Global Statistics

All countries
674,537,373
Confirmed
Updated on January 28, 2023 3:27 am
All countries
627,711,061
Recovered
Updated on January 28, 2023 3:27 am
All countries
6,756,817
Deaths
Updated on January 28, 2023 3:27 am

Appendicectomie : étapes, complications et précautions

La prise en charge de l’appendicite est chirurgicale et consiste à retirer l’appendice infecté. En effet, cette opération chirurgicale appelée appendicectomie est essentielle pour éviter une inflammation de l’appendice suivie d’un abcès ou d’une péritonite. La plupart du temps, l’intervention est réalisée par cœlioscopie et apporte un soulagement quasi immédiat au patient. Cependant, comme toute autre opération chirurgicale, l’appendicectomie comporte des risques. De nombreuses complications peuvent également survenir après une telle intervention. Que faut-il donc savoir sur l’appendicectomie ? Comment se déroule cette opération chirurgicale ? Quels sont les risques, complications et précautions à prendre avant et après cette intervention chirurgicale ? Réponses dans ce billet.

Que savoir sur l’appendicectomie ?

L’appendicectomie est une opération chirurgicale ayant pour objectif le retrait de l’appendice. En effet, c’est le meilleur moyen de prendre en charge l’inflammation ou l’infection de cet organe. Il faut savoir que l’appendice est un petit organe en forme de doigt, relié directement au côlon. Son infection est due à l’accumulation des selles en son sein ou à la présence d’une autre infection. Au cours de l’appendicectomie, le chirurgien va extraire l’appendice infecté du côlon tout en refermant le trou laissé dans celui-ci.

Par ailleurs, l’appendicite peut toucher n’importe quel individu et plus précisément les personnes ayant entre 10 et 30 ans. De plus, les hommes sont les plus touchés par ce mal, qui se manifeste souvent par des sensations douloureuses au niveau du côté droit du bas ventre. Ainsi, l’individu qui présente ce symptôme doit impérativement se faire consulter chez le médecin. Pour finir, l’appendicectomie se pratique dans un hôpital sous anesthésie.  

Les étapes de l’appendicectomie

Il est important de savoir que l’appendicectomie est réalisée soit par une ouverture au niveau de l’abdomen soit par laparoscopie. Selon la méthode employée, le processus est différent.

Appendicectomie par voie ouverte

Au cours de cette intervention chirurgicale, le chirurgien fait une incision de quelques centimètres au niveau de la partie inférieure droite de l’abdomen. Cela permet de voir où l’appendice est situé. Ensuite, le chirurgien doit s’assurer qu’il n’y a pas d’autres causes pouvant être à la base des douleurs abdominales ressenties. Plus tard, il passera à l’ablation de l’appendice du côlon et fermera ensuite le côlon, sans oublier de refermer l’incision grâce à des points de suture.

Lorsque le chirurgien constate la présence d’une infection, il doit vider le liquide jaunâtre qui s’est formé suite à cette dernière. Cela se fait à l’aide d’un tuyau en caoutchouc. Dans d’autres cas, le chirurgien peut décider de prendre en charge l’infection avant de passer à l’ablation de l’appendice. Pour cela, une seconde opération chirurgicale est nécessaire.

Appendicectomie par laparoscopie

Lors de ce type d’opération chirurgicale, le chirurgien fait également des petites incisions dans l’abdomen. Celles-ci ont pour objectif d’introduire un dispositif d’observation nommée laparoscope. Ce dernier est un instrument à fibre optique flexible, équipé de pinces et de ciseau auquel est reliée une caméra vidéo. Ce dispositif permet au chirurgien de visualiser toute l’opération via un écran.

Ensuite, le chirurgien retire l’appendice grâce aux petits outils introduits dans les incisions. Lorsqu’il constate que l’ablation de l’appendice par laparoscopie présente des complications, il est obligé de recourir à la voie ouverte.

Il est important de savoir que les deux types d’appendicectomies sont réalisés sous anesthésie. Pour finir, les deux formes d’interventions chirurgicales durent en moyenne 1 à 2 heures. Au cours de l’appendicectomie, le chirurgien doit examiner les organes proches de l’appendice, afin de vérifier s’ils sont infectés ou non. Dans tous les cas, il va retirer l’appendice, afin de réduire les risques de complications.

Les complications de l’appendicectomie

De nombreuses complications sont présentes après les interventions chirurgicales. Ces risques varient en fonction de nombreux facteurs tels que le type d’intervention et l’état de santé du patient. Parmi les différentes complications, il y a :

·         Les problèmes respiratoires ;

·         Les infections ;

·         Les risques liés à l’anesthésique ;

·         Les saignements, etc.

Par ailleurs, la complication majeure après une appendicectomie est l’infection qui les points de suture de l’incision chirurgicale. L’infection peut ainsi entraîner des rougeurs et une sensibilité dont le traitement nécessite la prise d’antibiotique ou une seconde chirurgie. En plus de cela, l’appendicectomie peut également provoquer des lésions à d’autres organes. L’individu qui présente ces signes (rougeurs, sensibilité, douleur, sécrétion de pus, etc.) après l’appendicectomie doit immédiatement consulter son médecin.

Après une appendicectomie, le patient conserve une cicatrice sur l’abdomen. Toutefois, si l’intervention a été faite par laparoscopie, cette cicatrice sera toute petite. Notez qu’il est essentiel de bien se renseigner sur les différentes complications et effets secondaires liés à l’appendicectomie. Cela permet d’adopter de bonnes attitudes pour un prompt rétablissement.

Les précautions avant et après une appendicectomie

Il existe de nombreuses dispositions à prendre en compte pour limiter les risques de complications liés à une appendicectomie.

Les précautions à prendre avant une appendicectomie

Tout d’abord, avant toute intervention chirurgicale, il est recommandé de demander les avantages et les inconvénients à court et à long terme. Il est important de poser toutes les questions qui vous traversent l’esprit et bien comprendre les informations données par le médecin. Pour que l’appendicectomie se déroule dans de bonnes conditions, le chirurgien prescrira de nombreuses analyses. Ainsi, il y a :

·         Un examen physique ;

·         Des analyses médicales (bilan sanguin, ECG, etc.) ;

·         Des radiographies, etc.

 En effet, ces derniers permettront de diagnostiquer l’appendicite et d’éliminer les autres causes des sensations douloureuses au niveau de l’abdomen. En plus, le chirurgien va administrer des antibiotiques et des analgésiques par voie intraveineuse, avant de débuter l’appendicectomie.

Après cela, il laisse place à l’anesthésiste, qui va placer le sujet sous anesthésie et surveillera ses fonctions vitales durant l’opération chirurgicale. Par ailleurs, l’idéal est de ne pas manger dans les 10 heures qui précèdent l’intervention chirurgicale. Dans d’autres cas, le médecin peut recommander d’autres horaires que le patient doit suivre.

Il faut notifier au médecin tous les médicaments pris, ainsi que les remèdes à base de plantes naturelles. En plus de cela, il faut informer le médecin de toutes les maladies dont vous souffrez auparavant, ainsi que de vos allergies. Pour finir, il faut également demander si la prise des médicaments doit être arrêtée avant la prochaine analyse.

Les précautions à prendre après une appendicectomie

L’individu ayant subi une appendicectomie doit respecter une période de repos et de surveillance. De plus, s’il constate la présence des vomissements, de nausées ainsi que la fièvre et des sensations douloureuses au niveau du mollet, il doit le signaler au médecin. Il est aussi conseillé de bien suivre le traitement d’antibiotique, car celui-ci permet de traiter l’inflammation du péritoine. Prendre en compte les conseils du médecin concernant la reprise des activités physiques est également important.

Vous aimerez aussi :

Related Articles