccination contre la grippe. Ceci, afin de permettre la vaccination conjointe contre la covid-19 et contre la grippe.

La HAS souligne que la prise concomitante des vaccins contre la covid-19 et contre la grippe a été mise en place, pour éviter tout délai dans les établissements de l’une ou l’autre des injections. Cela voudra dire que vous pouvez réaliser les deux injections dans la même journée, mais sur deux différents sites de vaccination, à raison d’un vaccin pour chaque bras.

Pour ceux qui sont en ville, cela est possible dans les cabinets médicaux et infirmiers, et dans les pharmacies, qui font la vaccination avec les deux vaccins. En tant que patient, vous avez même la possibilité de payer votre vaccin antigrippe au niveau de la pharmacie et de vous rendre avec, sur le site de la vaccination, le jour de la réalisation de votre troisième dose contre la covid-19.

Où prendre la troisième dose de vaccin contre la covid-19 ?

Après les six mois de votre dernière injection de dose contre la covid, vous pouvez prendre votre troisième dose en prenant rendez-vous chez les professionnels ou les établissements suivants :

  • Le médecin traitant (spécialiste ou généraliste) ;
  • Le médecin de travail ;
  • Une pharmacie ;
  • Un cabinet de sage-femme ou d’infirmier ;
  • Un centre de vaccination ;
  • Le chirurgien-dentiste.

Les résidents des établissements pour personnes âgées peuvent recevoir l’injection de leur dose de rappel sur place. Il faut noter qu’en Septembre, l’assurance maladie a commencé une campagne d’envoi postal, aux personnes âgées d’au moins 80 ans. Cela a pour but d’indiquer les démarches à suivre pour bénéficier de la troisième dose ou de la toute première injection de vaccin, contre la covid-19. Dans le courrier qui est envoyé, le numéro à contacter pour l’obtention d’un rendez-vous dans un établissement de vaccination y est notifié.

3ème dose : est-elle obligatoire ?

L’administration de la troisième dose de vaccin contre le coronavirus n’est pas obligatoire. Mais les personnes âgées de 65 ans et plus, et celles qui ont fait la vaccination avec le vaccin Janssen doivent prendre cette dose avant le 15 décembre, afin que leur pass sanitaire soit toujours valide.

À défaut de la dose de rappel, les concernés devront être en mesure de présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique, effectué dans les 72 heures, avant d’entrer dans certains espaces publics.

La 3ème dose a-t-elle des effets secondaires ?

En termes de tolérance, une étude israélienne publiée le 8 août sur Reuters, menée sur quarante-cinq mille personnes ayant reçu la troisième dose entre 30 juillet et premier août 2021, a rapporté :

  • Qu’environ 88% de ceux qui ont reçu la dose de rappel(la troisième dose), ont signalé avoir ressenti des effets secondaires identiques ou moindres, que les effets ressentis après avoir eu la deuxième dose ;
  • Que les effets secondaires comme une douleur à l’endroit de l’injection ont été signalés par 31% d’entre eux ;
  • Qu’environ 0,4% ont déclaré avoir souffert de difficultés respiratoires.

Enfin, environ 1% de ceux-ci ont déclaré avoir recherché un traitement médical à cause d’un ou plusieurs effets secondaires ressentis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles