Global Statistics

All countries
674,537,961
Confirmed
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
627,712,291
Recovered
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
6,756,820
Deaths
Updated on January 28, 2023 4:28 am

Andropause : causes, symptômes et traitements

L’andropause est un phénomène biochimique qui correspond à la baisse du taux de testostérone chez l’homme de plus de quarante ans. Elle modifie le mode de vie et a une conséquence sur le fonctionnement de nombreux organes. Par ailleurs, l’andropause n’est pas synonyme de la ménopause, car elle touche une minorité d’hommes. De plus, elle n’entraîne pas la fin de la production d’hormones sexuelles chez les hommes touchés. Que savoir de l’andropause ? Quels sont ses causes et ses symptômes ? Quels sont ses traitements ?

Que savoir sur l’andropause ?

Evolution de la production de testostérone – Crédit : informationhospitaliere.com
Evolution de la production de testostérone – Crédit : informationhospitaliere.com

La testostérone est l’hormone sécrétée par les personnes de sexe masculin au niveau des testicules. Elle est à l’origine de la gravité de la voix, de l’apparition de la barbe et des poils chez les hommes. Or, plus l’âge avance et plus le taux de cette hormone diminue dans l’organisme. Cela est à la base de nombreuses manifestations physiques et psychologiques. En plus, c’est un phénomène qui fait également partie du processus de vieillissement.

L’andropause est un phénomène lié à la réduction de l’hormone sécrétée dans les testicules. Elle est différente de la ménopause, car le faible taux de la testostérone et la présence des symptômes sont évolutifs uniquement chez la femme. Il faut savoir que cette affection touche une majorité des hommes ayant au-delà de la cinquantaine et il est important de prendre ses mesures vis-à-vis de ce phénomène. Dans le cas contraire, de nombreux problèmes de santé peuvent apparaitre comme la fragilité pathologique des os.

Les causes de l’andropause

Le faible taux de la testostérone est un facteur négatif important présent chez les individus touchés par l’andropause. Par ailleurs, lorsque l’homme atteint un certain âge, la production de cette hormone diminue. De plus, il y a un important taux de la globuline qui élimine du sang l’hormone issue du testicule. Cela entraîne l’andropause et les symptômes physiologiques.

Il est important de savoir que les individus qui manifestent les symptômes liés à l’andropause ont un taux de testostérone biodisponible en dessous de la moyenne. Ainsi, les tissus de l’organisme stimulé par la testostérone reçoivent une faible quantité de cette hormone. Ce qui provoque souvent des sautes d’humeur et de la fatigue chez ses personnes.

Par ailleurs, la consommation abusive du tabac et de l’alcool ainsi que le surpoids constituent des facteurs de risque pour l’andropause. Enfin, les problèmes de foie, le diabète et un taux élevé de cholestérol dans l’organisme font également partie des causes de ce phénomène.

Les symptômes de l’andropause

Le signe majeur de l’andropause est la diminution du taux de la testostérone dans l’organisme du sujet touché. En effet, cette diminution se manifeste par la baisse de l’appétit sexuel, des érections matinales moins fréquentes. En plus de cela, il y a la diminution de la formation musculaire et des troubles cognitifs. En dehors de tous ses symptômes, il y a également :

· Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes ;

· La dépression ;

· La perte d’énergie ;

· Une régression de la pilosité ;

· Des troubles de sommeil ;

· L’infertilité ;

· La fatigue ;

· Les troubles d’érection, etc.

De légers problèmes de mémoire et de concentration, une augmentation du périmètre abdominale, ainsi que des douleurs musculaires et articulaires peuvent aussi apparaitre.

Par ailleurs, le phénomène d’andropause est encore mal diagnostiqué. Ainsi, les signes et leurs intensités peuvent varier selon chaque individu. Dans certains cas, les symptômes peuvent être légers, mais il est conseillé de ne prendre aucun d’eux à la légère.

Les traitements de l’andropause

Le traitement le plus courant pour prendre en charge l’andropause est une thérapie de remplacement de la testostérone dans le sang du sujet. En effet, cette thérapie permet de soulager les différents symptômes de ce phénomène et contribue à l’amélioration de la qualité de vie de l’individu. En plus de cela, il est recommandé de souvent pratiquer les activités sportives, de réduire le stress et d’opter pour une bonne hygiène de vie.

Le médecin responsable du traitement peut également opter pour un traitement à base de testostérone. Le traitement à base de testostérone se compose des timbres transdermiques, des capsules, des gels ainsi que des injections. Par ailleurs, le médecin choisit le traitement qu’il faut en fonction du style de vie du patient.

· Le gel de testostérone : il est à appliquer sur la peau et plus précisément sur les bras. Cependant, après application de ce gel, il est conseillé de se laver les mains, afin de ne pas le transmettre à d’autres personnes. De plus, il faut le garder hors de la portée des enfants.

· Les capsules : Ces médicaments sont à prendre deux fois dans la journée après le repas. En effet, ces capsules représentent une forme de remplacement de la testostérone chez le sujet. Cependant, il est déconseillé aux sujets souffrant de maladies de cœur, du foie ou des reins de prendre ces médicaments. De plus, les personnes qui présentent un important taux de calcium dans le sang doivent éviter la prise de ces capsules.

· Les timbres transdermiques : Ces timbres sont souvent placés au dos, sur les bras ou sur l’abdomen et ils assurent la libération de la testostérone dans le sang. Pour ce faire, il faut juste les appliquer une fois dans la journée sur ces zones du corps.

· Les injections de testostérone : Ce traitement consiste à injecter de la testostérone dans le sang par les muscles. En effet, cela doit se faire toutes les deux semaines, afin de corriger efficacement le problème. Cependant, ces injections provoquent souvent des sautes d’humeur ainsi que du stress.

Il est important de savoir que les hommes souffrant du cancer de la prostate ne sont pas concernés par la prise de la testostérone. Il faut donc demander conseil au médecin, si vous êtes confrontés à ce genre de soucis. Par ailleurs, certaines habitudes de vie peuvent contribuer à la réduction du taux de testostérone dans le sang. Ainsi, il est conseillé de prendre en compte les astuces suivantes, afin de préserver de façon naturelle cette hormone dans l’organisme.

Maintenir un poids sain

La consommation d’aliments trop gras et trop sucrés peut avoir des conséquences sur le taux de testostérone dans le sang. En effet, le surpoids représente l’un des facteurs à risque de la diminution de cette hormone chez l’homme. Il faut donc contrôler son poids en adoptant de meilleures habitudes alimentaires.

Limiter la consommation de l’alcool

Une importante consommation d’alcool a un impact négatif sur la production de la testostérone au niveau des testicules. L’alcool contribue à la réduction de l’hormone lutéinisante dans l’organisme. En effet, l’hormone lutéinisante (LH) est la principale hormone qui contrôle le système reproducteur, car c’est elle qui stimule la production de la testostérone. Ainsi, plus la LH diminue et plus la testostérone diminue également d’où l’apparition de l’andropause.

Prioriser le sommeil

Le bon fonctionnement du corps et de tous les organes nécessite un bon sommeil réparateur. En effet, le sommeil constitue une barrière, pour les maladies cardiovasculaires, ainsi que pour la dépression. De plus, il permet de garder constant le taux de testostérone dans le sang. Ainsi, il est conseillé de dormir en moyenne 6 h de temps par jour (pour un adulte).

Pratiquer les activités sportives

Pratiquer régulièrement les activités physiques est un bienfait pour la santé et cela permet d’améliorer également l’état des muscles. De plus, de nombreux médecins affirment que plus un individu pratique les activités sportives et plus son taux de testostérone reste constant.

Opter pour une vie sexuelle saine

Plus votre vie sexuelle est épanouie (avec des relations sexuelles régulières), moins vous risquez de souffrir d’andropause. En effet, certaines glandes dans le cerveau sont stimulées au cours de l’orgasme, ce qui entraîne une forte production de la testostérone. De plus, l’orgasme déclenche également la production d’autres hormones (endorphine, dopamine, sérotonine) appelées les hormones du bonheur. Cela constitue un bienfait pour la santé et contribue à la vitalité de l’organisme. Par ailleurs, le manque de relation sexuelle peut engendrer la tristesse, la dépression et certains troubles physiologiques.

Il est alors conseillé de satisfaire ses besoins sexuels lorsque ceux-ci se font sentir. Pour cela, il est préférable d’évoluer avec votre partenaire, dans le cadre d’une relation saine et consentie. Même si la régularité des relations sexuelles est conseillée, il n’est pas souhaitable d’avoir plusieurs partenaires, afin d’éviter des maladies sexuellement transmissibles et leurs complications pour la santé.

Une alimentation adaptée

Pour limiter les symptômes liés à la réduction de la testostérone dans le sang, il est conseillé de privilégier certains aliments. Il est notamment conseillé de prioriser les aliments qui contiennent du zinc. Ce minéral se retrouve dans le foie de veau cuit, les viandes rouges ou les huîtres. En plus de cela, un complément alimentaire peut être nécessaire, pour renforcer les effets de ce minéral.

Les fibres alimentaires sont aussi recommandées, car elles permettent de réduire le taux de cholestérol et celui du sucre dans le sang. Les aliments riches en fibres sont les légumes, les noix et les graines. De plus, il y a le haricot vert, la patate douce et les fruits frais comme la mangue, l’abricot, l’orange et la pomme. Enfin, il faut du calcium et de la vitamine D. Pour maintenir une bonne masse osseuse, il est important de consommer les aliments riches en calcium et en vitamine D. Dans cette catégorie, il y a le lait écrémé, les fruits, les légumes, le lait au chocolat, le yaourt, le fromage, les boissons à base de soja.

Vous aimerez aussi :

Related Articles