Accueil Bien-être Amande: valeurs nutritionnelles, bienfaits et contre-indications pour la santé

Amande: valeurs nutritionnelles, bienfaits et contre-indications pour la santé

0
Amande: valeurs nutritionnelles, bienfaits et contre-indications pour la santé
Amandes dans une petite assiette

Les amandes font sans aucun doute partie des noix les plus appréciées au monde. Elles ont une valeur nutritive très élevée, avec une multitude d’antioxydants, vitamines et minéraux. Beaucoup de personnes reconnaissent que les amandes sont bonnes pour la santé, sans vraiment connaitre la liste des bienfaits de cet aliment. Quelle est la valeur nutritionnelle de l’amande ? Quels sont ses bienfaits ? Quelles sont les contre-indications associées à la consommation de l’amande ?

Quelle est la valeur nutritionnelle de l’amande ?

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, l’amande n’est pas une noix. Il s’agit plutôt d’une graine d’un fruit. En effet, l’amandier produit un fruit à la coque dure et à l’intérieur duquel se trouvent des graines d’amandes. La première apparition de l’amande remonte à plusieurs milliers d’années avant j-C. L’amande contient :

  • Des protéines
  • Des calories,
  • Des glucides
  • Des fibres alimentaires
  • Des matières grasses
  • Du magnésium
  • Du phosphore
  • Du potassium, etc.

L’amande fait aussi partie des graines avec une forte teneur en vitamine E, un antioxydant très utile à l’organisme. Par ailleurs, bien qu’elles soient pauvres en sucre, les amandes sont particulièrement riches en niacine et en riboflavine.

Les amandes sont en plus des ingrédients très polyvalents. Elles peuvent servir de céréales au petit déjeuner, être incorporées à différentes recettes ou servir d’arômes pour des sucreries. Le lait d’amande est d’ailleurs recommandé pour les personnes qui ont une intolérance au lactose.

Quels sont les bienfaits de l’amande ?

L’amande possède de nombreuses vertus qui méritent d’être connues de tous.

Réduction du niveau de cholestérol dans l’organisme

En fonction de la qualité de votre alimentation, vous pouvez augmenter le taux de bon ou de mauvais cholestérol dans votre corps. Les amandes sont connues pour leur forte teneur en graisses monoinsaturées et polyinsaturées. Leur consommation est donc un bon moyen pour limiter le taux de mauvais cholestérol.

Contrôle de la glycémie et de la tension artérielle

Des études démontrent que les amandes ont la capacité de contrôler l’augmentation de la glycémie après les repas, notamment à cause de leur faible indice glycémique. Les autres avantages de l’amande sont :

  • La limitation du mauvais poids corporel
  • La prévention de la résistance à l’insuline
  • La réduction du stress oxydatif
  • La réduction du diabète, etc.

La présence de potassium dans l’amande participe également à la régulation de la tension artérielle.

Prévention du cancer

Le gamma-tocophérol est une forme de vitamine E qui limite les effets des radicaux libres et du stress oxydatif. Ce sont notamment ces deux éléments qui sont à l’origine du cancer. Par ailleurs, grâce à sa forte teneur en flavonoïdes et en composés phytochimiques, la consommation de l’amande peut ralentir la progression des cellules responsables du cancer du sein.

Idéal pour la peau

Il est vivement recommandé de consommer des aliments comme les amandes qui sont une excellente source de vitamines et antioxydants qui nourrissent la peau et atténuent les signes du vieillissement. Les amandes contiennent également de nombreux antioxydants efficaces contre le cancer de la peau. Elles peuvent aussi vous aider à combattre l’apparition d’acné et de points noirs sur votre peau.

Amélioration de la santé du cerveau

Les amandes contiennent de la riboflavine et de la L-carnitine. Ce sont des nutriments qui stimulent l’activité cérébrale. De plus, de nombreuses études ont démontré que les amandes offraient une liste d’avantages pour le système nerveux, tels que la prévention du déclin cognitif et de la maladie d’Alzheimer.

Propriétés anti-inflammatoires

Les amandes sont riches en acides linoléique et linolénique qui aident à réduire l’inflammation. Il s’agit d’acides gras importants, bien que l’organisme ne puisse pas les produire. Ce sont des composés qui sont fournis au corps à travers l’alimentation.

Renforcement du système immunitaire

Une alimentation riche en matières alcalines permet de renforcer le système immunitaire et d’améliorer sa riposte face aux maladies et aux infections. En plus, d’améliorer cette alcalinité, les amandes sont aussi une grande source de vitamine E. Il s’agit d’un puissant antioxydant qui élimine les radicaux libres. D’ailleurs, une alimentation pauvre en vitamine E peut entrainer une carence et une multitude de problèmes de santé.

Idéal pour la grossesse

Les amandes contiennent de l’acide folique, composé qui joue un rôle majeur dans la croissance cellulaire saine et la configuration des tissus. Consommer des amandes pendant la grossesse peut donc favoriser la croissance du fœtus.

Amélioration de la santé cardiaque  

Les amandes sont riches en magnésium, un composant qui joue un rôle essentiel dans la prévention de l’hypertension et des crises cardiaques. La peau d’amande est également riche en flavonoïdes. Ceux-ci s’ajoutent à la vitamine E pour créer une protection contre les dommages que pourraient subir les parois artérielles. Il faut également rappeler que la vitamine E réduit non seulement l’effet des protéines C-réactives, mais aussi le risque de maladies cardiaques.

Renforcement des os et des dents

Les amandes contiennent des quantités respectables de phosphore. C’est un minéral dont le rôle est d’améliorer la solidité et la durabilité des os et des dents. Sa présence dans les amandes vous protège aussi de maladies comme l’ostéoporose.

Effets secondaires et contre-indications de l’amande

Les amandes sont certainement bonnes pour la santé, mais elles présentent également des inconvénients si elles sont consommées en excès. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir certaines personnes développer des allergies en raison de la surconsommation d’amandes.

Les réactions allergiques

Les personnes allergiques aux noix de manière générale peuvent également être allergiques aux amandes. Selon de nombreux travaux de recherche, les allergies ressentis en consommant des amandes viendraient d’une protéine appelée Amadin. Les symptômes les plus remarquables d’une allergie aux amandes sont :

  • Les vomissements
  • L’urticaire
  • La nausée
  • L’irritation de la gorge, etc.

Les amandes peuvent également provoquer une réaction allergique grave appelée anaphylaxie. Il convient aussi de rappeler que des réactions allergiques peuvent survenir même si vous ne consommez pas directement d’amandes. De nombreux produits utilisent l’amande comme ingrédient secondaire ou de base, ont sont conçus avec de l’huile d’amande.

Vous devez donc vérifier la liste des ingrédients lorsque vous utilisez des produits pouvant contenir des extraits d’amandes. En effet, il est tout à fait possible d’avoir une réaction allergique à ces produits si vous êtes allergique aux amandes

Augmentation des toxines dans le corps

Très peu de personnes le savent, mais dans certains cas de figure, la consommation d’amandes peut entrainer une intoxication au cyanure. En effet, les amandes (en particulier les amandes amères) possèdent des niveaux élevés d’acide cyanhydrique. Cet acide peut provoquer des problèmes respiratoires et même la mort. Par ailleurs, bien que les amandes soient des aliments sains, il est recommandé de les consommer avec modération.

Les interactions avec des médicaments

Un autre effet secondaire de la consommation excessive d’amandes est qu’elles peuvent interagir avec vos médicaments. Par exemple, à partir de 100 grammes d’amandes, le corps assimile une quantité de manganèse au-dessus de la limite ou des besoins quotidiens. Si en plus de cela vous consommez au cours de la journée d’autres aliments riches en manganèse, cela peut rapidement devenir problématique. La situation est notamment dangereuse pour les personnes qui doivent consommer des médicaments contre l’hypertension ou des laxatifs.

Les calculs rénaux

Les calculs rénaux sont causés par un niveau élevé d’oxalates de calcium dans le corps. Les oxalates sont présents dans les amandes, ce qui signifie que si vous en mangez plus que de raison, vous avez de grandes chances de développer des calculs rénaux.

La diminution de l’absorption des nutriments

La surconsommation des amandes augmente par la même occasion la quantité de fibres dans l’organisme. Lorsqu’elle se situe au-dessus de la moyenne, cela peut limiter la capacité du corps à absorber convenablement des nutriments tels que le zinc, le fer et le magnésium. Les amandes peuvent également entrainer un dysfonctionnement de l’intestin grêle, l’empêchant ainsi d’absorber les aliments.

La prise de poids

L’amande augmente l’apport énergétique et la masse corporelle lorsqu’elle est consommée en quantité excessive. Pour éviter cette prise de poids, il est donc préférable d’en manger avec modération. Bien évidemment, l’effet des amandes sur le poids n’est pas le même chez ceux qui font de l’exercice physique. Par contre, si en plus de manger beaucoup d’amandes, vous ne faites aucun sport et avez en plus des mauvaises habitudes alimentaires, cela risque de se répercuter sur votre poids.

Une surdose de vitamine E

Les amandes sont des aliments naturellement riches en vitamine E. Si en plus d’une consommation excessive, vous prenez des suppléments en vitamine E, vous risque une surdose sur le long terme. Il est important de rappeler que la carence comme la surdose en antioxydant essentiel peut avoir des effets secondaires néfastes comme une interruption de la coagulation sanguine et des hémorragies.

Les problèmes digestifs

Il est recommandé de boire beaucoup d’eau et de consommer des aliments riches en fibres pour avoir une bonne digestion. Toutefois, les amandes étant particulièrement riches en fibres, une consommation excessive peut avoir l’effet inverse. Vous pouvez notamment être pris de ballonnements ou développer une constipation. Une consommation excessive de fibres peut également entraîner des crampes d’estomacs, de la diarrhée, etc.