Global Statistics

All countries
266,552,661
Confirmed
Updated on December 6, 2021 9:43 pm
All countries
238,358,210
Recovered
Updated on December 6, 2021 9:43 pm
All countries
5,275,580
Deaths
Updated on December 6, 2021 9:43 pm

Abdominoplastie : Indications, Déroulement et Résultats

Les défauts d’ordre physique, représentent un complexe pour la plupart des gens. L’un de ces complexes et surtout chez les femmes, est un ventre arrondi, causé par des grossesses successives, une absence d’activité physique ou d’importantes variations de poids. Pour y remédier, elles sont prêtes à faire du sport, des exercices ciblés ou encore, recevoir des soins amincissants. Cependant, ces solutions ne sont pas toujours suffisantes pour retrouver un ventre plat. Il est alors possible de faire appel à la chirurgie esthétique pour faire face à ce problème. L’intervention chirurgicale qui est pratiquée pour corriger ce défaut est appelée l’abdominoplastie ou dermolipectomie du ventre. Cette chirurgie abdominale a pour but, d’affiner la taille et de retrouver une silhouette harmonieuse. Plusieurs types d’abdominoplastie peuvent être adoptées par le chirurgien en fonction de l’importance de la surcharge graisseuse, la tonicité des muscles abdominaux, la morphologie générale, les attentes du sujet et l’état de sa peau. Comment et à combien se déroule une abdominoplastie ? Quelles sont les diverses techniques utilisées ? Retrouvez ici quelques réponses.

​Définition de l’abdominoplastie

Pour mieux comprendre ce que c’est que l’abdominoplastie, il faut avant tout comprendre le contexte dans lequel elle a été développée.

​Pourquoi faire une plastie abdominale ?

Après une perte de poids importante, une ou plusieurs grossesses ou en cas de surcharge graisseuse ou de lésions importantes comme les vergetures, cicatrices, hernies…, la peau peut devenir très distendue et donner un mauvais aspect au ventre. Plusieurs types d’interventions peuvent être employés pour améliorer ou remédier à ce problème.

La lipoaspiration peut suffire dans certains cas, mais lorsque la correction à apporter est importante, il faut recourir à une plastie abdominale.

L’objectif de cette opération chirurgicale, est d’enlever la peau la plus abîmée et de redonner un aspect plus lisse au ventre. Dans le même temps, il est possible d’enlever un surplus de graisse par lipoaspiration.

​Qu’est-ce que la plastie abdominale ?

Encore appelée abdominoplastie, la plastie abdominale est une chirurgie esthétique par laquelle, on corrige un ventre abîmé par un surplus graisseux. Cette opération permet également de restructurer et de renforcer les muscles, pour faire retrouver une fonction musculaire qui a été perdue, soit après des grossesses multiples, un dérèglement hormonal, un fort amaigrissement ou une sédentarité trop importante.

L'abdominosplatie – © Crédit : informationhospitaliere.com
L’abdominosplatie – © Crédit : informationhospitaliere.com

Pour résumer, il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique ou de chirurgie réparatrice du ventre, qui est destinée à retirer un surplus de graisse et de peau au niveau de l’abdomen. Cette intervention permet également de réparer, dans certains cas, les muscles de la sangle abdominale (diastasis, hernie). L’abdominoplastie qu’on appelle aussi dermolipectomie du ventre est à but esthétique, mais peut cependant avoir également une visée fonctionnelle étant donné qu’elle peut permettre au patient de retrouver un confort et une réparation musculaire.

​Les différentes techniques d’abdominoplastie

Il existe différentes techniques d’abdominoplastie. C’est au chirurgien plasticien de décider de la stratégie d’intervention idéale après un diagnostic clinique. La technique adaptée sera choisie en fonction de plusieurs critères que sont : la tonicité musculaire, l’état de la peau, la part de la surcharge graisseuse dans l’aspect inconfortable et inesthétique du ventre…

On distingue principalement trois techniques d’abdominoplastie :

​La mini-abdominoplastie

Le chirurgien fait appel à la mini-abdominoplastie, lorsque le diagnostic relève d’un excédent de peau avec (ou non) un surplus graisseux, essentiellement localisé dans la partie inférieure de l’abdomen, sous le nombril. Cette technique repose alors sur :

  • Une liposuccion de votre ventre : pouvant concerner l’ensemble de l’abdomen ainsi que la région des flancs et les bourrelets dorsaux ;
  • Un décollement localisé de la peau : qui part du nombril jusqu’à la zone pubienne, autrement dit la partie inférieure de l’abdomen, afin de procéder à une remise en tension cutanée. L’excédent de peau subit une dermolipectomie, c’est à dire est ôté, puis le praticien « redrape » la peau saine vers le bas ;
  • Une remise en tension des muscles abdominaux sous le nombril.

Lors de cette opération, il n’y a pas de transposition du nombril, donc elle ne laisse pas de cicatrice ombilicale. En outre, la cicatrice d’incision camouflée dans la zone du maillot, est plus petite et moins visible que celle d’une abdominoplastie complète.

​La liposuccion abdominale isolée

Pour retrouver un ventre harmonieux et aplani chez les jeunes, lorsque la tonicité musculaire abdominale est conservée et que l’on constate peu d’altérations cutanées (excès de peau, vergetures), le plasticien peut juste faire appel à la liposuccion abdominale isolée. Elle permet d’éliminer les amas de graisse, localisés et non diffus, qui sont de véritables surcharges graisseuses résistantes aux régimes et même au sport.

Le principe de la liposuccion abdominale consiste à insérer de fines canules en mousse à bouts arrondis et non tranchants, dans les zones ciblées pour la lipoaspiration. Ces fines canules sont connectées à un aspirateur et aspirent ainsi les surcharges graisseuses. Si les zones lipoaspirées l’ont correctement été, on n’observe pas de récidives, puisque les adipocytes n’ont pas la faculté de se multiplier. Cependant, il est important d’avoir une hygiène de vie équilibrée par la suite, au risque de voir les zones non traitées faire l’objet d’une accumulation graisseuse.

​L’abdominoplastie complète ou abdominoplastie avec transposition ombilicale

L'abdominoplastie complète – © Crédit : informationhospitaliere.com
L’abdominoplastie complète – © Crédit : informationhospitaliere.com

Cette dernière technique intervient quand le diagnostic montre des lésions importantes et diffuses de la peau abdominale (comme une distension notable, défaut de tonicité, aspect vergeturé et/ou cicatriciel). Elles peuvent être accompagnées ou non d’une altération de la paroi abdominale (présence de hernie ombilicale, diastasis des muscles grands droits) ainsi qu’une surcharge graisseuse abdominale.

​Quelles sont les indications de cette chirurgie ?

Vous l’aurez compris, la plastie abdominale est indiquée pour des raisons esthétiques, mais aussi fonctionnelles. Il peut être question d’un relâchement de la peau, suite à un vieillissement naturel de celle-ci, des variations importantes de poids ou à la suite de grossesses multiples mais aussi d’une hernie ombilicale (qui se présente sous la forme d’une proéminence, située au niveau du nombril). La plastie abdominale est également conseillée en cas d’une diastasis des muscles grands droits, écartés sur la ligne médiane et qui provoque une distension de l’abdomen. On la recommande aussi, après l’apparition d’un tablier abdominal (ou abdomen pendulum) qui recouvre de façon partielle ou totale de la zone pubienne.

Par ailleurs, on n’a besoin que d’une liposuccion, si le patient souffre d’un excès graisseux localisé et bien défini au niveau de l’abdomen, sans un quelconque relâchement cutané ou musculaire. C’est très souvent le cas de patients jeunes avec une bonne élasticité de peau. Par contre, on peut faire appel à l’abdominoplastie, à partir du moment où le patient démontre une surcharge graisseuse conjuguée à une peau distendue (peau vergéturée, plis, …) et/ou un important relâchement de la sangle abdominale.

La plastie abdominale avec transposition de l’ombilic est quant à elle, indiquée en cas d’important relâchement musculaire, de lésions importantes de la peau, d’un amaigrissement important, des séquelles d’interventions chirurgicales ou des grossesses successives. Toutefois, on peut aussi y faire recours, en cas d’insatisfaction de l’image corporelle. Il est nécessaire pour bénéficier de ce type d’intervention :

  • D’avoir un bon état de santé général ;
  • D’avoir un poids stable ;
  • D’avoir pour objectif, un résultat réaliste ;
  • D’être âgé au minimum de 18 ans.

Toutefois, notez que le tabac peut causer de graves complications respiratoires, cutanées ou cardiaques. Il est alors fortement recommandé d’arrêter complètement sa consommation, au moins un mois avant l’opération puis jusqu’à cicatrisation complète. Suivre ces consignes est capital dans le processus de la réussite esthétique finale.

​Quel est le principe de la chirurgie ?

La plastie abdominale est une opération qui consiste à retirer une large portion de peau, localisée entre l’ombilic et le pubis. Ensuite, la peau qui se trouve au-dessus du nombril est « redrapée » vers le bas, afin de reconstituer une paroi abdominale avec une peau d’excellente qualité. Durant cette opération chirurgicale, le surplus de graisse peut être retiré par lipoaspiration et les muscles distendus, remis en tension. Si vous devez subir cette chirurgie, voici le processus qui doit être suivi :

​La consultation

Le chirurgien esthétique commence d’abord par la phase de consultation, qui lui permet de bien comprendre vos attentes. Avant la chirurgie, deux consultations sont nécessaires.

La première consiste à vous expliquer l’intervention et à réaliser un examen médical complet. Cet examen consistera à examiner la paroi abdominale, évaluer la qualité de la peau et vérifier l’absence de contre-indications. A la fin de la première consultation, le chirurgien vous remet une fiche d’information complète, ainsi qu’un devis détaillé.

En ce qui concerne la deuxième consultation, elle sera programmée après un délai de réflexion minimal de 15 jours. Ce délai vous permet de prendre connaissance de la fiche d’information, et d’établir une liste de questions à poser au chirurgien. La deuxième consultation est alors destinée à non seulement vérifier que les informations ont bien été comprises, mais représente aussi le moment où le chirurgien répond à vos questions. Cependant, une dernière consultation avec l’anesthésiste sera effectuée de préférence 2 à 3 semaines, avant la chirurgie.

​Intervention chirurgicale

L’admission à l’hôpital se fait généralement la veille de l’opération et il est nécessaire de rester à jeun, comme pour la plupart des interventions chirurgicales. Le jour de l’intervention, vous devez prendre une douche avec un produit antiseptique avant d’entrer au bloc. L’intervention proprement dite de l’abdominoplastie, se déroule sous anesthésie générale. Elle dure entre 1h à 2h et la durée d’hospitalisation varie entre 1 et 2 jours, selon l’importance de ce qu’il y a à faire. L’opération chirurgicale peut comporter jusqu’à 4 étapes que sont :

  • Une liposuccion ou lipoaspiration : Elle va permettre de désépaissir la zone graisseuse, au niveau de l’estomac, le reste de l’abdomen et les flancs ;
  • Un décollement des tissus cutanés et graisseux de la partie haute de l’abdomen : Ceci dans le but de procéder, à la remise en tension de la peau, à la fin de l’opération ;
  • Une correction d’un éventuel diastasis : Autrement dit, c’est la correction de l’écart exagéré, entre les muscles grands droits sur la ligne médiane ;
  • Une dermolipectomie : Ce procédé consiste à retirer l’excédent de peau et de tissu cellulo-graisseux du bas de l’abdomen, situé entre la zone pubienne et l’ombilic.

Si la morphologie du patient le permet, il est possible de faire une « transposition ombilicale » où le nombril est repositionné en fin d’opération sur la peau retendue. L’intervention résulte par une meilleure correction : la peau abîmée est d’avantage retirée et la remise en tension cutanée est encore meilleure. Qu’il s’agisse d’une mini-abdominoplastie, d’un mini-lift abdominal ou d’une abdominoplastie avec transposition ombilicale, l’opération s’achève par une remise en tension de la peau saine restante jusqu’à une ligne sus-pubienne.

​En quoi consistent les soins post-opératoires ?

En ce qui concerne les soins post-opératoires, ils commencent d’abord par le nettoyage des plaies, ainsi que leur désinfection.

En temps normal, le système de drainage doit être retiré selon les recommandations du chirurgien. Des anti-inflammatoires et antalgiques vous sont donnés pendant votre hospitalisation et sont prescrits pour votre retour à domicile. Pour finir, le chirurgien programmera un rendez vous, afin de contrôler la bonne évolution des cicatrices après l’intervention.

​Quels sont les résultats de l’abdominoplastie ?

L’intervention de la plastie abdominale permet d’aplanir le bourrelet disgracieux, qui se trouve sur la zone de l’estomac ou encore l’excès de peau qui descend jusqu’au niveau du pubis. Selon le défaut que veut corriger le patient, le résultat de l’intervention est que, le ventre retrouve un aspect plat et retendu que ce soit au-dessus de l’ombilic ou en dessous. L’abdominoplastie conduit alors à un rajeunissement considérable du ventre et offre une meilleure fonction musculaire de soutien des organes.

Il est important de retenir que le résultat au niveau esthétique dépend de plusieurs facteurs que sont : l’expérience du chirurgien, l’ampleur de l’opération ou encore l’aspect initial du ventre, etc… De toutes les façons, les meilleurs résultats sont atteints lorsque le patient combine l’opération avec des mesures hygiéno-diététiques comme : les activités physiques avec accord du médecin, la perte de poids, une alimentation saine.

Les pansements sont maintenus après l’intervention pendant une quinzaine de jours et il est conseillé de porter une gaine de soutien pendant 2 à 4 semaines. Même si le résultat est généralement satisfaisant, il peut arriver que certaines imperfections s’observent après l’opération. Il peut s’agir d’une cicatrice un peu trop visible, d’un nombril moins « naturel » ou de quelques irrégularités cutanées… Retenez toutefois que dans certains cas, une retouche opératoire peut être nécessaire.

​Comment se passe la cicatrisation après l’abdominoplastie ?

Après toute opération chirurgicale, il faut passer par l’étape de la cicatrisation. Cependant, celle-ci est encore plus importante quand il s’agit de chirurgie esthétique.

​Cicatrices laissées par l’intervention

La cicatrice d’incision se trouve dans la région inférieure du ventre, en général au niveau des poils pubiens. Ainsi, vous pouvez facilement la camoufler par le maillot et les sous-vêtements. Vous pouvez avoir une deuxième cicatrice située autour de l’ombilic. Cette dernière est absente si vous avez subi une mini abdominoplastie, autrement dit, sans transposition du nombril. L’évolution de ces cicatrices se fait progressivement.

​Évolution des cicatrices après l’opération

Après une abdominoplastie, les cicatrices sont attentivement surveillées durant les semaines qui suivent. En ce qui concerne leur évolution, les cicatrices ont un aspect rosé durant les deux, trois premiers mois qui suivent l’opération. Elles commencent à s’estomper après trois mois et ceci, progressivement pendant 1 à 3 ans.

La bonne cicatrisation va dépendre de l’état de santé du sujet et de son hygiène de vie. Dans de nombreux cas, cette cicatrisation est souvent compromise notamment en cas de diabète, d’obésité, de tabagisme, ou d’une hygiène corporelle insuffisante.

​Quelles sont les recommandations post-opératoires ?

Les résultats de l’opération d’abdominoplastie ne sont définitifs qu’après de nombreux mois. Il faut donc attendre que l’œdème consécutif à l’opération se résorbe et attendre que les ecchymoses s’estompent. Il est alors important qu’une surveillance post-opératoire soit strictement respectée. En effet, la période post-opératoire est une période sensible pendant laquelle, un certain nombre de pratiques utiles doivent être appliquées afin d’accélérer le processus de guérison et d’éviter des complications. Ainsi, il est recommandé au patient de porter pendant environ deux à trois semaines un vêtement compressif, adapté à sa morphologie.

Selon les recommandations du chirurgien plasticien, vous devez porter une gaine de soutien jour et nuit durant 2 à 4 semaines. Aussi, les douches sont interdites jusqu’au retrait du pansement. Il en est de même pour les bains, baignades, jacuzzi, qui sont interdits pendant 4 semaines. Par ailleurs, tous les gestes classiques du quotidien sont permis, sauf les mouvements brusques et le port de lourdes charges. Ce dernier interdit prend en compte le port des enfants de bas âge. Quant à la reprise du sport, il va falloir attendre au minimum la 6ème semaine après l’intervention. Il faut éviter d’exposer les cicatrices directement au soleil et aussi, éviter de prendre de médicaments qui contiennent de l’aspirine.

En outre, un repos de deux semaines sera nécessaire. Il est également recommandé de dormir dans une position qui ne conduit à aucun étirement sur les sutures. Autrement dit, il faut se coucher sur le dos, jambes fléchies, des oreillers sous les genoux.

​Quels sont les risques de l’opération d’abdominoplastie ?

Toute opération chirurgicale comporte en effet des risques. De même, d’éventuelles complications liées à l’acte chirurgical et à l’anesthésie peuvent survenir dans le cas d’une abdominoplastie. Il peut s’agir :

  • Des irrégularités du résultat ;
  • Des embolies pulmonaires ;
  • Des phlébites ;
  • Des infections ;
  • Une malposition du nombril ;
  • Des cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes ;
  • Des retards de cicatrisation ;
  • Un épanchement causé par un écoulement de la lymphe et par un suintement de la graisse ;
  • Des altérations de la sensibilité de votre paroi abdominale ;
  • Des hématomes;
  • Des nécroses cutanées (en l’occurrence en cas de tabagisme, de diabète mal traité ou encore de surpoids)…

Les consultations et bilans qui se font avant l’opération avec le chirurgien plasticien et l’anesthésiste, permettent d’écarter au maximum ces risques. En effet, le chirurgien plasticien vous informera des différents risques post-opératoires lors de la phase de consultation. Pour limiter au maximum les risques, il est conseillé de choisir un chirurgien qualifié et compétent qui a déjà de l’expérience pour ce type d’intervention.

Attention : Comme mentionné plus haut, vous devez absolument arrêter le tabac, 1 mois avant la chirurgie et un mois après. La persistance de la consommation du tabac cause de nombreuses complications après ce type d’intervention. Il convient également d’éviter des grandes variations de poids afin de ne pas altérer le résultat de l’abdominoplastie.

​Autres effets secondaires liées à l’abdominoplastie

D’autres types d’effets indésirables peuvent s’observer après une plastie abdominale.

​Gonflement de la peau après abdominoplastie

Après cette intervention, un gonflement de la peau apparaît au-dessus de la cicatrice correspondant à un œdème. Cette situation désagréable et indésirable est temporaire et va disparaître après la guérison du réseau lymphatique, au bout de quelques semaines.

​Douleur après l’intervention

Une intervention de plastie abdominale n’est pas très douloureuse parce que la peau au-dessus de la cicatrice est insensible pendant les quelques semaines qui suivent. Si les muscles de la partie abdominale doivent être suturés les uns contre les autres, ils peuvent être sensibles pendant 5 jours et générer des douleurs. Un traitement antalgique peut être prescrit si cela s’avère nécessaire.

​Peut-on avoir une grossesse après une abdominoplastie ?

Pour les femmes, il est recommandé de ne subir une abdominoplastie qu’après toutes les grossesses. Cependant, il est tout à fait possible de tomber grosse après une telle intervention. Généralement, les spécialistes conseillent d’attendre néanmoins entre 6 mois et 1 an après l’intervention. La phase de cicatrisation est très capitale car si elle s’est bien passée, la grossesse est tout à fait envisageable. Le seul risque est qu’elle pourrait altérer les résultats visuels.

​Combien coûte une abdominoplastie ?

La fixation du tarif d’une plastie abdominale varie d’un cabinet à l’autre mais dépend également de la nature de l’opération, ainsi que sa complexité. Le tarif prend donc en compte de nombreux paramètres que sont :

  • Les honoraires de l’anesthésiste et du chirurgien plasticien ;
  • Le type de plastie abdominale (l’abdominoplastie complète avec transposition ombilicale ou localisée, mini-lifting abdominale) ;
  • L’étendue et le poids de la zone à traiter ;
  • L’intervention ou non d’une action associée comme une liposuccion du ventre et/ou une réparation de la paroi musculaire (hernie ombilicale, diastasis ou de la ligne blanche,..).

En moyenne, une plastie abdominale coûte entre 1500 (pour la mini-abdominoplastie) et 3500 euros.

​L’intervention d’abdominoplastie est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

Il est possible de bénéficier d’une prise en charge pour le paiement des frais d’une abdominoplastie. En effet, la plastie abdominale peut être en partie remboursée par la Caisse Nationale de Santé mais sous certaines conditions qui sont :

  • L’indice de masse corporelle (IMC) ou BMI<30 ;
  • Une perte documentée de plus de 30% du poids maximal avant régime ou intervention bariatrique ;
  • Un cas d’éventration ;
  • Un cas d’une hernie de la ligne blanche ou d’une hernie ombilicale ;
  • La présence « d’un tablier abdominal recouvrant partiellement le pubis ».

En effet, la CNS considère que l’existence d’un tablier abdominal, pourrait perturber le quotidien du patient, que ce soit pour se mouvoir ou se vêtir ou en raison des risques de macération. Lors de la consultation, une demande d’entente préalable doit alors être établie par votre chirurgien plasticien et envoyée à la CNS. Vous pourrez aussi être convoqué par un Médecin contrôleur de la CNS, qui va vous examiner avant de vous donner à son tour sa réponse.

Si l’intervention de plastie ne rentre pas dans les critères d’intervention de la Caisse Nationale Santé, elle revient entièrement à la charge du patient et un arrêt maladie n’est pas délivré. Cependant, une opération peut être partiellement prise en charge par votre caisse d’assurance maladie ainsi que votre complémentaire santé. Cette dernière peut participer au remboursement en fonction de votre contrat.

L’abdominoplastie offre de réels bénéfices esthétiques, fonctionnels et même psychologiques au patient. Le confort musculaire du patient ainsi que sa mobilité sont restaurés. Son ventre redevient harmonieux et aplani. La période de convalescence est moins douloureuse et la reprise des activités physiques et professionnelles est encore beaucoup plus rapide. Pour conserver les bénéfices d’une telle intervention chirurgicale, il est conseillé aux opérés, d’avoir une hygiène de vie saine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles