Global Statistics

All countries
647,974,725
Confirmed
Updated on December 1, 2022 5:29 am
All countries
624,504,932
Recovered
Updated on December 1, 2022 5:29 am
All countries
6,640,382
Deaths
Updated on December 1, 2022 5:29 am

Acide salicylique : bienfaits, utilisations et effets secondaires

Connu depuis l’antiquité pour ses propriétés thérapeutiques, l’acide salicylique est aujourd’hui un actif important, aussi bien dans la cosmétique que dans la médecine. Cet acide existe sous plusieurs formes et permet de traiter essentiellement des maladies de la peau. Un nombre important de produits cosmétiques intègrent l’acide salicylique à leur composition. Quelles sont les propriétés essentielles de l’acide salicylique ? Comment les produits contenant cet acide arrivent-ils à corriger les imperfections de la peau ? L’utilisation de l’acide salicylique expose-t-elle à des risques ? Réponses dans cet article.

L’acide salicylique : qu’est-ce que c’est ?


L’acide salicylique est l’un ingrédient extrêmement utilisé en cosmétique. Incolore et provenant de l’eucalyptus, c’est un composant organique ayant la forme d’un cristal. Naturel ou synthétique, l’acide salicylique est utilisé comme actif principal dans la composition de nombreux produits de soin de la peau.

L’action kératolytique est la plus importante de l’acide salicylique qui lui vaut sa réputation. Il est efficace pour faire disparaître les taches superficielles de l’épiderme. Un avantage significatif pour les mélanges à base d’herbes qui sont sujets aux défauts. Il les libère de tout ce qui colle à la surface et irrite la peau.

L’acide salicylique présente d’excellentes propriétés antalgiques et antiinflammatoires et est donc utilisé en médecine. Il constitue même le fondement de l’aspirine.

C’est depuis l’antiquité que les propriétés analgésiques et anti-inflammatoires de l’acide salicylique ont été identifiées. Extraite de la sève du Saule (arbre ou arbuste de la famille des Salicacées) par diverses méthodes, cette substance était autrefois utilisée pour traiter la douleur et la fièvre. Plus tard, il deviendra la source de l’acide acétylsalicylique, connu commercialement sous le nom d' »aspirine« . Ces propriétés analgésiques et anti-inflammatoires s’ajoutent à une longue liste de bienfaits pour la peau, qui font de l’acide salicylique un actif très alambiqué dans la formulation de traitements médicaux, topiques et de produits cosmétiques.

Quelques propriétés de l’acide salicylique

L’acide salicylique possède de nombreuses propriétés qui lui valent sa réputation.

Les plus connues de ces propriétés sont celles kératolytiques, exfoliantes, astringentes, régénérantes, antiseptiques et anti-inflammatoires. Il a également un effet apaisant sur les peaux sensibles et contribue à une réduction de l’inflammation de l’acné. Il agit également comme agent conservateur (pour éviter la prolifération des bactéries dans l’organisme), conditionneur capillaire, antipelliculaire et agent masquant. Il entre dans la formulation de produits de soin de la peau (antiacné, rides) ainsi que de produits capillaires (pellicules).

En résumé, l’acide salicylique intervient dans de nombreux domaines, dont notamment la cosmétique et le traitement des maladies de la peau.

L’acide salicylique et le traitement des imperfections de la peau

L’acide salicylique est un agent puissant et très efficace pour le traitement des peaux imparfaites. Il a un important effet catalytique. Il améliore la qualité de la peau, en assurant l’élimination des cellules mortes qui se sont accumulées à la surface au fil du temps.

L’élimination des points noirs et des comédons est accélérée avec l’acide salicylique. Cet acide a aussi la capacité de réguler la flore bactérienne et d’assurer un renouvellement de la peau. Il n’est pas agressif et a même une action protectrice envers la peau, pour ce qui est des inflammations et des irritations. Il peut également détendre les muscles tendus et apaiser la peau sensible.

L’acide salicylique : quelles utilisations en cosmétique ?

L’acide salicylique agit non seulement sur les peaux grasses à imperfections, mais aussi sur celles à tendance acnéique. Il traite les imperfections suivantes :

  • L’acné ;
  • Les points noirs et les commodores ;
  • Les taches d’hyperpigmentation ;
  • Les grains de peau irréguliers ;
  • Les pores dilatés et autres problèmes de peau.

Parallèlement au traitement de ces imperfections de la peau, l’acide salicylique agit au niveau des glandes sébacées, en vue d’une réduction de la prolifération des bactéries impliquées dans le développement des boutons. Il assure aussi une purification de la peau, puis la laisse propre et fraîche lorsqu’il est mélangé à une lotion de soin de la peau. Pour le traitement des chevelures grasses et pelliculaires, l’acide salicylique se révèle efficace.

Des produits qui contiennent de l’acide salicylique

L’acide salicylique entre dans la formulation d’un nombre important de produits parmi lesquels :

  • Les lotions ;
  • Les crèmes de jour et de nuit ;
  • Les nettoyants ;
  • Les sérums et peelings pour les peaux à tendance acnéique.

Aussi, l’acide salicylique est présent dans certains produits cosmétiques (cosmétiques de couleur), où il a un effet séborégulateur. C’est également un actif primordial dans la composition des produits de soins corporels tels que les crèmes pour les pieds contre les callosités et les cornées, les baumes contre les verrues, les crèmes à raser traditionnelles ou anti-pelliculaires, les lotions capillaires.

En raison de ses propriétés régénératrices, l’acide salicylique constitue une excellente option pour la production de peelings doux et d’exfoliants. Toutefois, il est préférable de consulter un médecin avant d’utiliser ces genres de produits, puisqu’ils contiennent des quantités importantes d’acide salicylique.

Quand utiliser l’acide salicylique ?

Les médicaments qui contiennent de l’acide salicylique sont uniquement destinés à être utilisés sur la peau et sur les yeux.

L’action kératolytique est la plus importante de l’acide salicylique, qui lui permet de traiter les verrues, les cors, les durillons et même les yeux de perdrix. Il existe à cet effet des produits commerciaux tels que Kerafilm®, Verrufilm®, Duofilm®, Pommade M.O. cochon® ainsi que des pansements adhésifs dont la Feuille de saule®, Transvercid®. Leur utilisation se résume à une simple application sur les mains et sur les pieds.

Par ailleurs, par son action antalgique, l’acide salicylique permet un soulagement des douleurs musculaires, tendineuses et ligamentaires. C’est l’exemple du médicament Diprosalic® qui contient de l’acide salicylique. Ce médicament est fréquemment utilisé  pour soigner lichénification (épaississement de la peau) ainsi que les maladies cutanées inflammatoires parmi lesquelles on peut citer le psoriasis, le lichen, et la dermatite séborrhéique.

L’acide salicylique est plus efficace sur les peaux sèches, au niveau des plis et dans les zones pileuses. Cependant, il vaut mieux éviter d’appliquer les pommades contenant cette substance sur les lésions d’ensoleillement.

Quelques contre-indications à l’utilisation de l’acide salicylique

Malgré le fait qu’il puisse être utilisé sur tous les types de peau, l’acide salicylique ne peut pas être utilisé dans certaines situations, pour éviter les complications.

Pour commencer, l’utilisation de l’acide salicylique en combinaison avec d’autres acides à propriétés catalytiques, comme l’acide glycolique et l’acide azélaïque est fortement déconseillée. En effet, cette association peut provoquer une desquamation excessive de l’épiderme.

Ensuite, les personnes qui présentent des lésions sur la peau doivent éviter d’utiliser une crème à base d’acide salicylique. Dans le cas contraire, ces lésions risquent de s’aggraver très rapidement.

Pour les personnes ayant des peaux sensibles, il vaut mieux éviter l’application de l’acide salicylique. Ce type de peau a généralement besoin d’une hydratation douce et d’une exfoliation, qui sont tout le contraire de l’action de l’acide salicylique.

Par ailleurs, la grossesse et l’allaitement n’empêchent pas la femme de se servir de produits contenant de l’acide salicylique.

Utilisation de l’acide salicylique : quels risques ?

En général, même les peaux les plus sensibles tolèrent bien l’acide salicylique. Mais, l’on s’expose à certains risques en utilisant ce produit.

Il est très fréquent de ressentir des inconforts et des picotements lors des premières utilisations régulières de l’acide salicylique. Cette utilisation peut aussi être à l’origine de rougeurs, de décoloration de la peau, surtout chez les personnes avec une peau sensible.

Dans la plupart des cas, ces réactions sont sans conséquences graves et disparaissent généralement après quelques jours. De plus, elles démontrent que le soin agit réellement sur votre peau et favorise le renouvellement cellulaire.

Toutefois, il est conseillé de réduire la quantité et la fréquence d’application des soins de la peau à base d’acide salicylique pour atténuer ces inconforts. Cependant, si les inconforts ne disparaissent pas à la longue et que le corps éprouve de plus en plus de difficultés à accepter le produit, il vaut mieux en arrêter l’utilisation.

L’acide salicylique et la photosensibilité

L’utilisation de l’acide salicylique ne rend pas la peau plus sensible aux rayons du soleil. Ainsi, il est possible d’appliquer une pommade contenant cet acide même lorsqu’on prévoit de sortir en journée. Un écran solaire est absolument requis en cas d’utilisation hebdomadaire de l’acide salicylique. Il servira essentiellement à préserver la peau des éventuelles irritations.

Contrairement à l’opinion publique, l’acide salicylique a même un effet photoprotecteur sur la peau. Cela s’explique par le fait que la gravité des coups de soleil puisse être diminuée après une exposition aux rayons UV.

Vous aimerez aussi :

Related Articles