Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Alopécie : définition, causes, symptômes et traitements

Le corps humain perd quotidiennement des poils et des cheveux. Heureusement, ces derniers sont vite remplacés par de nouvelles repousses. Il arrive toutefois que la chute de poils ou de cheveux soit assez importante et rapide. L’alopécie est ainsi un terme générique désigné pour définir cette perte, mais aussi l’amincissement des cheveux et même la calvitie totale. Découvrez un peu plus sur le sujet dans le texte qui suit.

Généralités sur l’alopécie

Cette perte anormale des cheveux peut se produire d’une manière aiguë ou chronique. En outre, l’alopécie peut ne concerner qu’une zone bien précise du cuir chevelu ou de tout son ensemble.

La croissance du follicule pileux

 Il faut savoir que la phase de croissance de chaque follicule est entre 2 à 6 ans. Cette dernière comprend alors trois phases :

  • la phase de croissance du follicule pileux ou phase anagène avec des cheveux qui croissent de 1 cm par mois
  • la phase caragène qui correspond à l’arrêt de croissance du follicule, car la racine du cheveu n’est plus nourrie
  • la chute d’une centaine de cheveux par jour ou la phase télogène où les cheveux morts se trouvent remplacés par de nouveaux cheveux

La perte est dite anormale lorsqu’elle est estimée à plus de 100 cheveux par jour sur plusieurs mois.

Le développement du follicule pileux

Le développement de chaque follicule pileux s’effectue d’une manière indépendante des autres. En effet, chaque individu dispose de différentes hormones qui contribuent à sa croissance. Ce sont également ces dernières qui favorisent la chute de cheveux.

À titre d’information, les hormones qui ralentissent la croissance des follicules présentent des taux plus importants chez les hommes que chez les femmes. Il s’agit des dihydrotestostérones. C’est alors pour cette raison que la calvitie est plus fréquente chez l’homme.

Les causes de l’alopécie que vous devez connaître

Différentes raisons peuvent être à l’origine de l’apparition de l’alopécie. Cependant, trois causes principales peuvent être avancées dans la mesure où elles sont assez fréquentes.

La calvitie ou l’alopécie androgénique

Cette forme d’alopécie se manifeste surtout chez l’homme. Elle présente les caractéristiques suivantes :

  • c’est la cause la plus connue de la chute des cheveux
  • elle est souvent héréditaire
  • elle touche des zones bien délimitées en apparaissant en premier au niveau des zones des fronts et des tempes
  • l’alopécie s’étend ensuite au haut du crâne pour qu’il ne reste plus de cheveux que sur les côtés et l’arrière de la tête.
  • Cette perte de cheveux atteint aussi les femmes, mais cette forme est beaucoup plus rare et plus lente.

L’effluvium télogène

Cette cause correspond à une chute de cheveux aiguë et importante. À cet effet, elle est le plus souvent liée à un contexte psychologique particulier. Cependant, l’effluvium télogène est plutôt facile à détecter :

  • l’alopécie peut se produire lors d’une période de stress
  • elle peut également coïncider avec la période après accouchement ou en post opératoire
  • la perte de cheveux touche toute la superficie du crâne, donc absence de plaques d’alopécie
  • le cuir chevelu reste normal
  • l’alopécie se termine le plus souvent d’une manière favorable, car les cheveux repoussent dans un second temps

La pelade

Cette dernière causese présente à travers diverses particularités bien précises. À cet effet :

  • l’alopécie est localisée à un endroit bien défini du cuir chevelu
  • elle peut aussi couvrir l’ensemble des follicules pileux
  • les cheveux périphériques à la pelade sont très courts
  • la repousse se produit en quelques mois, avec parfois des récidives fréquentes de chute de cheveux
  • le plus souvent, la pelade est associée à certaines maladies auto-immunes

En ce qui concerne les femmes, les causes de la perte de cheveux sont également nombreuses. À cet effet, il peut être cité :

  • les changements hormonaux liés à la grossesse, à l’accouchement, à la ménopause ou à des troubles endocriniens
  • le stress, tout comme la fatigue, le surmenage ou les chocs émotionnels
  • les effets secondaires occasionnés par des traitements médicaux ou la prise de certains médicaments
  • la présence massive de pellicules grasses qui étouffent le follicule pileux
  • certaines maladies de la peau ou des lésions et cicatrices
  • le vieillissement qui entraîne une diminution de la production d’éléments vitaux à la santé des cheveux.

Les autres causes fréquentes de l’alopécie

Les autres causes identifiées pouvant entraîner l’alopécie se rapportent surtout au follicule pileux. Cela concerne primairement le défaut de production de celui-ci à cause de :

  • la carence en fer
  • la malnutrition
  • les causes endocriniennes pour l’alopécie androgénique avec la dysthyroïdie
  • Les origines toxiques comme la prise d’oestroprogestatif et surtout la chimiothérapie
  • certaines affections comme les teignes ou le lupus

Toutefois, d’autres facteurs interviennent également tout en conditionnant le niveau de la chute de cheveux :

  • l’hérédité
  • les hormones qui assurent la croissance des cheveux
  • l’hygiène de vie au quotidien
  • la radiothérapie de la tête souvent utilisée pour lutter contre le cancer qui provoque toujours une perte de cheveux

La destruction du follicule pileux provoque également l’alopécie. Plusieurs facteurs peuvent entraîner un tel phénomène :

  • quelques causes en relation avec les maladies auto-immunes comme la sclérodermie
  • certains agents infectieux dont les plus connus sont la syphilis, les teignes ou l’infection VIH
  • des causes physiques qui peuvent se produire après une brûlure ou un traumatisme.

Enfin, l’alopécie peut aussi résulter d’une anomalie de la tige pituitaire. C’est une glande endocrine qui assure la production de nombreuses hormones importantes. Les origines d’une telle anomalie peuvent se déclencher en raison de causes génétiques, dont l’aplasie cutanée, une maladie assez rare de la peau. Il y a aussi les causes acquises, dont les tics d’arrachage qui finissent par casser les cheveux.

Traitements et prévention de l’alopécie

Si la chute de cheveux est temporaire, aucun traitement spécifique n’est prescrit. Une alimentation saine et un repos suffisant permettent généralement d’éliminer la fatigue et le stress. Normalement, la situation se rétablit progressivement.

Toutefois, il n’est pas facile de prévenir les différents types d’alopécie, même les plus fréquents. Heureusement, vous pouvez ralentir ou stopper la chute ou la perte de cheveux. Tout comme cela, une nouvelle croissance de cheveux est tout à fait possible.

À cet effet, des médicaments sont disponibles pour favoriser la repousse des cheveux. Cependant, il est conseillé d’avoir une certaine connaissance de base pour pouvoir juger de leur efficacité. Par conséquent, il faut accepter que :

  • certains médicaments ne sont pas recommandés pour tous les individus victimes d’alopécie
  • les médicaments sont efficaces pour la repousse des cheveux jusqu’à un certain point et pour certaines personnes
  • la repousse complète n’est valable que pour un petit nombre de victimes
  • celle-ci n’est effective que pour la chute d’un petit nombre de cheveux
  • certains médicaments ne sont pas indiqués pour les femmes enceintes
  • pour les cas les plus graves, le recours à des médicaments sous forme de pilules ou de lotions après consultation d’un spécialiste ou d’un médecin est indiqué
  • enfin, il est fortement recommandé de démarrer les traitements le plus tôt possible pour éviter une perte de cheveux assez importante.

Les corticostéroïdes quant à eux s’utilisent pour stopper certains types de chutes de cheveux. Ainsi, une injection est recommandée pour les cas moins graves de pelade. Ceux qui sont tenaces requièrent néanmoins un traitement spécial. Il consiste à engendrer volontairement une réaction allergique en intervenant sur le cuir chevelu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles