Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Alice Detollenaere : une lutte à vie contre le cancer du sein

Le cancer du sein est une maladie redoutable. En France, elle touche 1 femme sur 8. Et chaque année, près de 60 000 nouveaux cas sont diagnostiqués selon les statistiques de la Ligue contre le cancer en 2018. Cette maladie est encore la cause de 12 000 décès en 2021. Mais, il faut bien admettre que sur 15 ans, le taux de mortalité qui lui est associé a significativement baissé. Et ceci, à cause des combats que mènent des organismes, mais aussi des personnes comme Alice Detollenaere.

En savoir plus sur Alice Detollenaere

Alice Detollenaere est une mannequin française née le 22 mai 1987 en France et plus précisément à Dijon. Elle connut une enfance modeste marquée par un père absent. Mais, elle fut élevée par une mère aimante et son beau-père qu’elle considère comme son père.

Elle obtint un baccalauréat L, décroche du travail dans une agence d’hôtesses d’accueil avant de devenir mannequin puis miss Bourgogne 2010-2011. Elle représenta alors sa région pour le concours miss France, mais ne fut malheureusement pas l’heureuse élue.

La compagne du célèbre ex-nageur professionnel Camille Lacourt, belle-mère de sa fille Jazz et mère de son fils Junior a dû surmonter il y a quelques années, une​ bien terrible​ épreuve. Celle d’un cancer qui est apparu alors que sa vie suivait un cours plutôt normal. À partir de ce moment, c’est une lutte à vie qu’Alice Detollenaere entama contre le cancer du sein.

Le combat d’Alice Detollenaere contre le cancer du sein

À l’âge de 32 ans, l’ancienne miss Bourgogne a été diagnostiquée d’un cancer du sein. Cette section relate son aventure depuis la découverte de la maladie jusqu’à ce jour.

La découverte de la maladie par Alice Detollenaere

Tout est parti d’une autopalpation mammaire faite distraitement et par hasard en août 2019, un soir d’été, dans sa salle de bain. C’est ce que l’on retient des récits de la jeune femme tirés de son livre « Guérie par ton amour ».

Elle raconte qu’elle a passé son bras gauche derrière sa tête et qu’elle a commencé son examen. Ceci, avec le bout des doigts de sa main droite. Elle a cru soudain déceler une petite boule dans les seins, ce qui stoppa systématiquement son auto examen.

Elle en parle ensuite à une amie qui l’encourage à consulter un médecin ; ce qu’elle finit par faire. Celui-ci lui prescrit une mammographie puis une biopsie (prélèvement et analyse d’un fragment de tissu). Il la rassure qu’elle n’a pas le profil pour un cancer et lui dit qu’il en était sûr à 99 %. 

Malheureusement, la suite lui donna tort… Pour plus de sûreté, elle contacte un autre médecin qui semble beaucoup plus pessimiste et qui lui annonce que son problème n’est pas bénin. C’était en octobre 2019. C’était horrible à envisager, mais la miss Bourgogne 2010 admet très rapidement qu’elle est atteinte d’un cancer du sein !

Mais d’où vient le cancer du sein d’Alice Detollenaere ?

Jusqu’à ce jour, aucun scientifique n’a encore plus diagnostiqué la cause précise d’un cancer. Cependant, de nombreux facteurs peuvent en être à la base​. L​es plus importants sont le tabac, le surpoids, l’alcool, les infections virales et bactériennes… et puis l’hérédité.

Dans le cas de l’ex-miss Bourgogne, il faut bien remarquer qu’elle présente des antécédents familiaux. En l’occurrence, sa tante maternelle a souffert de ce mal et en est morte à l’âge de 42 ans. Sa mère elle n’en est pas décédée, mais elle aussi a connu le cancer des poumons.

L’annonce de sa guérison

Alice Detollenaere avait attendu assez longtemps avant d’annoncer sa maladie à ses proches. Finalement, elle l’a dit à une de ses sœurs, puis à sa mère… Mais, c’est le 8 janvier 2020 qu’elle l’a faite officiellement. Ceci, à l’occasion d’un post sur Instagram, réseau social où elle est suivie aujourd’hui par près de 30 000 personnes. 

À partir de cet instant, la jeune femme n’a pas arrêté de tenir ses proches au courant de l’évolution de sa santé. Elle rencontre plusieurs spécialistes pour avoir leurs avis respectifs. Elle a finalement été soignée à l’Institut Cury, et les médecins lui apprirent qu’il fallait qu’elle envisage une ablation du sein gauche. 

Son compagnon pensait que cette nouvelle la déstabiliserait, mais au contraire, elle en était soulagée. Et un mois après l’avoir fait (ablation du sein + reconstruction directe), la conjointe de Camille Lacourt annonce fièrement à ses proches, sa victoire contre le cancer du sein.

Un traumatisme qui continue pourtant…

Alors qu’elle participait au programme Fraîche sur YouTube, la jeune femme a confié sur sa maladie de l’incompréhension et de la colère quand le diagnostic est tombé. Selon elle, ce n’est pas le genre de nouvelles qu’on s’attend à recevoir alors qu’on est plein de vie… Elle était véritablement désespérée, surtout à cause des nombreux projets en cours dans sa vie.

En particulier, sa relation avec son conjoint l’ancien nageur devenait à peine sérieuse et elle venait d’emménager avec lui. Ses pensées sont immédiatement allées vers ce dernier et… il fallait qu’il parte. Cette décision était la conséquence de la honte qui s’est emparée d’elle. Elle semblait porter une malédiction… En gros, ce diagnostic a eu sur Alice Detollenaere un effet dévastateur.

Aujourd’hui, la compagne de Camille Lacourt est en rémission. Son traumatisme est pourtant loin de s’arrêter si on compte en plus la perte de ses proches en un laps de temps. Elle craint en permanence le retour d’une tumeur. Et surtout les résultats de la génétique qu’elle a reçue dernièrement sont loin d’être rassurant.

Dans la Story qu’elle a faite sur Instagram le mercredi 20 octobre 2021, on pouvait y voir les résultats de ces examens. Ces derniers soulignent la présence d’un gène altéré dans son corps. Ce qui signifie que la maladie peut revenir à tout moment. Sur ce, elle confie être « mitigée ». 

L’ablation du deuxième sein en vue

À la suite des résultats de la génétique, Alice Detollenaere envisage désormais d’éradiquer toutes les possibilités de vivre à nouveau l’expérience du cancer. Pour cela, se faire retirer son deuxième sein est de plus en plus une évidence pour la compagne de Camille Lacourt.

Selon elle, cela ne doit pas être si terrible puisque de nombreuses autres l’ont fait avant elle. Plus particulièrement, elle cite le cas de la célébrité Angelina Jolie. Elle pense aussi que cela serait plus facile désormais alors qu’elle a déjà une première expérience. Et pour finir, elle rajoute que la césarienne pendant l’accouchement de son fils a été bien plus difficile que l’ablation d’un sein.

Elle semble donc décidée à aller de l’avant sur cette voie. Et pourquoi pas, en cas de besoin, retirer aussi ses ovaires… Elle finit en disant que le combat contre la maladie n’est pas terminé. Et oui, cette phrase pleine de sens prend en compte de nombreuses autres actions à venir.

Les engagements d’Alice Detollenaere pour lutter contre le cancer du sein

Après avoir perdu son beau-père et sa tante suite à un cancer et après s’être battue aussi plusieurs années contre le cancer du sein, la compagne de Camille Lacourt est résolue à lutter contre l’une des maladies les plus dévastatrices et traumatisantes qu’elle connaisse. 

Elle souhaite prêter main-forte à toutes celles qui vivent ou qui vivront la même situation qu’elle. Et ceci, à travers de nombreux engagements.

Ne pas se faire refaire la poitrine

Le premier engagement d’Alice Detollenaere concerne son propre physique. Certes, elle a connu une reconstruction directe après son opération. Ce qui veut dire qu’elle n’a jamais vécu un seul jour sans seins. Toutefois, il était encore question de subir une nouvelle chirurgie, cette fois-ci, esthétique pour améliorer sa poitrine.

Après une lourde réflexion ayant duré plusieurs mois, la jeune maman a décidé de ne pas faire ce qui reviendrait à nettoyer toutes les traces de ce fléau ravageur. Elle ne voudrait jamais oublier cet épisode de sa vie afin de toujours garder à cœur son combat contre le cancer du sein. 

Partager son combat contre le cancer du sein

À l’occasion du mois consacré au cancer du sein : « l’octobre rose », la c​hérie de Camille Lacourt a décidé de raconter son histoire et de la partager. Ainsi, elle relate de nombreuses informations sur les réseaux sociaux en l’occurrence sur son compte Instagram. Même ses actions post-cancers sont divulguées. En dehors de cela, son livre « Guérie par ton amour » paru le 12 octobre 2021 et son blog Notabooks font partie des outils qu’elle utilise le plus.

Soutenir de nombreuses initiatives contre le cancer

Alice Detollenaere impliquée à fond dans le combat contre le cancer du sein est consciente de la portée de sa voix. Tout d’abord célèbre mannequin, puis compagne d’une célébrité aussi, elle compte bien utiliser son impact social dans la lutte contre cette maladie de femmes.

Dans ce sens, elle souhaite entre autres soutenir de nombreux autres projets qui militent dans le même sens qu’elle. Par exemple, elle officie comme ambassadrice de la campagne « Tout n’est pas rose » de l’Institut Gustave Roussy lancée le même mois d’octobre 2021.

Aussi, elle incite régulièrement ses abonnés sur les réseaux sociaux à soutenir les recherches contre le cancer. Chose qu’elle a également décidé de faire. Elle a en outre convaincu son conjoint de participer au défi « Stars à nu » sur la chaîne de télévision TF1 le vendredi 5 février 2021.

Il s’agissait d’un défi où 7 s​​tars ont accepté de se mettre nues pour la cause du cancer de la prostate. Selon l’ex-champion du monde en natation, la phrase de sa compagne qui l’aurait convaincue serait : « Qui de mieux que toi pour le faire ? »

Encourager l’autopalpation mammaire et les diagnostics médicaux

Cancer du sein : symptômes et auto-examen – © Crédit : informationhospitaliere.com

L’un des points clés sur lequel porte le combat de la maman du jeune junior, c’est l’autopalpation des seins​. Cela ​représente l’une des méthodes de diagnostic les plus faciles et les plus fiables. ​C’est censé permettre de déceler environ le tiers des cancers du sein

Toutefois, Alice Detollenaere dit à toutes les femme​s,​ quel que soit leur âge qu’il est important qu’elles se fassent dépister tous les ans. Ceci, chez un professionnel de la santé. En effet, plus la maladie est détectée tôt, mieux elle se soigne et les formes graves sont ainsi prévenues.

Et la bonne nouvelle, c’est que le cancer du sein, la cause pour laquelle se bat Alice Detollenaere est celui qui guérit le mieux !

Vous aimerez aussi :

Related Articles