Accueil Bien-être Acné chez les adultes : causes, traitement et prévention

Acné chez les adultes : causes, traitement et prévention

0
Acné chez les adultes : causes, traitement et prévention
Femme adulte souffrant d'acné

L’acné est une affection de la peau très remarquée chez les adolescents. Cependant, elle touche également les adultes, avec des lésions plus profondes, dont le traitement requiert parfois l’intervention d’un médecin. Quelles peuvent être alors les causes de l’acné à l’âge adulte ? Comment les traiter et comment les prévenir ?

Quelles sont les causes de l’acné chez les adultes ?

Plusieurs facteurs peuvent justifier l’apparition de l’acné chez l’adulte. Ces derniers sont aussi bien génétiques qu’environnementaux. Il s’agit notamment de l’obstruction des pores, des fluctuations hormonales, du stress ou encore de l’hygiène de vie.

Le stress

Le stress est un facteur majeur dans l’apparition de l’acné chez l’adulte. En effet, lorsque nous sommes stressés, le corps libère plusieurs hormones, dont le cortisol. Ces dernières influencent d’une manière ou d’une autre les processus physiologiques comme ceux de la peau. Dès lors, on peut assister à une inflammation dans le corps, une augmentation de la production de sébum et une obstruction des pores. Cela aboutit directement à la poussée d’acné.

De plus, il faut noter que le stress perturbe considérablement l’équilibre hormonal. Cela pourrait également participer à l’apparition de l’acné. Toutefois, la réaction de l’organisme face au stress varie d’un organisme à un autre. Si certaines personnes constatent une apparition, voire une aggravation de leur acné en cas de stress, d’autres par contre restent imperturbables.

L’obstruction des pores

La production excessive de sébum par les glandes sébacées provoque l’épaississement des pores. Elle conduit également à l’accumulation des peaux mortes. Ce mélange désagréable à l’organisme à son tour, est responsable de l’obstruction des pores, d’où l’apparition des points blancs. Avec l’effet des bactéries, ceux-ci s’enflamment et deviennent des boutons rouges avec des pus. Dans certains cas, ils aboutissent à de petits kystes connus sous le nom de nodules.

Les fluctuations hormonales

À l’adolescence comme à l’âge adulte, les hormones sexuelles sont indispensables pour notre développement. Cependant, ces dernières sont enclines à provoquer l’acné. Cela se justifie par l’influence qu’elles exercent sur la production du sébum dans l’organisme. Notons qu’elles déterminent également les différents niveaux d’inflammation de notre peau.

L’insuline

L’insuline intervient dans la régulation de la glycémie. Lorsque ses niveaux sont élevés dans l’organisme, elle peut entraîner une augmentation de la production d’autres hormones, dont les androgènes. Si le rôle de ces dernières est de stimuler la production de sébum, il est probable qu’un excès de sébum obstrue les pores de la peau. Cela peut alors favoriser l’apparition de l’acné chez l’adulte. Il faut souligner que la consommation de certains aliments peut inciter la libération de l’insuline. Il s’agit notamment des repas sucrés et transformés.

Le port du masque

Bien que le masque soit une barrière efficace pour se protéger, il peut entraîner des effets indésirables sur la peau du visage. En effet, il expose cette dernière à une certaine humidité et l’empêche de respirer profondément. Celle-ci réagit, avec un risque élevé de développer certaines bactéries susceptibles de provoquer l’acné. Il est alors recommandé d’adopter une routine de soin dont le but sera de nettoyer la peau. Cela permettra également de limiter les potentielles irritations liées au port du masque.

Le soleil

Exposée au soleil, la peau du visage s’épaissit. Elle perturbe alors l’écoulement du sébum et empêche la formation de la barrière cutanée. Parallèlement, on assiste à l’action des glandes sébacées qui produisent du sébum. En outre, l’inconvénient avec l’acné due au soleil est qu’elle est encline à provoquer des cicatrices sur le corps.

L’hygiène de vie

L’hygiène de vie peut également déterminer l’arrivée de l’acné chez l’adulte. En effet, certaines pratiques au quotidien jouent un rôle important dans la santé de la santé. Entre autres, il s’agit de :

En dehors de ces pratiques peuvent s’ajouter la sédentarité, la consommation des aliments transformés, comme indiqué plus haut. Par ailleurs, il existe encore d’autres facteurs susceptibles d’entraîner l’acné chez l’adulte. C’est le cas des produits de beauté comme les maquillages trop occlusifs et les crèmes peu adaptées à la peau.

Quels sont les traitements de l’acné chez l’adulte ?

Contrairement à l’adolescence, l’acné chez l’adulte est délicate à traiter. Il est alors important d’adapter les soins en fonction du type de peau. Parmi les traitements existants, on retrouve les traitements locaux, les traitements oraux et les traitements naturels.

Les traitements locaux de l’acné

Pour se débarrasser de l’acné, la première solution consiste à suivre un traitement local. Celui-ci consiste à nettoyer le visage le matin et le soir. Pour des résultats probants, il est conseillé d’utiliser un gel nettoyant purifiant. Ce dernier peut être remplacé par un pain de savon ou une lotion micellaire.

En dehors de la routine de nettoyage, le traitement local inclut l’hydratation de la peau à partir d’une crème non comédogène. En alternative à ce produit, il est possible de recourir à un gel matifiant. Le but est de resserrer les pores et de favoriser la production de sébum.

Enfin, il peut être avantageux d’employer un traitement fait de rétinoïdes locaux ou de peroxyde de benzoyle. Ces substances peuvent être substituées par l’érythromycine. Dans un cas ou l’autre, le traitement doit se faire exclusivement le soir et doit être recommandé par un spécialiste.

Les traitements oraux

Le traitement local peut être complété par un traitement oral, selon les prescriptions d’un médecin. Parmi les solutions proposées dans ce cadre, on retrouve les antibiotiques ou les cyclines. Ces dernières sont prescrites pour traiter les acnés inflammatoires. Elles sont aussi recommandées aux adultes qui présentent une certaine allergie face aux crèmes à base de peroxyde de benzoyle.

Le traitement oral peut également impliquer la prise de zinc, notamment lorsqu’il s’agit d’une acné légère. Dans les cas les plus sévères, les médecins préconisent le suivi d’une isotrétinoïne. Celle-ci convient aussi aux personnes chez qui le traitement aux antibiotiques s’est avéré infructueux.

Les traitements non médicamenteux de l’acné

Les traitements non médicamenteux de l’acné sont une alternative aux solutions orales et locales. Ils prennent en compte diverses pratiques dont :

  • L’excision ou l’incision des zones enflammées pour favoriser le drainage du pus ;
  • La microchirurgie : elle vise à extraire les microkystes et les comédons. Elle est très indiquée pour compléter les traitements médicamenteux, notamment dans le cas des acnés rétentionnelles ;
  • Les méthodes de correction des cicatrices : elles ne s’effectuent qu’une seule fois. Il peut s’agir d’une photothérapie, d’une cryothérapie ou d’un micro greffe de peau ;
  • Les soins cosmétiques : ils sont essentiels pour maximiser les résultats des traitements appliqués.

Les traitements naturels de l’acné

Il existe de nombreux traitements naturels qui se sont avérés efficaces dans la guérison de l’acné chez l’adulte. Parmi ceux-ci, on peut citer :

La tomate 

Cette plante potagère est riche en vitamines antioxydantes et en minéraux. Pour l’utiliser, il suffit de la hacher finement et de l’appliquer sur le visage pendant environ 20 minutes. Ensuite, il faut la rincer.

La bardane

La bardane possède des propriétés antimicrobiennes. Elle peut être utilisée soit localement en l’appliquant sur le bouton à l’aide d’un coton-tige, soit par voie orale en avalant quelques gélules.

Le miel 

Comme la tomate, le miel est un puissant allié dans la lutte contre l’acné en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. Pour une utilisation plus efficace, mélangez deux cuillères à café de miel avec une cuillère à café de bicarbonate de soude. Appliquez ensuite le mélange sur les zones touchées, massez délicatement pendant environ 5 minutes, puis rincez.

Le gel d’aloe vera

En plus de ses vertus anti-inflammatoires, l’aloe vera est également un puissant antiseptique. Il peut être utilisé pour traiter l’acné chez l’adulte en inhibant la prolifération des bactéries responsables. Pour l’utiliser correctement, mélangez une cuillère à café de gel pur d’aloe vera avec deux cuillères à café d’huile de nigelle. Appliquez ensuite le mélange sur les zones affectées.

Les huiles essentielles 

Certaines huiles essentielles constituent un remède efficace contre les boutons. Il s’agit notamment de l’huile essentielle Tea Tree. Pour s’en servir, il suffit d’en ajouter une goutte à la crème habituellement utilisée. En dehors de cette huile, il en existe encore qui peuvent être utilisées pour l’acné. C’est le cas de l’huile essentielle de lavande et de l’huile essentielle de Manuka. Toutefois, parmi ces dernières, il y en a qui sont proscrites aux femmes enceintes. Par conséquent, il est important de demander l’avis d’un médecin avant toute utilisation.

Comment prévenir l’acné chez l’adulte ?

Pour lutter efficacement contre l’acné, il est important de respecter certaines règles au quotidien. Entre autres, vous devez vous protéger du soleil, notamment lorsque celui-ci apparaît de façon prolongée. Il est aussi conseillé de nettoyer la peau à partir de certains produits. Ceux-ci doivent être adaptés à votre peau et être en mesure de déboucher vos pores et d’unifier votre teint.

Dans la même veine, vous devez accorder une attention particulière à l’application de votre maquillage. À cet effet, il faut éviter d’empiler les couches sur le visage au risque d’asphyxier votre peau. De plus, avant le coucher, vous devez vous débarrasser de votre maquillage afin d’aider la peau à se régénérer.

Par ailleurs, il est recommandé de limiter l’usage des gommages agressifs et d’éviter de percer les boutons apparus. Autrement, l’infection risque de s’étendre à d’autres parties. Tout en réduisant la consommation d’alcool et de tabac, vous devez accorder la priorité aux aliments riches en antioxydants et en fibres. Ceux-ci peuvent s’accompagner de repas pourvus en zinc et en vitamines A, B6 et C.