Global Statistics

All countries
266,676,806
Confirmed
Updated on December 7, 2021 1:58 am
All countries
238,433,136
Recovered
Updated on December 7, 2021 1:58 am
All countries
5,277,337
Deaths
Updated on December 7, 2021 1:58 am

8 conseils pour passer des fêtes de fin d’année en bonne santé

La fin d’année est marquée par deux grandes fêtes que sont : la noël et le nouvel an. Généralement, ces moments riment avec pleins de repas délicieux et bien arrosés. En effet, plusieurs personnes apprécient l’atmosphère des fêtes et finissent par exagérer ou ne plus se soucier de leur santé. Cependant, il est raisonnable de garder un œil sur les habitudes que l’on adopte au quotidien surtout en fin d’année, pour préserver sa santé lors de ces moments très courts. Voici pour vous quelques conseils indéniables pour garantir une bonne santé en fin d’année.

Manger de façon saine et équilibrée

Il est courant que la table de noël soit pleine de diverses sources de protéines telles que la dinde, le poulet ou le jambon. Toutefois, l’excès de protéines n’est pas indiqué, car il peut causer ou développer des affections. Les calculs rénaux, les maladies cardiaques, la prise de poids et les problèmes hépatiques en sont des exemples. C’est la raison pour laquelle, il est recommandé de manger des plats équilibrés. Les fêtes de fin d’année ne sont pas une garantie pour que le plat soit plein de graisses ou de protéines. Lors de la confection de vos plats, essayez de choisir des de glucides, des vitamines et aussi des minéraux.

Aussi, évitez les sucreries. L’heure du dessert est l’une des meilleures parties du dîner de noël et du nouvel an. Cependant, il faut garder à l’esprit que, consommer trop de sucre est néfaste pour l’organisme. Lorsque l’organisme reçoit énormément de sucre, le foie est débordé. L’insuline n’est pas sécrétée en quantité suffisante et une trop grande quantité de glucose entre dans le sang.

Privilégiez plutôt les fruits dans les desserts. La fin de l’année est une période pleine de fruits typiques qui sont légers, frais et remplis de vitamines. Aussi, n’abusez pas du sel ! Les plats de fin d’année sont généralement riches en sel et en condiments, qui contiennent du sodium. Le sodium provoque une élévation de la pression artérielle. Il faut donc en consommer avec modération.

Enfin, pour beaucoup, le dîner de noël et du nouvel an est synonyme d’excès. Seulement, manger autant n’est pas bienfaisant pour la santé. En plus d’être facteur d’inconfort, cette pratique malsaine provoque très souvent des indigestions. Vous pourriez également souffrir d’une intoxication alimentaire.

Avoir une alimentation saine est indispensable pour être en bonne santé. Apprenez donc à manger bien et sainement !

Faites un bilan de santé

Avez-vous déjà une idée des examens que vous devriez faire pour passer d’excellentes fêtes de fin d’année ? Sinon, en voici quelques-uns pour vous.

La numération globulaire

La numération globulaire est l’un des tests principaux et les plus élémentaires à effectuer. Cet examen consiste à évaluer les taux de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans le sang. C’est un test idéal pour diagnostiquer des maladies comme la leucémie, l’anémie et les maladies auto-immunes.

Le test de glucose

Le test de glucose est effectué avec un patient à jeun et consiste en un prélèvement sanguin. Le diagnostic se base sur, le résultat de l’analyse de la quantité de sucre, présente dans le sang du patient. Pour ceux qui sont déjà diabétiques, le test doit également être effectué régulièrement afin d’ajuster le traitement. Si vous avez un taux de sucre inférieur à 110 mg / dl, tout est normal. Si votre taux de sucre est compris entre 110 et 125 mg / dl, vous êtes dans une période de pré-diabète ; faites attention à ce que vous consommez. Toutefois si vous êtes diagnostiqué avec un taux de sucre supérieur à 126 mg / dl, vous êtes diabétique. Dans le dernier cas, consultez d’urgence un médecin pour être pris en charge.

Le test d’urine

Le test d’urine fournit des informations importantes qui peuvent aider à diagnostiquer certaines maladies. Avoir une urine apparemment normale, ne signifie pas que vous ne souffrez d’aucune pathologie grave. C’est pourquoi il est si important de passer le test d’urine. Il identifiera les symptômes qui ne peuvent pas être vus à l’œil nu. Les tests d’urine peuvent identifier plusieurs points, y compris le niveau de protéines, le pH, les globules rouges et même les cellules épithéliales.

Vérification des nutriments corporels

Il est extrêmement important d’analyser le niveau de sodium, de potassium, de calcium ionisé, de magnésium et de phosphore dans le sang. Des valeurs élevées ou faibles de ces éléments, peuvent indiquer un risque de maladies, dont certaines pathologies graves. Le manque ou l’excès de sodium peut vous faire entrer dans un état d’atonie. Le manque de potassium peut causer des crampes, la carence en magnésium peut causer un manque de résistance et de l’hypertension. Il est important d’analyser toutes ces composantes au moins une fois par an.

Testez le cholestérol et les triglycérides.

Ce test est important surtout après l’âge de 40 ans. Le test sanguin pour les taux de cholestérol et de triglycérides devrait être renouvelé chaque année, afin de contribuer à la prévention de l’infarctus. Aujourd’hui, les maladies cardiaques font 300 000 victimes par an, entre hommes et femmes.

Faites votre échocardiogramme

C’est une échographie du cœur qui permet de vérifier l’anatomie de l’organe, ses dimensions ainsi que le flux sanguin. Avec ce test, il est possible de diagnostiquer les changements liés à l’hypertension artérielle, aux maladies coronariennes, aux cardiomyopathies (muscle cardiaque) et aux dysfonctionnements des valves cardiaques, par exemple.

Protégez-vous convenablement des maladies hivernales

Certaines recherches suggèrent que des maladies telles que l’infarctus ou les accidents vasculaires cérébraux se développent entre 20 et 30% pendant les mois les plus froids de l’année. Être prudent en hiver va bien au-delà de mettre un ou deux pulls, une écharpe ou même un gant. Cela vous rend plus chaud, mais ce n’est certainement pas suffisant pour garder votre santé à l’abri.

Le froid rend l’environnement davantage plus favorable à la prolifération des virus et des bactéries responsables des maladies respiratoires. Les maladies les plus courantes en hiver sont:

  • le rhume ;
  • l’otite ;
  • la rhinite ;
  • la bronchite ;
  • la pneumonie ;
  • la sinusite ;
  • l’asthme.

Pour se protéger efficacement contre le froid et les maladies hivernales :

Nettoyez convenablement votre habitat

Même dans le froid, gardez votre maison organisée et propre pour empêcher les virus, les champignons et les bactéries de s’y développer.

Restez bien au chaud

Couvrez-vous convenablement et ne laissez pas de côté votre manteau, votre écharpe, votre casquette et même votre gant, si nécessaire.

Laissez l’air circuler dans votre maison

Certains pensent que pour éviter les maladies hivernales, il est nécessaire de garder les fenêtres et les portes de la maison toujours très bien fermées. Mais, il s’agit d’un vrai mythe. Il est important de faire en sorte que l’air ventile la maison.

Pratiquez des exercices physiques

La pratique d’exercices physiques aide à renforcer le système immunitaire. Cependant, beaucoup de gens mettent cette activité de côté les jours plus froids. Ici, il est important de savoir que l’exercice physique en hiver brûle plus de graisse qu’en été. En outre, les exercices physiques aident à lutter contre la paresse et la mauvaise humeur, qui sont souvent assez caractéristiques de cette période de l’année. Jouez, courez ou marchez et faites beaucoup d’étirements.

Bien se reposer

Bien dormir combat le vieillissement prématuré, prévient l’obésité et l’hypertension artérielle, renforce la mémoire, contrôle le diabète et réduit le risque de maladies cardiaques. Alors profitez des fêtes en suivant ces conseils pour commencer la nouvelle année avec disposition et vitalité :

  • Créez un environnement agréable pour dormir, avec une faible luminosité et sans bruit;
  • Prenez un bain chaud avant le coucher;
  • Diminuez les activités d’accélération cérébrale telles que la musique forte, l’ordinateur et les jeux vidéo;
  • Évitez de manger une heure avant le coucher;
  • Pratiquez des activités physiques, même avant d’aller au lit ;
  • Évitez la consommation excessive de caféine.

Pour ceux qui ont des problèmes respiratoires, un conseil précieux est également de dormir avec une serviette chaude. Imprégnez-la de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée pour déboucher les orifices du nez.

Essayez de réduire ou d’éliminer les mauvaises habitudes

Évitez les boissons alcoolisées ou consommez-en avec modération. Autrement, elles ont un effet néfaste sur l’organisme. Le tabagisme est aussi une pratique à supprimer pour votre bien être.

Hydratez-vous correctement

Il est essentiel de boire de l’eau, pour maintenir le bon fonctionnement de notre organisme en général. Vous devrez boire de l’eau, tous les jours et aussi souvent que possible. En plus de maintenir un bon métabolisme, l’eau aide à hydrater la peau et la gorge. Ce qui est très important, surtout les jours où l’air est plus sec.

En parlant de peau, elle est l’un des organes les plus exposés, en ces temps les plus froids. Une façon de prendre soin de sa peau, c’est d’utiliser des crèmes ou des lotions hydratantes sur tout le corps.

Entretenez votre santé mentale

Il est important d’entretenir sa santé mentale. Car oui, la santé, ce n’est pas que physique.

Maintenez les routines

Dormir à la même heure, se réveiller à la même heure, avoir un temps plus fixe pour faire les repas ; petit-déjeuner, déjeuner et dîner, sont des attitudes très importantes. Prenez le temps d’organiser des pauses, lorsque vous travaillez. Pensez aussi à faire moins d’heures supplémentaires après le travail.

Priorisez votre plaisir mental

Choisissez des activités qui vous sont agréables. Il peut s’agir d’un passe-temps, d’aller à la boulangerie pour prendre un café, par exemple, lire un livre… Il est important de trouver le temps de faire ce que vous aimez, tout en distrayant l’esprit. Cela aide beaucoup à la fois en période de fin d’année et même après. Il est recommandé de faire une activité qui vous plaise beaucoup au moins une fois par jour pour sauvegarder votre santé mentale.

Commencer ou maintenir des activités artistiques, des passe-temps, des sports d’équipe et des voyages touristiques, génère du bien-être et contribuent à la santé mentale. Avoir des contacts (même virtuels) avec des amis et profiter de moments de loisirs sont aussi des activités qui génèrent du plaisir et devraient avoir de la place dans votre routine.

Mettez une limite au travail

Rappelez-vous que le travail est important, mais qu’un excès peut déclencher des maladies psychiques et des troubles émotionnels. A la maison, priorisez les activités de méditation, au détriment des distractions comme la télévision ou les réseaux sociaux. Apprenez à vous détendre seul.

Petit bonus

Toujours garder des préservatifs à portée de main. Car oui, il est facile de se laisser emporter par la frénésie de la fête. Vous pourriez ainsi éviter les grossesses non désirées. Des recherches ont montré qu’il y avait plus de naissance en Juillet (à peu près 8 mois après les fêtes de fin d’année). Le port de préservatifs limite également, les risques d’infection aux IST et d’autres maladies comme le Sida, les hépatites, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles