Global Statistics

All countries
623,891,251
Confirmed
Updated on October 4, 2022 2:44 pm
All countries
602,590,214
Recovered
Updated on October 4, 2022 2:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 2:44 pm

Allergie au soleil : comment se soulager ?

Encore appelée lucite estivale, l’allergie au soleil est observée souvent après les premières expositions au début de l’été et au printemps. En effet, elle survient au contact des radiations émises par l’ultra-violet A (UVA), et parfois lors de l’utilisation de certaines gammes de crèmes solaires. Affectant plus d’une personne sur dix, l’allergie au soleil peut s’avérer handicapante au quotidien. Cependant, il existe de nombreuses solutions pour se débarrasser de ces démangeaisons et éviter toute réaction. Comment soulager efficacement une allergie au soleil ?

Allergie au soleil : définition

L’allergie au soleil peut être définie comme une réaction de la peau, après avoir été exposée aux rayons UV du soleil. En effet, on distingue principalement quatre différents types d’allergies au soleil :

  • Lucite estivale bénigne (LEB)

Apparaissant comme la forme la plus observée d’allergie au soleil, la lucite estivale bénigne dure des jours, mais réduit avec la survenue du bronzage. Elle réapparait chaque année, lorsque la peau est toujours exposée au soleil. C’est pour cela qu’il est recommandé de mettre en place des moyens de prévention. Il est préférable de ne pas s’exposer au soleil ou en cas de nécessité de sortir, porter des vêtements capables de garantir votre protection.

Si vous êtes confronté à une exposition solaire, optez pour des crèmes solaires avec un indice de protection élevé. Toujours dans le cadre de la prévention d’une allergie au soleil, vous pouvez utiliser des compléments alimentaires Doriance, pour donner un bel aspect bronzé à la peau.

  • Lucite polymorphe

Ce type d’allergie au soleil se manifeste comme la lucite estivale bénigne, mais à la suite d’une courte exposition solaire. A l’ombre, la lucite polymorphe disparaît, mais par la suite, elle devient chronique.

  • Photosensibilisation

Il s’agit d’une réaction observée à la suite de l’utilisation de certains produits cosmétiques, plantes ou encore médicaments. Ces différentes substances sont susceptibles d’être à l’origine d’une intolérance solaire transitoire, et donc la photosensibilisation.

  • Urticaire solaire

L’urticaire solaire se traduit par un gonflement local au niveau des parties qui ont été au contact du soleil. Elle est rare, et est à l’origine des démangeaisons, des maux de tête, d’accélération du rythme cardiaque et des sensations de brûlure.

Allergie au soleil : personnes à risque et signes ?

L’allergie au soleil peut survenir chez tout individu qui s’expose au soleil (principalement ceux qui vivent dans les régions méditerranéennes). Cependant, elle survient plus chez les personnes aux phototypes clairs en Europe. En outre, elle affecte plus les femmes à peau claire, âgées entre quinze et quarante ans.

Par ailleurs, l’allergie au soleil touche moins le visage, mais affecte plus les parties suivantes : jambes, cou, bras, épaules, décolleté. Voici les signes qui prouvent que vous êtes allergique au soleil :

Ces symptômes commencent douze heures, deux ou trois jours qui suivent le premier contact, et provoquent :

  • Des sensations de brûlure ;
  • De fortes démangeaisons ;
  • Des maux de tête ;
  • De la fatigue.

Les boutons et les démangeaisons s’atténuent après cinq à quinze jours, mais ils surviennent à nouveau chaque année, et peuvent même s’aggraver.

Allergie au soleil : quels moyens de protection ?

Plusieurs astuces permettent de prévenir l’allergie au soleil, mais l’on ne peut s’assurer de leur efficacité à 100%, en raison de la réaction qui est spécifique à chaque personne. Néanmoins, ces moyens de prévention ont fait leurs preuves chez de nombreuses personnes ayant été atteintes de la lucite estivale bénigne.

  • Ne vous exposez pas

Évitez de vous exposer aux heures où les rayons UV sont plus intenses (entre douze et seize heures, en région métropolitaine française pendant l’été). Portez aussi des vêtements clairs et légers (T-shirt, lunettes de soleil avec anti-filtre UV, chapeau dont les bords sont larges, pantalon ample), afin de faire écran.

  • Préférez les zones d’ombres

Lors de vos sorties ou de la réalisation des activités en plein air, il est préférable de rester dans les zones marquées par les ombres. Notez cependant que le parasol n’assure pas complètement votre protection contre les rayons UV.

  • Assurez votre protection à l’aide d’un écran solaire

Utilisez des crèmes solaires à large spectre dont l’indice de protection est élevé contre les UVA et UVB. Il faut renouveler l’application chaque deux heures, pour garantir la protection de votre peau contre le soleil durant la journée. A cet effet, il est crucial de bien choisir votre crème solaire pour éviter tout autre risque allergique. Certaines personnes ne supportent par exemple pas les crèmes aux filtres solaires organiques. Il faudra opter dans ce cas pour celles aux filtres minéraux.

  • Prenez des compléments alimentaires

Il est possible d’ajouter aux moyens de prévention énumérés, des complémentaires alimentaires. En effet, l’utilisation d’un complément alimentaire comme Doriance, deux à trois heures avant les premières expositions, permet le renforcement de la peau et sa préparation aux rayonnements solaires, limitant ainsi le risque d’allergie au soleil. De plus, la vitamine D peut être d’une aide précieuse dans le cadre d’une allergie au soleil. Demandez conseil auprès de votre médecin pour en savoir plus.

  • Commencez à vous exposer au soleil progressivement

Il est important de vous habituer à l’exposition solaire progressivement. Commencez à vous exposer sur de courtes durées (vingt ou trente minutes le premier jour), et ensuite augmentez petit à petit dès le printemps.

Allergie au soleil : quelles solutions pour se soulager ?

En cas d’apparition des plaques suite aux expositions solaires, de démangeaisons et toute autre manifestation de l’allergie au soleil, vous pouvez avoir recours à de multiples solutions pour vous soulager.

  • Soin anti-démangeaisons

Il suffit d’appliquer un soin anti-démangeaisons sur les parties affectées à plusieurs reprises par jour. Il est accessible en parapharmacie ou pharmacie sans ordonnance.

  • Traitement à base d’antipaludéens de synthèse

Le dermatologue peut aussi vous indiquer un traitement à base d’antipaludéens de synthèse. Vous aurez à en prendre quelques jours avant de vous exposer au soleil, et tout au long de la durée de l’exposition.

  • Antihistaminiques

Consultez votre médecin afin de discuter d’une éventuelle prescription des antiinflammatoires ou d’antihistaminiques avec lui. Ceci, dans l’optique de vous soulager des douleurs et rougeurs engendrées par l’allergie. Il convient de signaler que les antihistaminiques ont pour mécanisme d’annuler les effets de l’histamine, une molécule que produit l’organisme dans le cadre d’une réaction allergique.

  • Puvathérapie

En dernier recours, vous pouvez essayer la puvathérapie : il s’agit d’un traitement par divers rayonnements qui se déroule en cabinet. Autrement dit, le médecin vous fait prendre un médicament photosensibilisant et deux heures après, il émet sur vous des rayons UVA à faible dose. Pour obtenir des résultats, il faut près de quinze séances, en raison de deux ou trois par semaine.

Vous aimerez aussi :

Related Articles