Global Statistics

All countries
592,487,828
Confirmed
Updated on August 11, 2022 4:23 am
All countries
562,577,689
Recovered
Updated on August 11, 2022 4:23 am
All countries
6,446,278
Deaths
Updated on August 11, 2022 4:23 am

Acouphènes pulsatiles : comment soigner les oreilles ?

L’acouphène pulsatile est une maladie rare de l’oreille. C’est une affection qui a pour cause la non ou la mauvaise circulation sanguine dans et autour des oreilles. Contrairement aux autres types d’acouphènes qui existent, les acouphènes pulsatiles se manifestent notamment par des sons qui sons synchronisés sur ceux des battements du cœur. Les malades entendent ces légers bruits généralement d’une oreille, mais il arrive que les deux oreilles soient affectées par la maladie. Bien que les acouphènes pulsatiles ne soient pas inquiétants, ils peuvent engendrer des complications. Voici tout ce qu’il y a à savoir à leur sujet et comment soigner les oreilles malades.

De quoi s’agit-il ?

Les acouphènes sont un trouble de l’audition qui se caractérise par la perception d’un son dans l’oreille. Ces bruits entendus, qui n’ont aucun lien avec l’environnement réel du malade prennent plusieurs formes : bourdonnements, sifflements ou grincements. On parle d’acouphènes subjectifs lorsque ces bruits « bizarres » ne sont perceptibles que par la personne concernée.

Contrairement, les acouphènes objectifs sont relatifs aux bruits réels émis à l’intérieur du corps et qui peuvent être perçus aussi bien par la personne malade que par toute autre personne. C’est dans cette catégorie que se retrouvent les acouphènes pulsatiles, des troubles auditifs qui s’apparentent aux battements cardiaques.

En fait, l’acouphène pulsatile est un bruit parasite, parfois répétitif qui est perceptible dans l’oreille du patient et qui se manifeste de façon rythmique (qui semble battre la mesure). Les pulsations ressenties ou entendues sont synchrones avec les battements du pouls qui sont liés aux flux sanguins.

Ces mêmes bruits peuvent être entendus par un spécialiste à l’aide d’un stéthoscope. Les acouphènes pulsatiles sont des bruits internes qui sont caractérisés par leur aspect unilatéral, c’est-à-dire qu’ils ne sont généralement perçus que dans une oreille.

Quelles sont les causes possibles des acouphènes pulsatiles ?

En général, les acouphènes ne présentent souvent aucune cause identifiable : ils apparaissent et disparaissent de façon spontanée. Cependant, en ce qui concerne particulièrement les acouphènes pulsatiles, ils sont probablement liés à un facteur qui est tout de même difficile à établir.

La plupart des cas sont provoqués par une modification (diminution) du flux sanguin dans les vaisseaux situés au niveau des oreilles et aux alentours. La première explication à cette baisse d’alimentation sanguine peut être une augmentation de la circulation sanguine dans votre corps.

C’est ce qui se produit à la suite d’une grossesse, d’une activité physique intense, de la consommation de certains médicaments ou dans le cas d’une anémie. La deuxième cause probable à l’origine des acouphènes pulsatiles est l’irrégularité des vaisseaux sanguins.

Même si cela est assez rare, il arrive que certains vaisseaux de forme irrégulière accélèrent anormalement l’écoulement du sang. La conséquence immédiate est que ce phénomène génère plus de bruit que dans une situation normale. De même, des artères bouchées ou bloquées peuvent être des facteurs responsables d’acouphènes pulsatiles.

C’est le cas lorsque vous souffrez d’athérosclérose qui provoque une mauvaise circulation sanguine par dépôt de graisse dans les artères. D’autre part, les perforations du tympan ou les bouchons de cérumen sont des troubles qui accentuent les bruits internes et votre perception du sang qui circule.

Les maladies telles que l’hypertension intracrânienne, l’hyperthyroïdie, les tumeurs de la tête ou du cou sont autant de causes à l’origine des acouphènes pulsatiles.

Symptômes et manifestations des acouphènes pulsatiles ?

Acouphènes femme
Woman is covering her ears with hands and suffering from tinnitus

Les acouphènes pulsatiles représentent la perception de bruits à l’intérieur d’une ou des deux oreilles. Leurs symptômes sont donc ces bruits qui se manifestent soit par des bourdonnements, des soufflements, des grincements, des grésillements ou des sifflements. En plus de ces sons, on distingue également les bruits qui se font entendre au rythme des battements du cœur (sous l’effet du sang qui circule).

Dans les cas les plus graves, la personne malade peut se plaindre des maux de tête, des vertiges, des douleurs au cou ou autour de la tête, etc., mais ce n’est pas tout ! Les acouphènes pulsatiles, tels que décrits, peuvent engendrer de nombreux désagréments dans la vie de la personne affectée.

En effet, toute personne souffrant de ce mal se retrouve dans une situation de gêne ou d’inconfort constant. La répercussion immédiate est que cette maladie va négativement impacter sa vie socioprofessionnelle. Ainsi, les autres symptômes que vous pourrez observer en cas d’acouphène pulsatile sont :

  • l’auto-isolation de la personne malade ;
  • les sautes d’humeur ;
  • les troubles de sommeil ;
  • la sensation d’être constamment la tête en l’air, etc.

En dépit de leur caractère insignifiant, ces conséquences des acouphènes pulsatiles peuvent constituer un handicap dans la vie de la personne concernée. C’est pour cette raison qu’il est impérieux de prendre en charge la maladie pour mettre fin à aux effets secondaires désagréables.

Quels traitements contre les acouphènes pulsatiles ?

La plupart des acouphènes pulsatiles sont des affections bénignes. Les patients s’en remettent tous seuls sans le moindre traitement. Toutefois, lorsque les bruits persistent, une prise en charge est indispensable pour s’en débarrasser. Les médecins utilisent à cet effet une méthode assez pratique : le traitement proposé est basé sur la cause sous-jacente qui a été identifiée.

Il existe donc autant de traitements contre acouphènes pulsatiles que de causes probables identifiées. Par exemple, si après le diagnostic, il est établi que les bruits dans l’oreille sont causés par une pression artérielle élevée ou hypertension artérielle, la prise de médicaments dédiés à ce trouble suffit pour guérir.

De même, si cela est dû à une grossesse, il devrait y avoir une amélioration après l’accouchement. Certaines causes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Dans ce cas, le spécialiste ORL pourra vous indiquer la méthode la plus adaptée.

En plus de ces traitements sur mesure pour soigner les acouphènes, les médecins recommandent également aux malades d’adopter quelques changements liés au mode de vie. Il s’agit de pratiquer régulièrement une activité sportive, d’arrêter de fumer, d’éviter au maximum les situations de stress, de manger sain et équilibré, d’adopter un régime pauvre en sodium, etc.

Par ailleurs, lorsqu’il n’y a pas de cause ou lorsque cette dernière est difficile à identifier, le traitement des acouphènes pulsatiles repose sur une thérapie. Il s’agit d’aider le patient à mieux gérer la situation, ce qui consiste à apprendre à son cerveau comment ignorer ces bruits dans les oreilles. La sophrologie par exemple est l’un des moyens les plus efficaces en ce sens.

Vous aimerez aussi :

Related Articles