Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 7:17 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 7:17 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 7:17 pm

Angine : Causes, Symptômes et Traitements

L’angine est une affection qui se manifeste par d’atroces douleurs, au niveau de la gorge. Les organes touchés par cette maladie sont les amygdales. Pouvant être d’origine virale ou bactérienne, cette pathologie est l’une des plus récurrentes. Près de neuf millions de cas sont diagnostiqués en France, chaque année. De ce fait, il est judicieux d’en savoir plus sur les moyens de traitement de cette maladie. En voici le point !

Angine : Définition et particularité

L’angine est une maladie causée par l’irritation de la gorge, créant ainsi de vives douleurs au malade. En effet, le mal est provoqué par l’inflammation des amygdales. Toutefois, elle est bénigne dans la majorité des cas. Cela n’exclut pas la possibilité d’apparition de complications notamment, si la pathologie est mal traitée. La complication est également à craindre, en cas de non-traitement.

L’angine a la particularité de prendre deux couleurs distinctes. En effet, elle peut être de couleur blanche ou devenir rouge. Cette variation de coloris se fait, en fonction de l’apparence des amygdales. Autrement dit, lorsque les amygdales sont de couleur rouge, alors, le patient souffre d’une angine rouge. La déduction est pareille pour un malade de l’angine blanche.

En outre, la couleur de l’angine n’a aucun impact sur la gravité de la maladie. Que ce soit une angine blanche ou une angine rouge, il est bien possible que ce soit un cas bénin. Ainsi, l’aggravation de ce mal provient essentiellement d’une attitude passive ou d’une négligence du malade.

Angine : quel est le rôle des amygdales ?

Les amygdales jouent un rôle crucial dans le corps humain. Chargés de la défense immunitaire de l’organisme, ces organes lymphoïdes forment la première barrière contre les virus et les bactéries. Positionnées dans la gorge, elles empêchent les éléments infectieux provenant de la bouche et du nez, d’infiltrer le corps. Elles sont logées plus exactement dans le fond de la gorge.

Ces filtres naturels ne sont pas invulnérables. Il peut se créer des situations de faiblesse des amygdales. L’une d’elles est que, ces organes se font attaquer par des bactéries et/ou des virus. De cette offensive bactérienne et/ou virale, apparaît donc la maladie de l’angine.

Angine : les différentes formes et causes

L’angine se subdivise en deux grandes parties à savoir : angine bactérienne et angine virale. Il en ressort donc que l’affection prend la forme de l’agent infectieux à son origine. L’angine virale apparaît donc en cas de présence de virus. Quant à l’angine bactérienne, elle provient de l’existence de bactéries sur les amygdales.

Angine virale

Ce type d’angine est le plus fréquent parmi les cas détectés. Elle est causée par un virus et ne dure pas longtemps. Il faut 3 à 5 jours pour que l’angine virale disparaisse d’elle-même. Par ailleurs, elle représente la forme bénigne de l’angine. Au nombre des virus à la source de cette forme de la pathologie, il y a :

  • Entérovirus ;
  • Adénovirus ;
  • Virus de l’herpès ;
  • Virus d’Epstein-Barr.

Il faut noter que le virus de l’herpès entretient un lien étroit avec l’angine, à cause de sa primo-infection herpétique. Quant au virus d’Epstein-Barr, il est responsable de la mononucléose infectieuse.

Angine bactérienne

Engendrée par des bactéries, l’angine bactérienne est la plus sérieuse et peut déboucher sur des complications sévères. Dans la plupart des cas, la bactérie dénommée le streptocoque est à l’origine de cette forme d’angine. Bien qu’elle soit peu fréquente, elle est à craindre. En effet, elle présente des traits de ressemblance à l’angine bactérienne. Par conséquent, il n’y a aucun symptôme apparent pour vite la reconnaître.

Angine : qui peut en souffrir ?

La maladie de l’inflammation de la gorge concerne absolument tout le monde. Toutefois, ce sont les enfants et les adolescents qui sont les plus atteints. Statistiquement, les enfants souffrent d’une angine virale, dans 60 à 75% des cas. Par contre, les adultes sont atteints par l’angine bénigne dans 75 à 90% des cas.

Il en ressort donc que les enfants âgés de 5 à 15 ans sont plus exposés à l’angine bactérienne. Ils ont 25 à 40% de chance d’en souffrir tandis que, les personnes âgées sont à 10 ou 25% de chance.

Les complications de l’angine

Une angine bactérienne non traitée ou mal traitée est précurseur de l’apparition de nombreuses autres affections. Il convient de souligner que cette évolution peut conduire, au freinage dans les activités courantes ou, au décès du patient. Les maladies concernées sont :

  • la sinusite ;
  • la glomérulonéphrite ;
  • l’infection de l’oreille ;
  • un abcès pharyngé.

À la suite des affections citées, il y a aussi la fièvre rhumatismale, qui est issue d’une inflammation du cœur, des articulations, et plusieurs autres tissus. L’abcès au niveau du pharynx comporte du pus, sécrété à l’arrière des amygdales. La glomérulonéphrite, quant à elle, indique que l’irritation se situe au niveau du rein.

Angine : les symptômes

Les signes cliniques de l’angine sont similaires, quelle que soit la forme prise. Les plus fréquents sont :

  • les maux de gorge ;
  • la voix enrouée ;
  • la mauvaise haleine ;
  • frissons ;
  • les maux de tête ;
  • les difficultés à avaler ou à déglutir.

Outre ces symptômes, il y a ceux qui apparaissent après une évolution considérable de l’angine. Il s’agit de :

  • l’apparition de ganglions dans la gorge ou la mâchoire ;
  • la perte d’appétit ;
  • la fièvre (38°C ou 39°C) ;
  • les courbatures ;
  • les difficultés respiratoires.

En plus de ces deux catégories de signes cliniques, il en reste une qui est conditionnée par, la couleur de l’angine contractée par le patient. Ainsi, pour une angine rouge, on remarque un gonflement et une teinte rouge des amygdales. Pour ce qui est de l’angine blanche, ce sont des dépôts blancs ou jaunes, qui sont visibles sur les amygdales.

Parfois, des douleurs abdominales et des vomissements apparaissent comme des signes cliniques de l’angine. Aussi, les enfants peuvent subir une inflammation cutanée au cours d’une scarlatine.

Angine : Personnes et facteurs à risques

Bien que tout le monde soit susceptible d’avoir une angine, ce sont les enfants qui courent un plus grand risque. Ce risque est d’autant plus grand si, les règles d’hygiène ne sont pas bien respectées. Les adultes sont également assujettis à cette condition.

Comme facteurs de risque, il y a les périodes du printemps et de l’automne, qui sont propices à l’angine bactérienne. En effet, au cours de ces saisons, le streptocoque circule plus facilement. L’angine virale, quant à elle, est en action pendant toute l’année.

De ce fait, il est judicieux de souligner les différentes voies de transmissions de l’angine. D’abord, il y a le contact physique direct entre une personne malade et une personne saine. Ensuite, il y a la transmission par les airs, grâce à un éternuement ou une toux. Pour finir, il y a le contact indirect généré par les sécrétions nasales sur les objets tels que le téléphone, les mouchoirs, et les jouets.

Angine : comment se fait le diagnostic ?

Avant de procéder au traitement de l’angine, il est primordial de consulter un médecin, afin d’avoir un diagnostic précis. Il s’agit d’une précaution visant à ne pas confondre l’angine virale et l’angine bactérienne. Pour rappel, en cas d’angine bactérienne, la réaction doit être prompte, pour éviter une aggravation de la maladie.

Où se fait le diagnostic ?

Dès l’apparition des symptômes, le médecin se doit de pratiquer le TROD Angine. Ce Test Rapide D’orientation Diagnostique de l’angine permet, la détermination du type d’angine. Ce test permet surtout de vérifier si l’angine n’est pas d’origine bactérienne à streptocoque du groupe A. le TROD Angine se réalise en consultation médicale et en pharmacie.

Toutefois, il faut le suivi d’une règle, sur l’âge du malade. En effet, au cours de la consultation médicale, le TROD angine se fait sur un enfant dont l’âge dépasse 3 ans. Pour un enfant de moins de trois ans, il est inutile de pratiquer cet examen. Néanmoins, l’apparition de la fièvre peut être un facteur indicateur, de la présence d’une bactérie. Dans ce cas, le TROD angine est obligatoire.

Pour ce qui est de la réalisation du TROD en pharmacie, l’enfant doit avoir au moins 10 ans. Ce procédé est également indiqué pour les adultes. En cas de positivité, le pharmacien n’est pas autorisé à faire une prescription médicamenteuse. Il doit plutôt orienter le malade vers son médecin ou un médecin si le malade n’en a pas.

Processus de réalisation du TROD

Pour effectuer le TROD, le pharmacien ou le médecin doit suivre les étapes suivantes :

  • Frotter une espèce de coton-tige sur les amygdales atteintes ;
  • Mettre le prélèvement dans une solution ;
  • Patienter quelques minutes pour obtenir le résultat.

En cas de doute, le prélèvement effectué doit être envoyé à un laboratoire agréé, pour être examiné. Ainsi, le résultat sera rassurant et bien détaillé.

Angine : le traitement à suivre

Avant toute chose, il est vital de pouvoir faire le TROD pour connaître le type d’angine présent. Ce faisant, la garantie d’obtention d’un bon résultat est de 100%. Ainsi, pour l’angine virale, il faut du repos, de la bonne hydratation, et des collutoires à l’eau salée. Le malade doit se nourrir d’aliments mous. Il a aussi besoin de pastilles et d’air humidifié pour calmer, voire guérir les maux de gorge.

Les seuls médicaments à prendre serviront à contrer les symptômes. Il faut donc des antipyrétiques pour la fièvre et, des antalgiques contre la douleur. Les antibiotiques ne sont aucunement indiqués, car ils n’agissent pas sur les virus.

En cas d’angine bactérienne causée par le streptocoque, les antibiotiques sont le traitement adéquat. Ils permettent au patient de ne plus courir le risque d’une complication. À cela, s’ajoutent l’antibiothérapie (pénicilline) et des bêtalactamines (amoxicilline), pour lutter contre les signes cliniques. Ils empêchent aussi la propagation de la bactérie.

Dans certains cas, l’angine bactérienne est non streptococcique. Pour y faire face, il faut des antibiotiques adaptés au germe à l’origine du mal. Le traitement doit être strictement suivi, selon les indications du médecin. Même si les symptômes disparaissent avant la fin du traitement, le malade se doit d’aller jusqu’à son terme.

Quelles sont les solutions naturelles contre l’angine ?

Outre le traitement à base de médicaments, certains aliments naturels permettent au corps, d’éliminer l’angine. Il s’agit :

  • du miel, pour rendre la gorge moins encline à la douleur ;
  • du thym, qui est efficace contre la toux, grâce ses capacités antibactériennes ;
  • de la sauge, qui constitue un anti-inflammatoire et un antiseptique exceptionnel ;
  • de la racine de guimauve, pour réduire l’éruption du pharynx.

Les feuilles de ronce ou de framboisier sont aussi un excellent remède contre l’angine. Pour profiter de leurs bienfaits, il suffit de les bouillir, pour en faire des bains de bouche et du gargarisme.

Angine : les précautions à prendre

  • Éviter d’entrer en contact direct avec une personne atteinte d’angine ;
  • Se laver les mains régulièrement et ce, même si vous n’avez salué personne ;
  • Se désinfecter la main avec des solutions hydro-alcooliques ;
  • Porter des cache-nez, en cas de soupçons de maladie ;
  • Faire usage de mouchoirs jetables, lorsque vous toussez ou éternuez.

Angine et Covid-19

L’angine et la covid-19 sont des affections qui ont des points convergents et divergents. En effet, il s’agit de deux maladies infectieuses, qui ont pour signes cliniques communs, le mal de gorge, la toux, et la fièvre. Par contre, ils n’ont pas le même élément infectieux. L’angine est soit causée par un streptocoque du groupe A ou, un virus dans l’ordre du rhinovirus.

Par contre, la covid-19 est causée par un virus unique, surnommé SARS-CoV-2. En plus, certains de leurs symptômes sont différents en intensité. Il s’agit de la perte de l’odorat et des courbatures. En outre, l’angine a une mortalité quasi nulle. Ce qui n’est pas le cas de la covid-19, qui a déjà fait plus de 119 000 morts en France.

En somme, l’Angine existe sous deux formes, et seul le TROD peut permettre au médecin de les distinguer. Ainsi, le traitement à suivre par le patient sera adapté à la maladie. Outre les médicaments, il existe des solutions naturelles, pour se débarrasser de cette maladie. Par ailleurs, plusieurs critères permettent de différencier l’angine de la covid-19. L’un d’entre eux est l’âge moyen des patients infectés (3 à 15 ans pour l’angine et 71 ans pour la Covid-19).

Vous aimerez aussi :

Related Articles